Temps de lecture : 2 minutes

Accueil / Articles Afrique / Afrique / Économie / La fièvre et le thermomètre

La fièvre et le thermomètre

Temps de lecture : 2 minutes


Temps de lecture : 2 minutes

La ministre nigériane des Finances, Zainab Ahmed, s’est fait remarquer jeudi dernier en contestant avec véhémence la dégradation de la note souveraine de son pays par Moody’s. Le rating est passé de B3 à Caa1, soit deux marches avant l’enfer, le défaut de paiement.

Pas de chance pour la ministre, l’agence concurrente, S&P Global Ratings, n’a pas certes abaissé le rating de son pays dans sa note du 4 février, mais arrive au même constat sur la capacité d’Abuja à honorer à moyen terme, ses engagements envers ses créanciers. Elle a fait passer les perspectives de « stables à négatives ». Ce qui signifie « danger imminent » sur la solvabilité, n’en déplaise à l’argentier nigérian qui dit à qui veut l’entendre qu’il n’était pas d’accord avec la dégradation « surprise » de la note souveraine de son pays.

Pour la ministre, c’est clair : c’est le thermomètre (ndlr : Moody’s) qui serait responsable de la fièvre dont souffre le Nigeria car «cette agence n’aurait pas la pleine compréhension de ce qui se passe dans notre environnement domestique». Mais avant qu’elle n’émette ce warning le 27 janvier dernier, la même agence avait, comme par hasard, «toute la maîtrise de la situation du pays».

L’explication complotiste de la ministre nigériane est parfois reprise par certains responsables africains. Heureusement qu’il n’est pas possible de cacher le soleil, au Nigéria comme partout ailleurs. Cette ministre aurait dû avoir la décence de demander la vraie notation à ses concitoyens, eux qui souffrent au quotidien des affres de sa gestion budgétaire et de la flambée des prix des produits et services essentiels. Nul doute qu’elle aurait été encore plus sévère que celle de Moody’s.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire

Recommandé pour vous


Dissolution du gouvernement en Guinée, les directeurs de cabinet en charge des affaires courantes

Dissolution du gouvernement en Guinée, les directeurs de cabinet en charge des affaires courantes

En Guinée, le chef de la junte vient de dissoudre son gouvernement. L’annon…

L'aéroport de Goma, en République démocratique du Congo, le 8 décembre 2023 AFP/Archives Guerchom Ndebo

Tensions à Goma : accusation d’attaque contre l’aéroport par le Rwanda

Des accusations émanant de l'armée de la République démocratique du Congo (…

CAN Maroc 2025 : 8 équipes disputeront le tour préliminaire des éliminatoires

Le chemin vers la Coupe d'Afrique des Nations (CAN) Maroc 2025 a commencé a…

Sénégal : assurer la démocratie malgré les tensions préélectorales

Sénégal : assurer la démocratie malgré les tensions préélectorales

Alors que le Sénégal se prépare pour l'élection présidentielle, le gouverne…

BAD : l’économie africaine résiliente mais essouflée par l’inflation

La Banque africaine de développement (BAD) a récemment publié son rapport «…

37ᵉ Sommet de l’UA : peu d’avancées, beaucoup de déceptions

C’est samedi que le Sommet des chefs d’État et de gouvernement de l’Union a…