Temps de lecture : 2 minutes

Dédollarisation des échanges commerciaux, nouvel objectif de la Russie

Temps de lecture : 2 minutes

Temps de lecture : 2 minutes

Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a annoncé que la Russie et des pays africains se tournent vers l’utilisation de leurs devises nationales pour les règlements de leurs échanges commerciaux. «Nous prévoyons un deuxième sommet Russie-Afrique cette année et nous préparons une série d’événements à cette occasion», a-t-il déclaré.

Le chef de la diplomatie russe a souligné que Moscou et ses partenaires élaborent des documents pour reconfigurer les mécanismes d’interaction face aux sanctions en vigueur. Ces derniers comptent aussi créer de nouveaux outils pour la coopération en matière de commerce, d’investissement, des chaînes d’approvisionnement et de paiements. Il a ajouté en présentant le bilan des activités de la diplomatie russe en 2022 : «Il y a une transition vers les règlements en monnaies nationales. Ce processus n’est pas rapide, mais il est en cours et il prend de l’ampleur».

Depuis le début de la guerre en Ukraine, la Russie a accéléré la dédollarisation de son commerce extérieur. D’ailleurs, elle a même réussi à convaincre ses principaux partenaires commerciaux d’utiliser davantage leurs monnaies nationales dans les règlements mutuels.

Notons que les sanctions occidentales ont également entraîné la privation des principales banques russes d’accès à la société pour la télécommunication financière interbancaire mondiale (SWIFT). Il s’agit d’une plateforme de messagerie sécurisée pour les opérations cruciales telles que les ordres de transferts de fonds entre banques.

Pour rappel, en juin 2022, le ministre russe du Commerce, Denis Manturov, et son homologue égyptienne, Nevine Gamea, ont annoncé leur intention d’utiliser leurs devises nationales pour les règlements de leurs échanges commerciaux bilatéraux. Il faut préciser que les principaux partenaires commerciaux de la Russie en Afrique sont l’Afrique du Sud, l’Algérie, le Soudan, l’Éthiopie et le Nigeria.

Recommandé pour vous


Fondation Mo Ibrahim : la situation de l’Afrique en 2021 est pire qu’en 2012

Fondation Mo Ibrahim : la situation de l’Afrique en 2021 est pire qu’en 2012

La Fondation Mo Ibrahim a publié son Indice Ibrahim de la gouvernance en Af…

Le Burkina Faso exige le départ de l'armée française

Le Burkina Faso exige le départ de l’armée française

Entre la France et le Burkina Faso, le divorce est consommé. Ouagadougou ex…

Algérie : le général d’armée à Paris pour une visite officielle, une première en 17 ans

Algérie : le général d’armée à Paris pour une visite officielle

Le Général d'Armée Saïd Chengriha, Chef d'état-major de l'Armée nationale p…

Zambie : le FMI réitère son engagement à soutenir Lusaka

Zambie : le FMI réitère son engagement à soutenir Lusaka

Devant un parterre de personnes rassemblées à l’université de Zambie, la di…

Macky Sall : l'Afrique doit apprendre à se nourrir elle-même

Macky Sall : l’Afrique doit apprendre à se nourrir elle-même

L'Afrique doit trouver des solutions à la situation de précarité alimentair…

Cameroun : assassinat-choc du journaliste Martinez Zogo

Cameroun : assassinat choc du journaliste Martinez Zogo

Le corps mutilé du journaliste camerounais Martinez Zogo a été retrouvé dim…