Temps de lecture : 2 minutes

Accueil / Articles Afrique / Afrique / Côte d’Ivoire : l’ancien Premier ministre Guillaume Soro condamné à la prison à vie

Côte d’Ivoire : l’ancien Premier ministre Guillaume Soro condamné à la prison à vie

Temps de lecture : 2 minutes


Temps de lecture : 2 minutes

Ce mercredi 23 juin, un tribunal de Côte d’Ivoire a condamné par contumace l’ancien Premier ministre et chef rebelle Guillaume Soro à la prison à vie pour avoir fomenté un coup d’État contre son ancien allié, le président Alassane Ouattara. Soro, qui est en exil en Europe, a été accusé de conspiration et de tentative de renversement de l’autorité de l’État. Ses avocats ont précédemment condamné ces accusations, affirmant qu’ils sont politiquement motivés, et ont déclaré qu’il n’y avait aucune preuve de sa culpabilité.



L’affaire a suscité des tensions dans un pays qui se remet à peine d’une brève guerre civile survenue il y a dix ans, au cours de laquelle ce même ex-Premier ministre a dirigé les rebelles qui ont porté Ouattara au pouvoir après une élection contestée. Guillaume Soro a ensuite été Premier ministre et président du Parlement sous Ouattara, mais les deux hommes ont fini par se brouiller, le président ayant clairement indiqué qu’il s’opposerait aux ambitions présidentielles de Soro.



Les procureurs ont émis un mandat d’arrêt contre ce dernier en décembre 2019, juste avant qu’il ne rentre d’Europe pour lancer sa campagne présidentielle. Il a également été accusé de vol de fonds publics, pour lequel il a été reconnu coupable et condamné l’année dernière à 20 ans de prison. Il nie également ces accusations.



Ce mercredi, le tribunal a également condamné à 20 ans de prison plusieurs proches collaborateurs de l’ancien Premier ministre pour leur participation au coup d’État. Aussi, il a dissous son parti politique et ordonné la saisie de ses biens et de toutes les armes que lui et ses alliés ont acquis. Selon les enquêteurs des Nations Unies, Soro a profité de la guerre civile de 2010-2011 et de ses conséquences pour stocker des centaines de tonnes d’armes. Une accusation que Soro a fortement contestée et démentie.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire

Recommandé pour vous


Fin d'une longue captivité de trois otages italiens au Mali

Fin d’une longue captivité de trois otages italiens au Mali

Le gouvernement italien a confirmé la libération de trois de ses ressortiss…

Épidémie de choléra en Zambie : plus de 20.000 cas et 691 décès signalés

Épidémie de choléra en Zambie : plus de 20.000 cas et 691 décès signalés

Depuis le début de l'épidémie de choléra en octobre dernier, la Zambie a en…

UIT : progrès et défis de la connectivité Internet en Afrique

UIT : progrès et défis de la connectivité Internet en Afrique

Les données de l'Union internationale des télécommunications (UIT) révèlent…

Sénégal : calmer les tensions d’abord et tenir les élections après

Sénégal : calmer les tensions d’abord et tenir les élections après

Lors d’un dialogue national, le président sénégalais Macky Sall a annoncé l…

CEDEAO : vers une sortie de crise ?

CEDEAO : vers une sortie de crise ?

Dans une tentative de renouer les liens avec Niamey, Conakry et Bamako, la …

Burkina Faso : des dizaines de morts suite à l'attaque d'une mosquée

Burkina Faso : des dizaines de morts suite à l’attaque d’une mosquée

Le Burkina Faso a été le théâtre d'une série d'attaques sanglantes dimanche…