Temps de lecture : 2 minutes

Accueil / Articles Afrique / Afrique / Diplomatie / Libye : la nomination d’un envoyé onusien divise la communauté internationale

Libye : la nomination d’un envoyé onusien divise la communauté internationale

Temps de lecture : 2 minutes


Temps de lecture : 2 minutes

Le Conseil de sécurité des Nations Unies (ONU) a tenu une réunion, le lundi 15 août, pour choisir le prochain envoyé spécial onusien en Libye. Cette rencontre intervient en raison de la démission du Slovaque, Jan Kubis, de ce même poste, huit mois plus tôt. 

Après plusieurs concertations, c’est Abdoulaye Bathily, un historien-universitaire et homme politique sénégalais, qui a été désigné comme nouvelle émissaire du secrétaire général (SG) de l’ONU en Libye.

Cependant, le gouvernement libyen d’union nationale (GUN), dirigé par Abdelhamid Dbeibah, a refusé cette nomination, réclamant que son avis soit pris en compte. Taher al Sonni, représentant de la Libye à l’ONU, a ainsi appelé à organiser au préalable des discussions «sérieuses et profondes» avant de prendre une décision concernant son pays. L’objectif de cet échange, poursuit-il, est d’éviter un échec de dernière minute.

De plus, le GUN a avancé : «Nous souhaitons que l’envoyé spécial soit africain, mais nous allons être plus sélectifs, nous cherchons une personnalité plus compétente et connaisseuse du dossier». Malgré ces conditions, Tripoli s’est opposée à la nomination du diplomate Abdoulaye Bathily, qui a été proposé par Antonio Guterres, SG de l’ONU, aux membres du Conseil de sécurité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire

Recommandé pour vous


Le Nigeria suspend les droits d’importations pour juguler l’inflation

Le Nigeria prévoit de suspendre temporairement les taxes d’importations sur…

Soudan : une attaque contre un village fait 100 morts

Soudan : une attaque contre un village fait 100 morts

Les militants prodémocratie ont annoncé que l’attaque d’un groupe paramilit…

L'Afrique du sud revient la première, Selon le FMI puissance économique du continent

Gabon : le FMI projette le niveau de la dette à 73% du PIB à fin 2024

Le dernier rapport du Fonds Monétaire International (FMI) révèle que la det…

Afrique du Sud : un ministre arrêté pour des soupçons de corruption

Afrique du Sud : un ministre arrêté pour des soupçons de corruption

Zizi Kodwa, ministre sud-africain des Sports, des Arts et de la Culture, es…

Le Sénégal lève 750 millions de dollars d'eurobond

Le Sénégal lève 750 millions de dollars d’eurobond

Le Sénégal marque son retour sur le marché international de la dette avec u…

Nigeria : la Banque centrale relève son taux directeur à 15,5%

Nigeria : des plans de recapitalisation des banques à l’étude par le régulateur

La banque centrale du Nigéria (CBN) a déclaré que les prêteurs nigérians on…