Temps de lecture : 2 minutes

Accueil / Articles Afrique / Afrique / Économie / AFCONE-CNESTEN : signature d’un mémorandum d’entente sur l’énergie nucléaire en Afrique

AFCONE-CNESTEN : signature d’un mémorandum d’entente sur l’énergie nucléaire en Afrique

Temps de lecture : 2 minutes


Temps de lecture : 2 minutes

Le 3 mai 2023, le Centre national de l’Énergie, des Sciences et des Techniques Nucléaires (CNESTEN) du Maroc a signé un mémorandum d’entente avec la Commission Africaine de l’Énergie Nucléaire (AFCONE). Cet accord vise à renforcer leur coopération dans le domaine de l’énergie nucléaire en Afrique. La cérémonie de signature a eu lieu au siège du département du Développement Durable de Leila Benali, qui en a d’ailleurs été la présidente.

Selon l’accord, le CNESTEN partagera son expertise avec l’AFCONE pour promouvoir les sciences et technologies nucléaires en Afrique de manière sûre et durable. Il prévoit également un échange d’expérience et de bonnes pratiques entre les deux parties dans les domaines de : l’énergie nucléaire ; la sûreté nucléaire ; la sécurité nucléaire ; les applications pacifiques nucléaires dans divers secteurs socio-économiques (santé, agriculture, environnement, eau et industrie).

Le CNESTEN apportera aussi son soutien à l’AFCONE dans les domaines de la recherche scientifique. Ce soutien portera aussi sur la formation académique et professionnelle, l’expertise technique, ainsi que des analyses de laboratoire. La ministre a souligné que ce projet de mémorandum témoigne de l’engagement du Maroc à renforcer sa coopération avec les institutions africaines en matière d’énergie nucléaire.

Pour sa part, le secrétaire exécutif de l’AFCONE, Agboraw Enobot, a salué la signature de cet accord et l’appui qui sera fourni par le Maroc, soulignant que cet événement marque un jalon majeur dans la nouvelle approche de partenariat que promeut AFCONE. Rappelons que l’AFCONE a été créée dans le cadre du Traité de Pelindaba pour disposer d’une zone exempte d’armes nucléaires en Afrique, institué sous l’égide de l’Union Africaine.

Cette initiative de coopération régionale pour le développement de l’utilisation pacifique, sûre et sécurisée des technologies nucléaires dans de multiples secteurs socio-économiques est une étape importante pour la promotion de la paix et de la stabilité en Afrique. Le mémorandum d’entente signé entre le CNESTEN et l’AFCONE contribuera à renforcer la coopération entre les pays africains dans le domaine de l’énergie nucléaire, pour répondre aux besoins croissants du développement socio-économique en Afrique, tout en assurant la sécurité et la sûreté nucléaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire

Recommandé pour vous


Burkina Faso : la chaîne d’information TV5 Monde suspendue pour six mois

Burkina Faso : la chaîne d’information TV5 Monde suspendue pour six mois

Les autorités burkinabés ont procédé à la suspension TV5 monde. Ainsi, la c…

Tchad : un incendie dans un dépôt de munitions fait plusieurs morts

Tchad : un incendie dans un dépôt de munitions fait plusieurs morts

La capitale tchadienne, N'Djamena a été le théâtre d’un incendie survenu da…

Les Banques africaines de développement voient leur statut de créanciers menacés (JPMorgan)

Les banques africaines de développement voient leur statut de créanciers menacés (JPMorgan)

Dans une note JPMorgan, a averti que certaines banques multilatérales de dé…

Finance islamique : les Etats africains ont émis 5,52 milliards de dollars

Finance islamique : les Etats africains ont émis 5,52 milliards de dollars (rapport)

5,52 milliards de dollars, c’est le montant mobilisé par les pays africains…

Le Niger annonce un recrutement de10 000 soldats pour protéger les champs de pétrole et d’uranium

Le Niger annonce un recrutement de 10 000 soldats pour protéger les champs de pétrole et d’uranium

Le directeur des études stratégiques au ministère de la Défense, le Colonel…

Illustration de l'éditorial sur l'évasion fiscale en Afrique

Efficacité

Quand on veut, on peut ! Les résultats plutôt spectaculaires, obtenus par 3…