Temps de lecture : 2 minutes

Accueil / Articles Afrique / Afrique / Diplomatie / Mali : fin du retrait des troupes françaises

Mali : fin du retrait des troupes françaises

Temps de lecture : 2 minutes


Temps de lecture : 2 minutes

La France a déclaré ce lundi que toutes ses troupes qui combattaient les terroristes au Mali depuis 2013 ont désormais quitté le pays. Un retrait qui a été décidé en février dernier en raison de la détérioration des relations entre Paris et Bamako.

«Aujourd’hui, à 13h00 (heure de Paris), la dernière unité militaire de la force Barkhane présente sur le territoire malien a franchi la frontière entre le Mali et le Niger», indique un communiqué du ministère français de la Défense. Après près d’une décennie au Mali pour lutter contre les extrémistes, les forces de l’Hexagone et leurs alliés militaires vont poursuivre leurs activités en Afrique de l’Ouest, mais cette fois depuis le Niger.

«La France reste engagée dans la région (élargie) du Sahel, dans le golfe de Guinée et dans la région du lac Tchad avec tous les partenaires engagés dans la stabilité et la lutte contre le terrorisme», a affirmé la présidence française dans un communiqué.

Pour rappel, les coups d’État au Mali, au Tchad et au Burkina Faso ont affaibli les alliances de la France dans ses anciennes colonies. Enhardis par la détérioration des relations de Paris avec les pays précités, les terroristes ont pris le contrôle de vastes étendues de désert et de brousse et ont ouvert la porte à une progression plus rapide de l’influence russe sur le continent.

Par ailleurs, le Niger deviendra la plaque tournante des troupes françaises, avec quelque 1.000 soldats déployés dans la capitale Niamey, ainsi que des avions de chasse, des drones et des hélicoptères. Selon le gouvernement français, 300 à 400 autres soldats seront envoyés pour des opérations spéciales avec les troupes nigériennes dans les régions frontalières du Burkina Faso et du Mali.

Enfin, 700 à 1.000 autres soldats seront basés au Tchad et un nombre non divulgué de forces spéciales opéreront ailleurs dans la région. Les troupes françaises n’effectueront plus de missions ou ne poursuivront plus d’extrémistes au Mali une fois la sortie terminée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire

Recommandé pour vous


Crise migratoire : l'Algérie réagit et convoque l'ambassadeur du Niger

Crise migratoire : l’Algérie réagit et convoque l’ambassadeur du Niger

L'escalade diplomatique entre l'Algérie et le Niger a pris une nouvelle tou…

96 morts dans le naufrage d'un bateau de pêche converti en ferry au Mozambique

Mozambique : le naufrage d’un bateau fait 96 morts

Un bateau de pêche transformé en ferry, a coulé dans une île mozambicaine f…

Forum d’investissement de la CEDEAO à Lomé

La CEDEAO investit 307 millions de dollars en Guinée

Le ministre guinéen du Plan et de la Coopération internationale, Ismael Nab…

Samuel Eto'o et Narcisse Mouelle Kombi

Il faut sauver le soldat Eto’o

La guerre fait rage entre le président de la Fédération camerounaise de foo…

La présidente du Parlement, Nosiviwe Mapisa-Nqakula,

Afrique du Sud, un pays au tapis à cause de la corruption et de la mauvaise gouvernance

La présidente du parlement sud-africain a quitté ses fonctions avec effet i…

start-up africaines : les levées de fonds ont baissé de 47% au 1er trimestre 202

Start-ups : les levées de fonds ont baissé de 47% au 1er trimestre 2024

Les start-ups africaines ont récolté 466 millions de dollars lors des campa…