HCP-pargne

Temps de lecture : 3 minutes


Patrimoine financier des ménages : Le Jackpot pour les banques !

Temps de lecture : 3 minutes

Catégorie Économie , Gros plan

Temps de lecture : 3 minutes

Le patrimoine financier des ménages s’est établi à 791 milliards de DH en hausse de 4,4 % en 2018, selon le rapport sur la stabilité financière. Près de 400 milliards de DH sont logés dans les comptes à vue. Une enveloppe de 256 milliards de DH est répartie entre les comptes sur carnet et les dépôts à terme. Cette situation reflète la forte aversion au risque des ménages. La sécurité et la liquidité sont deux critères décisifs dans les placements des ménages. La particularité des placements sur les produits bancaires classiques est qu’ils ne rapportent quasiment rien. Les ménages disposent de 55 milliards de DH dans les valeurs mobilières, essentiellement les actions et des titres d’OPCVM et 70 milliards de DH sont placés en assurance-vie.

Temps de lecture : 3 minutes

À garder leur argent quasi exclusivement sur les comptes bancaires, les ménages ne développeront pas suffisamment leur patrimoine financier. Il s’est établi à 791 milliards de DH en hausse de 4,4 % en 2018. La sécurité et la liquidité sont les critères qui l’emportent chez les ménages, d’où le poids des dépôts bancaires dans leurs avoirs financiers.



 



Près de 400 milliards de DH sont logés dans les comptes à vue. Une enveloppe de 256 milliards de DH est répartie entre les comptes sur carnet et les dépôts à terme. Ces placements ne rapportent pratiquement plus rien aujourd’hui. En retraitant l’inflation, la rémunération flirte avec le négatif dans certains cas. Plus de 80 % des avoirs financiers des ménages sont donc placés auprès des banques. Si cet argent n’est pas très productif, il peut en revanche bénéficier aux emprunteurs. La baisse du coût de la ressource peut encourager les banques à réviser à la baisse les taux d’intérêt, surtout pour les bons dossiers. L’on est clairement dans cette situation depuis quelques années avec une détente des taux d’intérêt. Cependant, la hausse des impayés peut enrayer ce mouvement.



 



Une diversification financière très faible



En dehors des dépôts bancaires, les ménages disposent de 55 milliards de DH dans les valeurs mobilières, essentiellement les actions et des titres d’OPCVM. Les placements en Bourse par exemple ont significativement reculé ces dernières années avec la baisse du marché. Le manque de dynamisme de la Place avec une faible liquidité et la rareté des introductions en Bourse affectent tous les investisseurs. Attendue depuis des années, la réforme de la Bourse prend du temps.



 



L’assurance-vie en alternative



Si beaucoup de ménages se sont détournés de la Bourse, il y a en revanche un regain d’intérêt pour l’assurance-vie ces dernières années. Les placements ont dépassé 70 milliards de DH à fin 2018. Les atermoiements autour de la réforme des retraites et les craintes pour l’après-vie active poussent les Marocains à se préoccuper davantage de ce sujet. D’autres considérations comme la protection contre les avis à tiers détenteur (ATD) et la préparation de la succession expliquent le succès de l’assurance-vie.



 



Globalement, chaque Marocain a en moyenne un patrimoine de plus de 22 000 DH. Avec une dette moyenne de 9 600 DH, le patrimoine net s’élève à 12 400 DH.



Recommandé pour vous

Le Maroc et l’Arabie saoudite visent un volume commercial de 5 milliards de dollars

Temps de lecture : 5 minutes

Conduite par le ministre saoudien du Commerce, Majid bin Abdullah Al-Qasabi, une importante dé…

Échanges extérieurs : hausse des importations et des exportations

Temps de lecture : 4 minutes

À fin août 2022, le déficit commercial au Maroc a augmenté de 56,1%, pour s’établir à 214,76 m…

Politique commerciale : les recommendations du Policy Center for the New South

Temps de lecture : 4 minutes

C’est un policy paper qui met en exergue les voies d’amélioration de la politique commerciale …

Baisse de l’IR : les négociations sont en cours

Temps de lecture : 4 minutes

Les réunions entre les centrales syndicales et le ministre délégué chargé du Budget, Fouzi Lek…

11 ans d’exercice : le CESE dresse son bilan

Temps de lecture : 4 minutes

Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) a organisé, mardi 27 septembre à Rabat…

Réunion trimestrielle de BAM : ce qu’il faut retenir

Temps de lecture : 3 minutes

Le Conseil de Bank Al-Maghrib (BAM) a décidé d’élever le taux directeur (TR), le passant de 1,…

Journée mondiale du tourisme : repenser le secteur pour un avenir meilleur

Temps de lecture : 5 minutes

L’ensemble du secteur du tourisme célèbre, ce mardi 27 septembre, la journée mondiale du secte…

Hydrocarbures : ce que préconise le Conseil de la concurrence dans son nouvel avis

Temps de lecture : 6 minutes

Le Conseil de la concurrence a publié, lundi 26 septembre, son avis n°A/3/22 sur « la flambée …

Conseil de BAM : faut-il s’attendre à une hausse du taux directeur ?

Temps de lecture : 5 minutes

Bank Al-Maghrib (BAM) tiendra, mardi 27 septembre, sa troisième réunion de politique monétaire…

Politique monétaire : Bank Al-Maghrib à un tournant

Temps de lecture : 3 minutes

Garantes de la stabilité des prix à moyen terme, les banques centrales sont engagées dans un c…

Impériales : les médias, une force et une influence

Temps de lecture : 4 minutes

“Les Impériales” est de retour cette année, avec une nouvelle vision, de nouvelles perspective…

Les Impériales 2022 : le nation branding s’invite au débat

Temps de lecture : 4 minutes

Le lancement officiel de la cinquième édition « Les Impériales 2022 », rendez-vous annuel des …