Zefzafi et 5 détenus du Hirak renoncent à la citoyenneté marocaine

Temps de lecture : 3 minutes


Zefzafi et 5 détenus du Hirak renoncent à la citoyenneté marocaine

Temps de lecture : 3 minutes

Catégorie Politique , En Bref

Temps de lecture : 3 minutes

Six détenus du Hirak, dont leur chef Nasser Zefzafi, ont annoncé leur intention de renoncer à leur citoyenneté marocaine.



 



Les détenus ont fait part de leur décision au public dans une lettre lue par le père de Nasser Zefzafi, Ahmed Zefzafi, le 23 août.



 



Les signataires de la lettre ont déclaré qu’ils étaient également disposés à rompre leurs « liens d’allégeance » envers le royaume.



 



Parmi les signataires figurent des détenus tels que Nasser Zefzafi et Nabil Ahmjik, qui purgent en ce moment une peine de 20 ans de prison.



 



Les peines, affirment les détenus, sont « des représailles dues à leurs opinions politiques et à leur idéologie ».



 



Les signataires de la lettre ont déclaré l’avoir écrite avec « toute lucidité ».



 



L’annonce a provoqué un clivage parmi les internautes marocains.



 



Alors que certains utilisateurs marocains de Facebook ont soutenu le mouvement, d’autres l’ont décrit comme « stupide ».



 



L’avocat Mohamed El Haini a déclaré dans un message sur Facebook : « À l’heure où tout le monde demandait la grâce des détenus pour clore l’affaire (…), nous sommes surpris par leur décision de renoncer à leurs citoyennetés. Cette décision inattendue pourrait provoquer une escalade et aggraver encore plus leur situation ».



 



La loi marocaine stipule qu’un citoyen marocain ne peut renoncer volontairement à sa citoyenneté. C’est la décision du gouvernement d’abandonner la citoyenneté d’une personne en cas d’acte criminel grave.



 



« Au lieu de convaincre les détenus de demander l’amnistie comme seule solution constitutionnelle pour clore le dossier, des détracteurs ne cherchent pas ce qu’il y a de mieux pour les détenus ».



 



Il a ajouté qu’une telle décision ne porterait pas seulement préjudice aux détenus, mais aussi aux conseillers qui proposent des mesures aussi répréhensibles et juridiquement vaines.



 



En 2018, 54 militants du Hirak ont été condamnés pour « menace à la sécurité de l’État » suite à leur participation aux manifestations du Hirak Rif de 2016-17 à Al Hoceima.



 



Les manifestations massives ont été déclenchées par la mort de Mohcine Fikri, un pêcheur local tué par un camion poubelle en octobre 2016 alors qu’il tentait de récupérer son poisson confisqué.



 



Les détenus du Hirak ont fait appel des peines prononcées contre eux, mais la cour d’appel de Casablanca a confirmé leurs sentences en avril dernier.



Recommandé pour vous

Le Souverain ordonne l’augmentation progressive de l’allocation mensuelle accordée aux imams

Temps de lecture : 1 minute Le roi Mohammed VI a ordonné une augmentation progressive de l’allocation mensuelle accordée aux imams, et ce, au cours des quatre prochaines années. L…

Le Guatemala ouvre un consulat général à Dakhla

Temps de lecture : 1 minute La République du Guatemala a ouvert, ce jeudi 1er décembre, un consulat général à Dakhla. Elle marque ainsi son soutien ferme à la souveraineté du Maro…

Le délai de la révision des listes électorales annuelles est le 31 décembre

Temps de lecture : 2 minutes Le ministère de l’Intérieur a annoncé que l’opération de dépôt des demandes d’inscription liées à la révision annuelle des listes él…

Justice : une nouvelle plateforme pour les jugements prononcés contre l’État

Temps de lecture : 2 minutes Le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, a annoncé, lundi 28 novembre, que son département planche sur la création d’une nouvelle plateform…

Cause palestinienne : le roi Mohammed VI réitère son soutien « constant et clair »

Temps de lecture : 2 minutes Le roi Mohammed VI a réitéré, ce mardi, son soutien à la cause palestinienne. «L’action du Royaume en faveur de la question palestinienne reflète un e…

Le Roi félicite Mohamed Ouzzine, secrétaire général du MP

Temps de lecture : 1 minute Le roi Mohammed VI a adressé un message de félicitations à Mohamed Ouzzine, à l’occasion de son élection en tant que secrétaire général du parti du Mou…

Le roi Mohammed VI inaugure la nouvelle gare routière de Rabat

Temps de lecture : 2 minutes Le roi Mohammed VI a inauguré, ce lundi 28 novembre, la nouvelle gare routière de Rabat, dont les travaux de réalisation ont été lancés par le Souvera…

Mohamed Benaïssa reçoit le Prix Boutros-Ghali de diplomatie, démocratie et droits de l’Homme

Temps de lecture : 2 minutes La Fondation Kemet Boutros-Ghali (KBG) pour la paix et la connaissance a décerné, dimanche 27 novembre au Caire, le prix d’excellence dans le do…

Chakib Benmoussa remet un message du Roi au président du Botswana

Temps de lecture : 1 minute Le ministre de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports, Chakib Benmoussa, a remis, ce lundi à Gaborone, un message du roi Mohammed VI…

Mohamed Ouzzine élu nouveau SG du Mouvement populaire

Temps de lecture : 2 minutes Mohamed Ouzzine a été élu, ce samedi 26 novembre, nouveau secrétaire général du Mouvement populaire (MP). Cette élection est intervenue au terme du 14…

Antonio Guterres ébloui par le site archéologique de Volubilis

Temps de lecture : 1 minute Le secrétaire général de l’Organisation des Nations unies, Antonio Guterres, s’est rendu sur le site archéologique romain de Volubilis, près de Meknès.…

Protection de l’enfance : la princesse Lalla Zineb signe une convention avec le ministère de la Santé

Temps de lecture : 2 minutes La princesse Lalla Zineb, présidente de la Ligue marocaine pour la protection de l’enfance (LMPE), a présidé, le 24 novembre, la cérémonie de signatur…