67605383_897802803952598_598269342102061056_n

Face à la surexploitation, l’Intérieur appelle à rationaliser les réserves en eau

Le Maroc est confronté à la perspective d’une grave sécheresse cette année en raison d’une importante pénurie de précipitations. L’agriculture du pays, qui dépend de la pluie, sera probablement la plus durement touchée par la sécheresse. Faisant partie de la deuxième plus grande région importatrice de céréales au monde, le Royaume croule déjà sous le poids d’un déficit…