Temps de lecture : 2 minutes

Accueil / Articles Afrique / Afrique / Économie / Bonne année, bonne santé économique

Bonne année, bonne santé économique

Temps de lecture : 2 minutes


Temps de lecture : 2 minutes

Alors que les dirigeants africains craignaient que l’aventure de la Russie en Ukraine ne porte un coup dur aux économies du continent, celles-ci ont globalement mieux résisté que prévu même si quelques États se retrouvent proches du dépôt de bilan. L’embrasement social tant redouté du fait de poussées inflationnistes, n’a pas eu lieu. Malgré des marges budgétaires très limitées, du Caire à Prétoria, les gouvernements ont redoublé d’ingéniosité pour préserver le pouvoir d’achat des populations.

C’est peut-être l’une des grandes leçons de cette crise : les pouvoirs africains ont appris à écouter les peuples et surtout, à gérer avec sobriété les ressources publiques. C’est un acquis pour cette nouvelle année qui commence.

Sur le plan économique, les instituts de conjoncture conviennent tous que 2023 devrait être un meilleur cru pour le continent. Au moins 4,7% de croissance attendus. C’est probablement bien plus si l’on intègre l’importance du secteur informel. L’autre bonne nouvelle pour l’Afrique est le dynamisme de ses micro-entreprises, et ce, dans tous les domaines. Contrairement aux apparences, il n’y a pas que les start-ups qui se distinguent sur le continent. Par milliers, les TPE performent dans l’agriculture, l’élevage, les services de proximité, l’entretien automobile, etc. Pour peu qu’ils ne soient pas snobés par les banques et que le risque politique ne les freine, ces fantassins du PIB devraient continuer à porter la création des richesses en Afrique.

En 2023, l’Afrique devrait connaître six présidentielles : le Nigeria en février, la Sierra Leone en juin, le Liberia en octobre, Madagascar en novembre, la République Démocratique du Congo en décembre et le Gabon, au second semestre. Pour certaines de ces échéances, ce sont des rendez-vous à haut risque, voire critiques dans les pays qui n’offrent guère d’alternance apaisée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire

Recommandé pour vous


RDC : Vital Kamerhe élu président de l’Assemblée nationale, trois jours après le présumé coup d’Etat

RDC : Vital Kamerhe élu président de l’Assemblée nationale, trois jours après le présumé coup d’État

Trois jours après une tentative de coup d’État coup présumé contre son domi…

La balance commerciale camerounaise accuse un déficit de 531,7 milliards de FCFA au 4ème trimestre 2023

La balance commerciale camerounaise accuse un déficit de 531,7 milliards de FCFA au 4ème trimestre 2023

Depuis cinq ans, le Cameroun fait face à un déficit de sa balance commercia…

Le Nigéria cherche 2,25 milliards auprès de la Banque mondiale

Dette nigériane : 3,4 milliards $ refinancés par des obligations domestiques

La directrice de l'Office de gestion de la dette, Patience Oniha, a annoncé…

Au Burkina Faso, la production de la mine Yaramoko atteint 28 tonnes d'or

Au Burkina Faso, la production de la mine Yaramoko atteint 28 tonnes d’or

La compagnie minière Fortuna Silver Mines a révélé que la mine de Yaramoko …

KCB Group : bénéfice net en hausse de 69 % au 1er trimestre 2024

KCB Group : bénéfice net en hausse de 69 % au 1er trimestre 2024

Le président directeur général (PDG) du groupe bancaire kényan, KCB Group, …

Au Burkina Faso, la production de la mine Yaramoko atteint 28 tonnes d'or

L’or atteint un nouveau record historique à plus de 2.440 dollars/oz

L’once d’or (Ndlr, 1 once d’or équivaut à 28,3495 g) s’est négociée à 2.440…