Aller au contenu principal

La presse arabophone du 9 avril 2020

Le remaniement gouvernemental à l'insu des leaders de la majorité | La pandémie dynamise le «trafic d'êtres humains» | Le Maroc active la LPL auprès du FMI | Instructions pour «assiéger» les provinces épargnées par le nouveau coronavirus | Fidèles à la Radio malgré la pandémie | L'Armée Espagnole mobilisée à Ceuta et Melilla

Par Iliasse E., Publié le 09/04/2020 à 00:00, mis à jour le 09/04/2020 à 09:52
Teaser Media
La presse arabophone

ASSABAH : Le remaniement gouvernemental à l'insu des leaders de la majorité. Les dirigeants des partis de la majorité gouvernementale ont été surpris par le remaniement partiel du gouvernement opéré le 7 avril 2020. Selon le quotidien, Saâd Dine El Otmani, le chef du gouvernement, n'a informé ces derniers de l'éviction de l'ex-ministre de la Culture, de la Jeunesse et des Sports, El Hassan Abyaba, que quelques heures avant la réception du nouveau ministre par le Roi. «Le limogeage d'Abyaba était inattendu dans ces circonstances, même si les reproches qui lui ont été faits sont nombreux, notamment ses confrontations mal négociées avec de grands responsables dans des secteurs vitaux», indiquent les sources du quotidien.

 

La pandémie dynamise le «trafic d'êtres humains». L'activité du transport illicite de personnes a augmenté de manière notable après l'interdiction des déplacements entre les villes, surtout dans le Nord du Maroc. Ces infiltrations représentent un risque pour les habitants des destinations d'accueil. «Un Mercedes 207 transporte, jusqu'à aujourd'hui, les voyageurs de Tanger à Ouezzane et les environs, à un prix variant entre 400 et 600 DH par personne», révèle le journal. Le premier cas de contamination détecté récemment à Ouezzane concerne d'ailleurs une femme venue de Tanger, est-il précisé.

 

 

AL-MASSAE : Le Maroc active la LPL auprès du FMI. Le Maroc a procédé, mardi 7 avril, à un tirage sur la Ligne de précaution et de liquidité (LPL) contractée auprès du Fonds Monétaire International (FMI). Ce montant, équivalent à près de 3 milliards de dollars, est remboursable sur 5 ans avec une période de grâce de 3 ans. La pandémie du covid-19, d'une ampleur sans précédent, laisse présager une récession économique mondiale bien plus profonde que celle de 2009. «Dans un tel contexte, le tirage sur la LPL contribuera à atténuer l'impact de cette crise sur l'économie nationale et à maintenir les réserves de change à un niveau adéquat», a commenté Bank Al-Maghrib.

 

Instructions pour «assiéger» les provinces épargnées par le nouveau coronavirus. Le Haut commandement de la gendarmerie royale a instruit ses directions régionales pour encercler les villes marocaines épargnées jusque-là par la Pandémie. Selon les données recueillies par le quotidien, un renforcement «sans précédent» du déploiement des éléments de la Gendarmerie a été constaté dans les provinces n'ayant enregistré aucun cas positif au Covid-19. Des instructions appuyées leur ont été émises pour étouffer le trafic illicite de voyageurs.

 

 

AKHBAR-AL-YOUM : L'Armée Espagnole mobilisée à Ceuta et Melilla. Jusque-là gardées par la Guardia Civil, une force de police à statut militaire, Ceuta et Melilla ont vu débarquer, le 6 avril dernier, l'armée espagnole. Cette dernière est déployée le long des frontières terrestres entre les deux villes et le Maroc, longues respectivement de 8 km et de 12 km. Quelques 50 candidats subsahariens à la migration clandestine ont pénétré Melilla le 5 avril, poussant l'Armée à intervenir. Depuis le début de l'État d'urgence en vigueur au Maroc comme en Espagne, le flux de la migration clandestine a atteint des niveaux historiquement bas. Entre le 15 et le 30 mars dernier, seuls 22 migrants ont pu pénétrer à Melilla.

 

AL-AHDATH : Fidèles à la Radio malgré la pandémie. À la demande du CIRAD (Centre interprofessionnel de la mesure d'audience radio), l'institut IPSOS a analysé l'écoute de la radio pendant les sept premiers jours du confinement décidé au Maroc le 20 mars dernier. L'étude a conclu qu'en période de confinement, la radio conserve sa durée d'écoute et une audience stable. Les Marocains modifient très significativement leurs lieux et leurs supports d'écoute, mais confirment leur attachement au média radiophonique qu'ils écoutent massivement à la maison.

Sinopharm : le Maroc reçoit un million de doses

Ce mardi 27 juillet, le Maroc a reçu une nouvelle cargaison de vaccins en provenance de la Chine. Il s’agit d’un million de doses du vaccin chinois Sinopharm. Ainsi, suite à cette livraison, le Maroc ...

Prolongation de l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 10 septembre

Ce mardi 27 juillet, le gouvernement a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 10 septembre 2021 à 18h. Cette décision intervient dans le cadre des efforts de lutte contre la propagati...

Covid-19 : le gouvernement joue la carte de l'omniprésence

Afin d’inciter le maximum de personnes à se faire vacciner contre la Covid-19, le ministère de la S...

Covid-19 : ce qu’il faut savoir sur le variant Delta

Le variant Delta de la Covid-19 est devenu le plus répandu au monde. 60% plus contagieux que la souche britannique Alpha, Delta est aujourd’hui présent dans la majorité des pays et a même forcé plusie...

Covid-19 : le Maroc déterminé à accélérer sa campagne de vaccination

Le ministère de la Santé annonce ce lundi 26 juillet que la vaccination contre la Covid-19 peut désormais se faire dans n’importe quel centre de vaccination au Maroc et sans rendez-vous. Ainsi, toute ...

Le calendrier des vacances scolaires 2021-2022

Les parents peuvent d’ores et déjà consulter les dates des vacances scolaires des élèves de la maternelle au lycée, pour la rentrée 2021-2022. En effet, le ministère de l’Éducation nationale, de la Fo...