Temps de lecture : 2 minutes

Accueil / Articles Afrique / Afrique / Économie / Production de gaz : l’Afrique deuxième plus grande productrice de gaz en 2050 ?

Production de gaz : l’Afrique deuxième plus grande productrice de gaz en 2050 ?

Temps de lecture : 2 minutes


Temps de lecture : 2 minutes

Dans moins de 30 ans, l’Afrique sera la deuxième plus grande productrice de gaz au monde, à en croire un rapport du Forum des pays exportateurs de gaz (GECF). Elle gagnera plus de 11% de l’approvisionnement mondial en gaz d’ici 2050, contre un peu plus de 6% en 2021. Elle passera ainsi de 260 milliards de m³(MMm³) à 585 Mmm³.

«L’Afrique, continent riche en gaz naturel, doit investir 1.700 milliards de dollars dans le secteur gazier en amont pour porter sa production de gaz à 585 milliards de m³en 2050», indique l’étude. «La monétisation des ressources naturelles du continent permettra de garantir la disponibilité des investissements pour les projets de développement énergétique et social, d’accroître l’accès à l’énergie et d’accélérer le progrès économique», précise la même source.

Elle indique également qu’en Afrique, la projection du mix énergétique primaire est centrée sur le gaz naturel, avec une contribution croissante des énergies renouvelables. Cela s’explique par les importantes réserves de gaz du continent et par la tendance mondiale à une plus grande ambition climatique.

«De nombreux pays africains ont développé des stratégies énergétiques basées sur le gaz naturel et les énergies renouvelables», indique le rapport. Ce dernier note que la production mondiale de gaz naturel continuera d’augmenter de 1,1% par an en moyenne. Elle passera de 4.025 MMm³ en 2021 à 5.460 MMm³en 2050, soit une augmentation totale de 36%.

Le GECF a ajouté que le Moyen-Orient contribuera à la plus grande part de cette croissance, représentant un tiers du total, suivi par l’Afrique et l’Amérique du Nord. «La production de gaz naturel de la région devrait augmenter de 285 MMm³ pour atteindre 1.420 MMm³ en 2050. Toutefois, sa contribution, passant de 28% en 2021 à 26% en 2050».

Pour l’Europe, le rapport souligne que c’est le seul continent dans laquelle la production de gaz naturel devrait baisser.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire

Recommandé pour vous


CEMAC : baisse de la croissance entre 2022 et 2023 (Banque mondiale)

CEMAC : baisse de la croissance entre 2022 et 2023 (Banque mondiale)

La Banque mondiale a annoncé que la croissance économique de la Communauté …

Burkina Faso : la chaîne d’information TV5 Monde suspendue pour six mois

Burkina Faso : la chaîne d’information TV5 Monde suspendue pour six mois

Les autorités burkinabés ont procédé à la suspension TV5 monde. Ainsi, la c…

Tchad : un incendie dans un dépôt de munitions fait plusieurs morts

Tchad : un incendie dans un dépôt de munitions fait plusieurs morts

La capitale tchadienne, N'Djamena a été le théâtre d’un incendie survenu da…

Les Banques africaines de développement voient leur statut de créanciers menacés (JPMorgan)

Les banques africaines de développement voient leur statut de créanciers menacés (JPMorgan)

Dans une note JPMorgan, a averti que certaines banques multilatérales de dé…

Finance islamique : les Etats africains ont émis 5,52 milliards de dollars

Finance islamique : les Etats africains ont émis 5,52 milliards de dollars (rapport)

5,52 milliards de dollars, c’est le montant mobilisé par les pays africains…

Le Niger annonce un recrutement de10 000 soldats pour protéger les champs de pétrole et d’uranium

Le Niger annonce un recrutement de 10 000 soldats pour protéger les champs de pétrole et d’uranium

Le directeur des études stratégiques au ministère de la Défense, le Colonel…