Temps de lecture : 2 minutes

Accueil / Articles Afrique / Afrique / Économie / Fraude fiscale : être du bon côté

Fraude fiscale : être du bon côté

Temps de lecture : 2 minutes


Temps de lecture : 2 minutes

Pour en être une victime elle-même, l’Afrique ne doit pas rester à la marge du combat engagé par la communauté internationale contre la fraude et l’évasion fiscales. Cette guerre (oui, c’est bien le terme adéquat), par certains aspects, ressemble à celle menée contre les trafics de drogues. Elle avait été lancée par l’OCDE et le G20 en 2008 au lendemain de la crise financière qui avait fait vaciller les fondations du système bancaire international.

Après des longs mois de discussions serrées, une quarantaine d’États sont parvenus à un consensus autour d’un traité leur conférant un instrument juridique dans la lutte contre ce fléau ainsi que la concurrence déloyale par l’impôt. La Convention d’échange automatique des données bancaires à des fins fiscales de l’OCDE fait office de certificat de respectabilité internationale. Au dernier pointage (ndlr : au 22 novembre 2022), 119 pays ont paraphé ou ratifié ce traité. Mais très peu d’États africains figurent dans cette liste, seulement neuf à ce jour : le Ghana, le Kenya, le Libéria, Maurice, le Maroc, les Seychelles, l’Afrique du Sud, le Nigeria et l’Ouganda.

Ce peu d’empressement de nos États à signer ce traité est un mauvais signal. L’Afrique ne doit pas, et ne peut pas être une planque pour les opérateurs qui veulent échapper au fisc, ni le maillon faible dans le combat contre l’évasion mondiale de l’assiette de l’impôt. Les États qui n’auront pas ratifié la convention OCDE d’ici 2025 se retrouveraient sur la liste noire des paradis fiscaux. Cela entraînera de facto la fermeture d’accès aux financements de l’Union européenne et des restrictions au marché financier international. À chacun de faire son choix.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire

Recommandé pour vous


buhari

Nigeria : Twitter suspendu

Le gouvernement nigérian a annoncé vendredi dans un communiqué avoir suspe…

Nigeria : Boko Haram et Daech s’affrontent pour le contrôle du nord-est du pays

Nigeria : Boko Haram et Daech s’affrontent pour le contrôle du nord-est du pays

Pendant des années, le chef de Boko Haram, Abubakar Shekau, a dirigé le mo…

Chars français quittant la ville de Gao (Mali) lors de l’opération Gustav, le 6 avril 2013 © AFP

La France suspend ses opérations militaires conjointes avec les forces maliennes

Ce jeudi 3 juin, la France «a décidé de suspendre les opérations militaire…

Youssef Amrani, l’ambassadeur du Maroc en Afrique du Sud © DR

Sahara : Youssef Amrani adresse une lettre ouverte à une responsable sud-africaine

Ce mercredi 2 juin, Youssef Amrani, l’ambassadeur du Maroc en Afrique du S…

Union Africaine

El Otmani reçoit l’Envoyé spécial de l’UA auprès de l’Agence africaine du médicament

Ce mercredi 2 juin à Rabat, Saad Dine El Otmani, Chef du gouvernement, a r…

L’élection du bureau a viré au pugilat, le 31 mai 2021, à Midrand, en Afrique du Sud @ Capture d'écran News24 / DR

Violences, menaces et insultes entre députés au Parlement panafricain

Le 21 mai dernier, à Midrand en Afrique du Sud, le coup d’envoi de la quat…