Mondial 2022 : (groupe F), quelle chance pour le Maroc ?

Temps de lecture : 5 minutes

Mondial 2022 : (groupe F), quelle chance pour le Maroc ?

Temps de lecture : 5 minutes

Temps de lecture : 5 minutes

Le groupe F, où le Maroc est logé, a le potentiel pour être l’un des plus passionnants. Présenté également comme le «groupe de la mort», il comprend aussi la Belgique, la Croatie et le Canada. Quatre équipes qui comptent dans leurs rangs des joueurs de classe mondiale qui sont d’ailleurs capables de jouer au moins les huitièmes de finale. Décryptage.

Temps de lecture : 5 minutes

Le tirage de la Coupe du monde (Qatar 2022) n’a pas été clément pour le Maroc, qui a hérité d’un groupe F élevé, aux côtés de la Belgique, la Croatie et le Canada.  Un groupe qui sera très intéressant à suivre et promet du beau jeu.

Mais pour sa sixième phase finale, le Maroc a de quoi viser le deuxième tour, qu’il a déjà atteint une fois, en 1986. Les Lions de l’Atlas se sont lancés un défi de taille en optant pour Walid Regragui en remplacement de Vahid Halilhodzic. Ils disputeront ce Mondial avec de belles armes, sachant qu’ils regorgent de talents à tous les postes. Aller donc chercher une place parmi les deux premiers passera forcément par un exploit, mais nos Lions sont capables de provoquer la surprise.

Lire aussi : Mondial 2022 : (groupes A et B), qui sont les favoris ?

 

Les raisons d’y croire

Portée par une génération pleine de talent et de promesses, la sélection nationale mettra toutes les chances de son côté pour s’extirper de la phase de poules. Depuis l’arrivée de Walid Regragui sur le banc des Lions de l’Atlas, les Lions de l’Atlas ont affiché un autre visage : séduisant, très technique et surtout fortement apprécié par les supporters.

Un constat tout à fait logique pour une sélection qui compte dans ses rangs des éléments qui jouent dans les meilleurs championnats d’Europe, tels Achraf Hakimi (PSG), Hakim Ziyech (Chelsea), Sofiane Boufal (Angers), Noussair Mazraoui (Bayern Munich), Youssef El-Nesyri et Yassine Bounou (Séville FC), en plus de l’Angevin Ounahi et du Toulousain Aboukhlal.

Une sélection plutôt expérimentée et solide et qui sera également composée d’Abderrazak Hamdallah, qui devra rendre service à une ligne d’attaque marocaine en panne d’efficacité.

Pour espérer réitérer la performance de 1986, Regragui a de bonnes bases sur lesquelles s’appuyer, notamment le parcours exceptionnel lors de la phase de qualification, avec une invincibilité impressionnante dans le groupe I. Aucune équipe n’a d’ailleurs été en mesure de rivaliser avec les Lions de l’Atlas.

Dans un groupe compliqué, il faudrait malgré tout un véritable exploit pour sortir de la phase de groupes. Certes, la Croatie et la Belgique paraissent largement au-dessus, mais il est clair que Hakimi et ses coéquipiers ne vont pas au Qatar pour faire de la figuration. Ils tenteront de confirmer les espoirs placés en eux. 22e nation du classement FIFA, le Maroc reste une équipe formidable sur le papier et il faudra donc s’en méfier.

 

Belgique-Croatie, le choc des titans

Quart de Finaliste en 2014, puis troisième en Russie, la Belgique s’avance vers sa 14e Coupe du monde, qui représente peut-être la dernière occasion pour la Belgique de Kevin de Bruyne de gagner un grand tournoi.

Et pour cause, l’équipe a un peu vieilli et sa défense notamment semble en retrait. Mais elle peut néanmoins compter sur un gardien d’exception, Thibaut Courtois (30 ans) et sur le génie Kevin de Bruyne (31 ans). Quant à Eden Hazard, il n’est plus que l’ombre de lui-même et ne devrait pas pouvoir revendiquer une place de titulaire. Même chose pour Romelu Lukaku, qui arrive au Qatar diminué par une blessure qui lui a fait manquer une grande partie de la saison

Les Diables Rouges se mesureront donc à la Croatie, finaliste malheureuse en 2018. Depuis, les résultats ont été moins spectaculaires, notamment à l’Euro 2021 où le parcours des Croates a pris fin dès les 8es de finale contre l’Espagne. Ils sont, eux aussi, confrontés au vieillissement de leurs meilleurs joueurs.

Mario Mandzukic, Danijel Subasic, Ivan Strinic et Vedran Corluka sont tous partis à la retraite. Seul le milieu de terrain est au-dessus du lot, où évoluent Luka Modric, Marcelo Brozovic, Mateo Kovacic, et Ivan Rakitic qui sont encore au top niveau.

Toutefois, les hommes de Zlatko Dalic ont validé leur qualification pour le Final Four de la dernière édition de la Ligue des Nations, en terminant en tête d’un groupe relevé devant le Danemark, la France et l’Autriche.

Lire aussi : Mondial 2022 : (groupes C-D et E), qui sont les favoris ?

 

Quid du Canada ?

C’est l’équipe surprise de cette édition. De retour parmi les grands 36 ans après leur unique participation en 1986, les Reds ont fait sensation en terminant en tête des qualifications en Zone Concafaf, surclassant le Mexique comme les États-Unis, ce qui démontre tout leur potentiel.

Les Canadiens disposent de deux joueurs de premier plan. D’abord Alphonso Davies, l’ailier gauche du Bayern Munich et l’attaquant de Lille Jonathan David. Ils ont fini en tête des qualifications de leur zone, surclassant le Mexique comme les États-Unis.

Cette sélection a donc du potentiel pour embêter n’importe quelle autre équipe, car les nations supposées plus petites sur le plan footballistique sont toujours très motivées. Et cela a déjà été prouvé par le passé.

Recommandé pour vous


Maroc-Belgique : un Mexicain au sifflet

Le Mexicain Cesar Ramos, qui a dirigé Tunisie-Danemark, a été désigné par l…

Mondial 2022 : zoom sur la Belgique, deuxième adversaire du Maroc

Les Lions de l’Atlas sont attendus dimanche prochain face à la Belgique pou…

Mondial 2022 : le Brésil réussit son entrée mais s’inquiète pour Neymar

Pour son premier match au Mondial, le Brésil s’est imposé jeudi soir face à…

Mondial 2022 : des nouvelles d’Achraf Hakimi et Noussair Mazraoui

Lors du premier match mercredi face à la Croatie, Noussair Mazraoui est sor…

Mondial 2022 : tout savoir sur les premières polémiques au Qatar

La Coupe du monde au Qatar suscite une ferveur assez mitigée. Elle est acce…

Mondial-2022 : la Belgique bat le Canada (1-0)

La Belgique a battu le Canada sur le score minimum (1-0), mercredi 23 novem…

Maroc-Croatie : un nul au goût de victoire

Pas de vainqueur dans le premier match du groupe F, ayant opposé, ce mercre…

Qatar 2022 : une campagne de nettoyage après le match Maroc-Croatie

Le créateur de contenu et environnementaliste marocain Saad Abid a lancé un…

Notre
sélection vidéos


Notre
sélection E-Podcast