Temps de lecture : 3 minutes

Accueil / Politique / Service militaire obligatoire : le recensement démarre le 13 décembre

Service militaire obligatoire : le recensement démarre le 13 décembre

Temps de lecture : 3 minutes

En Bref

Temps de lecture : 3 minutes

Le ministère de l’Intérieur a annoncé cejeudi, que la procédure de recensement pour le service militaire obligatoire débutera le 13 décembre 2021 et prendra fin le 10 février 2022. Conformément aux instructions du roi Mohammed VI, cette opération concerne les jeunes gens âgés de 19 à 25 ans au plus tard en mai 2022, et remplissant les conditions requises par la loi pour effectuer ce devoir national.

Cette campagnes’inscrit dans le cadre des mesures nécessaires à la sélection et à l’intégration des prochains conscrits du service militaire. Selon la Commission centrale marocaine, les personnes éligibles peuvent consulter le site tajnid.ma, à partir du 13 décembre, pour vérifier si leur nom figure sur la liste des futurs appelés. Les jeunes citoyens dont le nom figure sur ladite liste recevront un ordre des autorités administratives locales et seront appelés à remplir le formulaire de recensement sur le site web à partir de la même date.

Dans un communiqué du ministère de l’Intérieur, le ministre Abdelouafi Laftit explique que les jeunes, femmes et hommes, qui souhaitent se porter volontaires pour le service militaire, peuvent remplir le formulaire et postuler sur le site web. Et ajoute que les jeunes Marocains résidant à l’étranger peuvent égalementutiliser le même outil pour s’inscrire et effectuer le service militaire. «Toute information relative au service militaire peut être obtenue auprès des autorités administratives les plus proches de leur domicile, auprès des services de renseignement situés dans les différentes provinces du pays, ou sur le site officiel du service militaire», note le communiqué.

Par ailleurs, le Roi a assuré que les forces armées fourniront tous les moyens nécessaires et appropriés pour la formation des nouveaux appelés. Il s’agit notammentde la création de quatre centres de formation supplémentaires à Benslimane, Sidi Yahya El Gharb, Ben Guerir et Tan-Tan, ainsi que d’autres unités spécialisées dans le sud du Maroc. Le service militaire obligatoire a suscité d’importantes critiques de la part des Marocains lorsqu’il a été réintroduit en 2019. Cependant, de nombreux partisans du projet défendent ses avantages pour le pays, qui consistent à renforcer l’attachement des jeunes Marocains au Royaume et à leur inculquer des valeurs de fraternité et de solidarité.

Laissez-nous vos commentaires

Temps de lecture : 3 minutes

La newsletter qui vous briefe en 5 min

Chaque jour, recevez l’essentiel de l’information pour ne rien rater de l’actualité


Et sur nos réseaux sociaux :

Le roi Mohammed VI accomplira la prière de Aïd Al-Adha à la mosquée Hassan II à Tétouan

Le roi Mohammed VI accomplira lundi 10 Di Al Hijja 1445 H, correspondant au 17 juin 2024, la prière de Aïd Al-Adha à la mosquée Hassan II à …

Sahara : Madagascar félicite la démarche du Maroc

La république de Madagascar a félicité les efforts sérieux et crédibles du Maroc pour aller de l’avant vers un règlement du différend autour…

Abdellatif Ouahbi annonce l’intégration de l’IA dans le système judiciaire

Le ministère de la Justice prend un virage numérique audacieux en intégrant l'intelligence artificielle dans ses procédures judiciaires, vis…

Conseil de gouvernement : restructuration d’institutions sanitaires et nouvelles initiatives pour le CCM

Lors de sa réunion hebdomadaire, le Conseil de gouvernement a adopté plusieurs projets de loi, marquant ainsi une évolution notable dans div…

A l’ONU, Omar Hilale appelle l’Algérie à repenser sa position sur le Sahara

Lors de son intervention récente à New York, Omar Hilale, ambassadeur du Maroc auprès des Nations Unies, a pointé du doigt l'Algérie concern…

Maroc-Italie : Laftit reçoit son homologue Matteo Piantedosi

Dans un climat de collaboration renforcée, Rabat a été le cadre d'une rencontre entre le ministre de l'Intérieur, Abdelouafi Laftit, et son …

Le Maroc soutient la nouvelle résolution de l’ONU pour Gaza

Lors d'un point de presse tenu mardi à Rabat, Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains…

Élections européennes : la France insoumise en tête chez les Français du Maroc

Lors des élections européennes, la liste de La France insoumise (LFI) conduite par Manon Aubry a remporté plus de 38% des voix au Maroc, ain…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire