Côte d’Ivoire : l’ancien Premier ministre Guillaume Soro condamné à la prison à vie

Temps de lecture : 2 minutes

Côte d’Ivoire : l’ancien Premier ministre Guillaume Soro condamné à la prison à vie

Temps de lecture : 2 minutes

Temps de lecture : 2 minutes

Ce mercredi 23 juin, un tribunal de Côte d’Ivoire a condamné par contumace l’ancien Premier ministre et chef rebelle Guillaume Soro à la prison à vie pour avoir fomenté un coup d’État contre son ancien allié, le président Alassane Ouattara. Soro, qui est en exil en Europe, a été accusé de conspiration et de tentative de renversement de l’autorité de l’État. Ses avocats ont précédemment condamné ces accusations, affirmant qu’ils sont politiquement motivés, et ont déclaré qu’il n’y avait aucune preuve de sa culpabilité.



L’affaire a suscité des tensions dans un pays qui se remet à peine d’une brève guerre civile survenue il y a dix ans, au cours de laquelle ce même ex-Premier ministre a dirigé les rebelles qui ont porté Ouattara au pouvoir après une élection contestée. Guillaume Soro a ensuite été Premier ministre et président du Parlement sous Ouattara, mais les deux hommes ont fini par se brouiller, le président ayant clairement indiqué qu’il s’opposerait aux ambitions présidentielles de Soro.



Les procureurs ont émis un mandat d’arrêt contre ce dernier en décembre 2019, juste avant qu’il ne rentre d’Europe pour lancer sa campagne présidentielle. Il a également été accusé de vol de fonds publics, pour lequel il a été reconnu coupable et condamné l’année dernière à 20 ans de prison. Il nie également ces accusations.



Ce mercredi, le tribunal a également condamné à 20 ans de prison plusieurs proches collaborateurs de l’ancien Premier ministre pour leur participation au coup d’État. Aussi, il a dissous son parti politique et ordonné la saisie de ses biens et de toutes les armes que lui et ses alliés ont acquis. Selon les enquêteurs des Nations Unies, Soro a profité de la guerre civile de 2010-2011 et de ses conséquences pour stocker des centaines de tonnes d’armes. Une accusation que Soro a fortement contestée et démentie.


Recommandé pour vous


Guinée : ouverture du procès concernant le massacre militaire de 2009

En Guinée, le mercredi 28 septembre 2022 a marqué les 13 ans du massacre…

CEMAC : la BEAC relève son taux directeur pour contenir l’inflation

Pour faire face à l’inflation galopante qui sévit dans le monde, la Banq…

Restructuration de dette : Fitch révise à la baisse la note du Ghana

Pour la deuxième fois cette année, l’agence de notation Fitch Ratings a …

La FinTech franco-ivoirienne Julaya, symbole d’un secteur béni des dieux

C'est l'âge d'or (au sens propre du terme) pour la FinTech africaine. Le…

Afrique de l’Ouest : une grève perturbe l’activité aérienne dans la région

Les vols à destination et en provenance des aéroports de plusieurs pays …

Business Africa lance un forum dédié à l’économie africaine

Cette semaine, Business Africa, initiative mondiale pour les entreprises…