Étiquette : Stress hydrique

Sommet ONU-Eau : Baraka plaide pour relever les défis liés aux eaux souterraines

Sommet ONU-Eau : l’urgence de la gestion des eaux souterraines

Le Maroc a participé, les 7 et 8 décembre, aux travaux du Sommet mondial ONU-Eau sur les eaux souterraines, qui se sont tenus au siège de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) à Paris. Le ministre de l’Équipement et de l’Eau, Nizar Baraka, a conduit la délégation marocaine à…

Lire la suite
Stress hydrique : la situation est de plus en plus critique

Stress hydrique : la situation est de plus en plus critique

Le déficit pluviométrique pèse lourdement sur les réserves d’eau au Maroc. Ces derniers ont enregistré leurs niveaux le plus bas cette année. L’Organisation météorologique mondiale (OMM) avait souligné que le Maroc a connu cette année sa période sécheresse la plus intense depuis plus 40 ans. Bonne nouvelle aujourd’hui. Plusieurs provinces du Royaume connaissent de fortes…

Lire la suite
Gestion de l'eau : les nouvelles recommandations de l'IRES

FAO : le dialogue sur l’eau démarre à Rome

Le dialogue sur l’eau a démarré le 29 novembre à Rome. L’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a donné son coup d’envoi afin d’aider à renforcer la coordination intersectorielle sur la gestion durable des ressources en eau. L’objectif est d’accélérer la mise en œuvre de l’Agenda 2030 de l’ONU. La FAO rappelle…

Lire la suite
Le roi Mohammed VI appelle à des prières rogatoires

Le roi Mohammed VI appelle à des prières rogatoires

Le roi Mohammed VI a donné l’ordre ce lundi au ministère des Habous et des Affaires islamiques de tenir des prières rogatoires (salat al-istisqa) dans le pays. Ces dernières seront accomplies, le mardi 4 Joumada I 1444, correspondant au 29 novembre 2022, à 10h dans les aires de prière (mousallas) et grandes mosquées du Royaume.…

Lire la suite
Gestion de l'eau : les nouvelles recommandations de l'IRES

OMM : le Maroc a connu cette année une sécheresse sans précédent

La pénurie d’eau fait partie des problèmes principaux auxquels de nombreuses sociétés et le monde dans son ensemble sont confrontés au XXIe siècle. Le Maroc en est l’exemple durement frappé par le stress hydrique. Dans son récent rapport sur les « changements climatiques en 2022 « , l’Organisation météorologique mondiale (OMM) affiliée aux Nations Unies révèle que…

Lire la suite
Nizar Baraka : le volume des ressources en eau au Maroc risque de baisser de 30% d'ici 2050

Nizar Baraka : le volume des ressources en eau au Maroc risque de baisser

Le réchauffement climatique pourrait aggraver le stress hydrique dans les prochaines années au Maroc. Le volume des ressources hydriques risque de diminuer, selon le ministre de l’Équipement et de l’Eau, Nizar Baraka. Cette baisse devrait osciller entre 20 et 30% d’ici 2050 d’après les prévisions des experts. De plus, le ministre a affirmé que son…

Lire la suite
La raréfaction de l'eau au Maroc s'accélère !

La raréfaction de l’eau au Maroc s’accélère !

Le Royaume traverse sa période de sécheresse la plus intense depuis plus de trois décennies. Le dérèglement climatique a impacté l’économie nationale et les ménages. De plus, le gaspillage et la surexploitation des ressources hydriques, ainsi que le déficit pluviométrique, pèsent lourdement sur les réserves d’eau. Ces derniers ont enregistré leurs plus bas niveaux cette…

Lire la suite
Nizar Baraka : le volume des ressources en eau au Maroc risque de baisser de 30% d'ici 2050

Stress hydrique : déficit pluviométrique de 47% en 2022

En dépit de la baisse exceptionnelle des réserves d’eau, le Maroc arrive, tant bien que mal, à satisfaire ses besoins en eau potable. C’est en tout cas ce qu’assurait le ministre de l’Équipement et de l’Eau, Nizar Baraka, lors de son passage à la Chambre des représentants. Il a relevé que 2021 était la 4ᵉ…

Lire la suite
Sadiki : la production des céréales d’automne atteint 1,1 million de quintaux

Stress hydrique : décision d’arrêter l’irrigation à partir des barrages dans plusieurs zones agricoles

Le ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et forêts, Mohamed Sadiki, a annoncé, mardi 1ᵉʳ novembre, la suspension de l’irrigation à partir des barrages dans plusieurs zones agricoles. Lors d’une session de questions orales à la Chambre des conseillers, le ministre a indiqué que cette suspension concerne les zones…

Lire la suite

Actualités vues du Maroc

Tous
Politique
Économie
Société
Pavé parallax 1