Aller au contenu principal

L’origine de la pollution de l’Oued Bouregreg (enfin) dévoilée

Par Khansaa Bahra, Publié le 28/04/2021 à 10:15, mis à jour le 28/04/2021 à 15:24          Temps de lecture 1 min.
Teaser Media
Rive du fleuve Bouregreg © Abdellatif Soudou, élu de la ville de Salé

Dans un courrier adressé au député Omar Balafrej en réponse à sa question écrite, Aziz Rebbah, ministre de l’Énergie, des Mines et de l’Environnement, a enfin dévoilé l’origine de la pollution de l’Oued Bouregreg. Il s’agit de la première information officielle à être communiquée depuis l'identification de ce problème regrettable.

Citant les résultats des analyses réalisées sur des échantillons d’eau prélevés au niveau de ce fleuve, le ministre a dévoilé que «les fortes pluies qu’a connues le pays ont provoqué de forts afflux vers l’Oued, notamment des eaux usées de la ville de Sala Al Jadida, des rejets de la station d’épuration d’Ain Aouda, ainsi que du lixiviat de la décharge contrôlée d’Oum Azza». Parallèlement, selon les analyses du Laboratoire national des études et de surveillance de la pollution, relevant du ministère de l’Environnement, qui a effectué des prélèvements dans l’Oued Bouregreg, «le taux d’oxygène dans l’eau est resté dans les normes et aucun poisson n’est mort». Rappelons qu’en mars dernier, les réseaux sociaux ont été enflammés par de nombreuses publications concernant des tâches noirâtres associées à des odeurs nauséabondes provenant de la vallée de Bouregreg.

Lire aussi : Que se passe-t-il à Bouregreg ?

Fête du trône : grâce royale et discours ce samedi

À l’occasion de la célébration du 22e anniversaire de l’accession au trône, le roi Mohammed VI adressera un discours à son peuple ce samedi 31 juillet 2021. Le discours sera retransmis sur les ondes d...

Covid-19 : vers une vaccination obligatoire ?

Le professeur Azeddine Ibrahimi, directeur du centre de recherche Bio-Inova, a souligné la hausse du taux de vaccination contre la Covid-19 au Maroc, déclarant que les autorités sanitaires ont réussi ...

Une femme à la tête du parquet d’un tribunal de première instance, une première au Maroc

Vendredi dernier, le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire a annoncé que le roi Mohammed VI, président de cette instance, a approuvé la nomination de nouveaux responsables judiciaires, au sein de di...

Burn-out, et après ?

De plus en plus de personnes dans le monde professionnel souffrent d’épuisement. Le burn-out, en lien avec un stress chronique et parfois aigu, se traduit par une grande fatigue émotionnelle, un cynis...

Covid-19 : hausse constante du nombre de contaminations

Le Maroc a enregistré 9.428 cas de contamination à la Covid-19 ce mercredi 28 juillet. Une nette au...

Orangina lance sa nouvelle campagne, "Malin Sayf"

Alors que le monde fait face à la crise sanitaire, le besoin impérieux d’aller voir ailleurs après une année compliquée s’accentue. Dans ce sens, Orangina a lancé une nouvelle campagne. À l’heure où i...