Harry Kane mènera l'Angleterre contre la Croatie lors du match d'ouverture de Wembley

Temps de lecture : 7 minutes

Mondial 2022 : (groupes A et B), qui sont les favoris ?

Temps de lecture : 7 minutes

Temps de lecture : 7 minutes

Le tirage au sort de la Coupe du monde 2022 avait rendu son verdict en avril dernier. Pays-hôte du tournoi, le Qatar figure logiquement dans le groupe A aux côtés des Pays-Bas, du Sénégal et de l’Équateur. Dans le deuxième groupe (B), on retrouve l’Angleterre, l’Iran, les États-Unis et les Pays de Galles. Présentation et analyse de ces deux poules.

Temps de lecture : 7 minutes

Il convient d’abord de rappeler que les équipes qui terminent à la première et à la deuxième place du groupe décrochent directement leur billet pour les huitièmes de finale. Les deux autres équipes sont éliminées.

Le vainqueur du groupe A affrontera l’équipe qui a terminé deuxième de la poule B, où jouent Les Three Lions, considérés comme les favoris pour la première place de leur groupe. En conséquence, les équipes du groupe A devraient essayer de prendre la première place de cette poule afin d’éviter de jouer contre l’Angleterre.

Lire aussi : Mondial 2022 : les dates et les stades de la compétition au Qatar 

 

Groupe A : les Pays-Bas, favoris

Les Pays-Bas retrouvent la Coupe du monde pour la première fois depuis 2014, après avoir manqué celle de 2018 en Russie. Avec l’expérience de Louis Van Gaal, les Oranjes auront à cœur d’aller le plus loin possible pour leur grand retour, mais aussi pour leur 11e participation à une phase finale du Mondial. Leur rêve : atteindre le dernier carré, comme ce fut le cas en 2010 et en 2014.

La prise de fonction de Louis Van Gaal a permis aux Pays-Bas de se remettre sur le devant de la scène internationale. Le retour de celui qui a pris les rênes de la sélection néerlandaise pour la troisième fois, après son premier mandat entre 2000 et 2001, a révolutionné le visage de cette équipe qui est sur une série de 15 matchs sans défaite.

Les Néerlandais, qui devront sortir d’un groupe à leur pôrtée, peuvent s’appuyer sur des vrais tauliers qui jouent dans les meilleurs clubs du monde, tels Virgil van Dijk (Liverpool) et Matthis de Ligt (Bayern Munich). Ils peuvent également compter sur Denzel Dumfries (Inter Milan) et Frenkie de Jong (FC Barcelone), sans oublier l’expérimenté Daley Blind, l’imprévisible Memphis Depay.

L’autre favori qui se dégage de cette poule, c’est le Sénégal. Il y a quatre ans, Sadio Mané et ses coéquipiers avaient manqué le coche d’un rien, devancés par le Japon au nombre de cartons jaunes.

Depuis leur triomphe en Coupe d’Afrique des Nations, les Lions de la Teranga ont pris énormément de confiance, sous les ordres d’Aliou Cissé, en poste depuis 2015, et qui apporte également un élément de stabilité dans le groupe.

Côté effectif, plusieurs éléments s’imposent comme joueurs de premier plan. À leur tête : Sadio Mané qui apporte son lot d’expérience, lui qui compte à son actif une Ligue des Champions et un titre de Premier League. Aussi, Kalidou Koulibaly qui reste l’un des défenseurs les plus solides au monde. Son coéquipier à Chelsea, le gardien Édouard Mendy, lui aussi est attendu pour aider le Sénégal à briller.

Pour sa part, le Qatar découvre la Coupe du monde pour la première fois. Depuis 2017, le pays fait confiance au sélectionneur espagnol Felix Sanchez Bas, qui a mené l’équipe à la victoire en Coupe d’Asie 2019.

Placés la 49e position au classement FIFA, les Qataris disposent d’un effectif certes méconnu, mais qui pourrait les avantager si leurs adversaires les prennent à la légère. Leur qualification au deuxième tour reste toutefois possible, compte tenu des équipes placées dans leur groupe et qui sont largement à leur portée, en comparaison avec les gros calibres que les autres sélections arabes doivent affronter.

Il est judicieux de rappeler que, dans l’histoire de la compétition, le pays organisateur franchit chaque fois le premier tour, à l’exception de l’Afrique du Sud en 2010.

Enfin, l’Équateur fait figure d’outsider. Aucune grosse vedette internationale ne foule les rangs de l’équipe, mais si on regarde de près, on se rend compte que les Équatoriens comptent neuf joueurs évoluant en Europe, cinq évoluant en MLS et le reste en Amérique du Sud. Enner Valencia, qui évolue sous les couleurs de Fenerbahçe, est le joueur le plus capé de la sélection, auteur de 35 buts.

