Aller au contenu principal

La presse arabophone du 21 novembre 2020

Sahara : des chiens pour surveiller le mur | Des assureurs refusent les dossiers Covid-19 | Une commission centrale pour contrôler les cliniques privées | L'Intérieur envisage de déléguer "la constatation de décès" | Recommandations pour augmenter le nombre de policiers | Des comptes étrangers pour arnaquer les compagnies aériennes

Par Iliasse E., Publié le 21/11/2020 à 09:21, mis à jour le 21/11/2020 à 09:52
Teaser Media
presse arabophone

ASSABAH : Sahara : des chiens pour espionner le mur. Des militaires marocains stationnés sur le mur des sables n'ont eu d'autre alternatives que de tirer sur des chiens dressés à s'approcher de la ceinture sécuritaire. Les soldats ont averti le commandement du changement de la nature des canins habituellement sacrifiés par les milices du polisario, qui les envoient à une mort certaine (pour faire exploser les mines et se frayer un chemin). Là, il s'agirait selon le journal de berger allemands, belges (malinois) et de labradors similaires à ceux dressés par l'armée algérienne et portant des colliers dotés de caméras et de récepteurs.

Des assureurs refusent les dossiers Covid-19. Une société d'assurance à la réputation établie a refusé de rembourser ses clients des charges de leur test de dépistage à la Covid-19. Elle a renvoyé les dossiers aux demandeurs indiquant que les tests PCR ne sont pas remboursables. Ce refus confirme les informations que persiste à nier la Fédération marocaine des sociétés d'assurances et de réassurance (FMSAR) en disant que les assureurs remboursent les frais de soins et de tests s'il y a une ordonnance dans ce sens.

 

AL-MASSAE : Une commission centrale pour contrôler les cliniques privées. Après la multiplication des plaintes de citoyens autour des dépassements de certaines cliniques privés opérés lors de la prise en charge de malades de la Covid-19, le ministère de la Santé a décidé de créer une commission centrale pour surveiller les personnes admises dans ces établissements. La commission a aussi le pouvoir de suggérer les mesures adéquates pour sévir contre les exactions commises par les cliniques. Le ministère a aussi décidé de la création de commissions régionales composées des inspecteurs régionaux de la Santé et de représentants des conseils d'ordre des médecins.

 

L'Intérieur envisage de déléguer "la constatation de décès". Le ministère de l'Intérieur étudie un nombre de solutions au manque de ressources humaines dans les services mortuaires. Ainsi, l'ouverture de ce secteur aux opérateurs privés n'a pas été exclue. Un texte serait en cours d'élaboration pour permettre à des médecins privés d'opérer dans les morgues, surtout pour l'aspect du constat de décès. Les médecins du public déjà affectés aux morgues devront aussi subir une formation spécifique en médecine légale.

 

AL-MASSAE : Recommandations pour augmenter le nombre de policiers. Un récent rapport de l'Institut royal des études stratégiques indique que le nombre de policiers au Maroc pour chaque 100.000 habitants est passé de 147 en 2003 à 200 en 2017. Cependant, ce chiffre doit encore grimper pour lutter de manière optimale contre les différentes facettes du crime, conseille l'Institut. Le taux d'agressions reste élevé et a même grimpé de 60% entre 2003 et 2017.

 

ASSABAH : Des comptes étrangers pour arnaquer les compagnies aériennes. La police de Marrakech a mis fin aux aventures d'un "hacker" dangereux et récidiviste qui aurait causé de grandes pertes à des entreprises commerciales et à des compagnies aériennes. Le pirate informatique, 28 ans, a pu accéder à de nombreux comptes à l'étranger et commander des produits et des services offerts par des transporteurs aériens et des sociétés d'équipement. Il aurait couté plus de 300.000 DH à ces sociétés.

Covid-19 : interdiction des festivals et manifestations culturelles

Après avoir limité mercredi la présence aux obsèques et funérailles à 10 personnes, le gouvernement vient de décider d'instaurer une nouvelle restriction. Il s'agit de l'interdiction de tous les festi...

ONDH-PNUD : les attentes des jeunes en termes de politiques publiques

L’Observatoire national du développement humain (ONDH) et le Programme des Nations unies pour le dé...

Troisième dose : plus de 4 millions de pass sanitaires désactivés

Dans le cadre d’une campagne visant à pousser les Marocains à recevoir leurs troisièmes doses du vaccin anti-Covid, le ministère de la Santé envoie des SMS via le numéro 1717 à de nombreux citoyens af...

RAM : la Turquie désormais concernée par les vols spéciaux

Ce jeudi 2 décembre, Royal air Maroc (RAM) a annoncé qu’elle organisera des vols spéciaux au départ du Maroc vers la Turquie. Ainsi, ce pays s’ajoute aux destinations de cette opération de rapatriemen...

Pourquoi "les hommes des cavernes" n'ont jamais existé

On imagine volontiers l'homme préhistorique vivant au fond de grottes obscures. C'est pourquoi on l'a baptisé "l'homme des cavernes". En fait, il semble qu'il ait préféré l'air libre pour établir son ...

La Newsletter du 2 Décembre 2021

Le tourisme en péril | Variant Omicron : nouvelles mesures | Voyage en France : nouvelles condition...