Aller au contenu principal

La France, destination très attractive pour les étudiants Marocains

La France, l’un des rares pays occidentaux où l’accès à l’éducation était jusqu’à présent presque gratuit et subventionné par le gouvernement (à l’exception d’un très petit nombre d’écoles d’élite appelées Grandes Écoles), a rejoint les autres institutions européennes et nord-américaines en raison de la concurrence internationale acharnée.

Par Khansaa Bahra, Publié le 27/09/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

La France occupe la 4e position parmi les pays accueillant le plus d’étudiants étrangers, derrière les États-Unis, le Royaume-Uni et l’Australie, devant l’Allemagne.

 

Selon un article du journal le Monde, près de 40 000 Marocains ont choisi d’étudier en France en 2017-2018, dont 67 % étaient à l’université, 10,4 % en écoles de commerce, 12,2 % en écoles d’ingénieurs et 10,4 % dans d’autres grandes écoles spécialisées.

 

« L’enseignement du français est répandu au Maroc et le réseau scolaire français y est le deuxième le plus étendu au monde après le Liban », a déclaré Clélia Chevrier Kolačko, directrice générale de l’Institut français du Maroc.

 

En novembre 2018, le Premier ministre français Édouard Philippe a annoncé que le pays envisageait d’augmenter le coût des études pour les étudiants étrangers. Intitulé « Bienvenue en France », le projet de loi sur la réforme de l’éducation internationale a pour objectif de « renforcer l’attractivité de la France » en tant que destination d’études.

 

Au début de l’année académique 2019-2020, il était impossible d’évaluer l’impact de cette augmentation. Cependant, Clélia Chevrier Kolačko a remarqué « une amélioration du niveau des candidatures. À mon sens, elle est liée à une plus forte nécessité de réfléchir en amont à son projet, afin d’évaluer si cela vaut la peine de payer et afin de savoir à quel moment du parcours il est judicieux de quitter le Maroc ».

Burn-out, et après ?

De plus en plus de personnes dans le monde professionnel souffrent d’épuisement. Le burn-out, en lien avec un stress chronique et parfois aigu, se traduit par une grande fatigue émotionnelle, un cynis...

Covid-19 : hausse constante du nombre de contaminations

Le Maroc a enregistré 9.428 cas de contamination à la Covid-19 ce mercredi 28 juillet. Une nette au...

Orangina lance sa nouvelle campagne, "Malin Sayf"

Alors que le monde fait face à la crise sanitaire, le besoin impérieux d’aller voir ailleurs après une année compliquée s’accentue. Dans ce sens, Orangina a lancé une nouvelle campagne. À l’heure où i...

Lutter contre les fake news, un défi mondial

La désinformation et les fake news sont devenus très tendance avec l’avènement des réseaux sociaux. Ces fausses informations servent à manipuler et à fausser les opinions des gens sur un sujet donné. ...

Grèce : arrestation d’un Marocain affilié à Daech

Ce mardi 27 juillet, les services sécuritaires compétents en Grèce ont procédé à l’arrestation d’un ressortissant marocain âgé de 28 ans. Arrêté sur la base de renseignements précis fournis par les se...

Faut t-il s'inquiéter du variant Delta ?

Telquel s’intéresse dans ce podcast à l’évolution de la Covid-19 au Royaume et à la 3e vague de cette pandémie. Le Maroc vit une situation inquiétante avec des cas de contaminations en nette augmentat...