L’Équateur serait probablement en concurrence avec le Qatar pour la troisième place, derrière le Sénégal ou les Pays-Bas.

 

Groupe B : 2022, l’année de l’Angleterre ?

Dans cette poule, l’Angleterre fait office de grand favori, car sur le papier, les Three Lions sont au-dessus du lot. Demi-finaliste de la dernière Coupe du monde en Russie et finaliste de l’Euro 2020, l’Angleterre de Gareth Southgate est consciente que la tâche ne sera pas facile, elle qui n’a cependant rien gagné depuis son sacre à domicile en 1966.

Avec des adversaires à sa portée, elle devrait logiquement se qualifier pour les 8es de finale, grâce notamment à des cadres comme Harry Kane, Kyle Walker, Harry Maguire et Raheem Sterling en plus la génération montante incarnée par Phil Foden, Jude Bellingham ou encore Declan Rice, Gareth Southgate dispose d’un effectif riche et de qualité.

Pour sa part, la Team US n’est pas au meilleur de sa forme. En effet, les Américains se sont qualifiés dans la douleur en terminant 3es des qualifications en Zone Concacaf, à égalité de points avec le Costa Rica. Dans le jeu, les Stars and Stripes connaissent des problèmes. Malgré la qualité technique des milieux offensifs, la sélection manque de créativité et peine à se montrer dangereuse dans la moitié de terrain adverse.

L’équipe mise d’ailleurs sur leur star Christian Pulisic. Pour ses adversaires, il sera le principal joueur à surveiller, avec Sergiño Dest, Weston McKennie et Timothy Weah, fils de la légende africaine George Weah.

Les Galois participent, pour leur part, à leur deuxième Mondial, après avoir brisé le rêve ukrainien en barrage (1-0). Ils auront à cœur de briller face à leur rival anglais et prendre leur revanche après un mémorable match perdu à l’Euro français de 2016 sur un but à la dernière minute de Sturridge.

Mais leurs chances dépendront grandement de la forme incertaine de Gareth Bale (Los Angeles FC) et Aaron Ramsey (Nice). Pour le reste de l’effectif, il est très peu fourni. Une élimination dès la phase de groupe est à prévoir.

Enfin, l’Iran qui a visiblement pris goût à la Coupe du monde. En compostant leur billet pour le Mondial qatarien, les Iraniens ont ainsi enregistré leur 6e participation. Le premier tour, que ce soit en 1978, 1998, 2006, 2014 ou 2018, jamais la sélection asiatique n’est parvenue à s’extraire de la phase de groupes.

Au Qatar, La Team Melli, qui occupe actuellement une belle 20ᵉ place au classement FIFA, arrive avec l’objectif d’atteindre le deuxième tour. Une qualification pour les huitièmes serait une petite lueur dans une période tragique pour le peuple iranien, marquée par une profonde crise politique et sociétale.

Aujourd’hui, le sélectionneur de l’Iran est Carlos Queiroz, rappelé trois ans après son limogeage, lui qui avait atteint la finale de la dernière CAN avec l’Égypte, perdue aux tirs au but face au Sénégal. Pour les joueurs qu’il faudra suivre, il y en a deux. L’attaquant Sardar Azmoum, qui compte 65 capes pour 41 buts, soit le troisième meilleur buteur de l’histoire de la sélection, et Mehdi Taremi impressionne à Porto.

Pour ses chances, l’Iran aura fort à faire dans ce groupe, mais il peut surprendre en tant qu’outsider.

Recommandé pour vous


Maroc-Espagne : démarrage de la distribution de 5.000 tickets sur présentation du passeport marocain

Après la polémique suite à l’annonce de la Fédération internationale de foo…

Mondial 2022 : la Croatie qualifiée après les tirs au but

La Croatie et le Japon se sont livrés ce lundi 05 décembre à un match serré…

Walid Regragui : «Maroc-Espagne, c’est une quatrième finale pour nous»

Walid Regragui était en conférence de presse d’avant-match ce lundi, à la v…

Maroc-Espagne : les billets proposés au marché noir

Depuis l'annonce des 8es de finale du Mondial 2022 entre le Maroc et l'Espa…

Maroc-Espagne : les Lions peuvent rêver plus grand !

Le début des choses sérieuses pour les Lions de l’Atlas. Après une phase de…

La FIFA désigne un Argentin pour Maroc-Espagne

La FIFA a désigné l'arbitre du huitième de finale de Coupe du monde entre l…

Mondial 2022 : l’Angleterre domine le Sénégal et rejoint la France en quarts

Vainqueur du Sénégal (3-0), l'Angleterre a validé dimanche soir son billet …

Mondial 2022 : l’Argentine rejoint les Pays-Bas en quarts de finale

L'Argentine s'est imposée face à l'Australie (2-1), ce samedi soir au stade…

Notre
sélection vidéos


Notre
sélection E-Podcast