Aller au contenu principal

Bientôt une station de dessalement à Casablanca

Par Nora Jaafar, Publié le 24/03/2021 à 11:22, mis à jour le 24/03/2021 à 11:25          Temps de lecture 2 min.
Teaser Media
Bientôt une station de dessalement à Casablanca

Inscrit dans le cadre du Plan national de l’eau 2020-2050, le dessalement d’eau de mer, effectué jusque-là uniquement dans les provinces du Sud, va bientôt être pratiqué à Casablanca. Cette nouvelle station, qui sera «la plus grande en Afrique et dans le monde», selon Abdelkader Amara, ministre de l’Équipement, du Transport et de l’Eau, contribuera au renforcement de la sécurité hydrique du Royaume.

Le ministre a expliqué au journal L’Économiste que «le Maroc ne connaîtra jamais la soif. C’est impossible, puisque nous avons 3.500 km de côtes. Contrairement à ce que pensent certains, le dessalement est pratiqué au Maroc depuis les années 70 dans les provinces sahariennes. Aujourd’hui, nous sommes en train de l’envisager pour les villes du nord. C’est une nouveauté». Ainsi, à travers ce projet, dont le budget est estimé à 9,5 milliards de DH hors foncier, la capitale économique se dotera d’ici 2027 d’une station capable de produire jusqu’à 300 millions de mètres cubes par an, afin de subvenir à ses besoins croissants.

De son côté, Fouad Amraoui, professeur chercheur en hydrologie à l’université Hassan II de Casablanca et président de l’Association de Recherche Action pour le Développement Durable, a confié à H24Info que «le dessalement de l’eau de mer n’est plus un choix, mais une obligation. Si on veut disposer de l’eau dans nos robinets, nous sommes dans l’obligation d’entamer dans les plus brefs délais ces travaux, pour que ces usines soient opérationnelles dans trois-quatre ans et puissent appuyer les systèmes d’approvisionnement actuels».

Notons qu’à Agadir une autre grande station de dessalement est en cours de construction, qui une fois finalisée offrira 144 millions de mètres cubes par an. Celle d’Al Hoceima, dont le chantier a été terminé l’année dernière, produit quant à elle six millions de mètres cubes par an. Par ailleurs, Dakhla et Safi vont également disposer très prochainement de leurs propres systèmes de dessalement de l’eau de mer.

Hajj 2022 : maintien des résultats du tirage au sort de la saison 1441 de l’hégire

Ce week-end, le ministère des Habous et des Affaires islamiques a annoncé le maintien des résultats du tirage au sort de la saison 1441/2020 de l’hégire pour la prochaine saison du Hajj. Selon la Comm...

L'Euro à l'ère de la Covid-19

La Coupe d'Europe 2020 a démarré vendredi dernier après une attente d'un an en raison de la pandémie de la Covid-19. Dans ce podcast réalisé par TelQuel, les journalistes Landry Benoit et Karim Dronet...

Le roi Mohammed VI ordonne la mise en place d'un dispositif spécial pour l'accompagnement des MRE

Dans un communiqué du cabinet royal publié ce dimanche, le Roi Mohammed VI a demandé la contribution de la Fondation Mohammed V pour la Solidarité pour organiser et accompagner de la meilleure des faç...

Les voyageurs issus de la liste B n'ont plus besoin d'une autorisation exceptionnelle pour entrer au Maroc

L'annonce a été faite ce dimanche par le ministère de la Santé. Les conditions d’accès au territoire national pour les citoyens marocains résidant dans les pays de la liste B ont connu une modificatio...

Le ministère de la Santé appelle les citoyens au respect des mesures de précaution

Le ministère de la Santé a appelé, samedi, les citoyennes et les citoyens au respect strict des mesures de précaution et préventives anti-Covid-19. À l’approche des vacances d’été et de la fin de l...

Officiel: pas de pèlerinage pour les Marocains cette année

C'est officiel, les Marocains sont privés de pèlerinage cette année. En effet, le pèlerinage de cette année sera limité aux Saoudiens et aux résidents du même pays. L'Arabie saoudite va autoriser 60.0...