CHAMBRE

Temps de lecture : 3 minutes


Loi de finances 2020 : près de la moitié des députés étaient absents !

Temps de lecture : 3 minutes

Catégorie Politique , Gros plan

Temps de lecture : 3 minutes

189 députés n’ont pas jugé utile de se déplacer pour prendre part à la séance de vote du projet de loi de finances 2020. En pourcentage, cela représente 47 % de l’ensemble des députés parlementaires. Un chiffre inquiétant quand on connait l’impact et l’importance de ce projet pour l’avenir économique et social du pays.

Temps de lecture : 3 minutes

Le taux d’absentéisme au parlement est alarmant. Le 6 décembre 2019, jour du vote du PLF 2020, 189 députés n’étaient pas présents, soit 47 % du nombre total des députés, rapporte les Inspirations éco ce lundi 9 décembre 2019. Le journal, qui cite une source interne de l’institution législative, révèle que les chefs des groupes parlementaires sont les principaux responsables de ce phénomène. Ces derniers couvriraient les députés absentéistes en présentant des attestations justifiant leur absence lors des travaux du parlement.



 



Le quotidien souligne qu’absents ou présents, ces députés ne contribuent pas aux efforts de l’assemblée. « Ce sont presque toujours les mêmes parlementaires qui prennent la parole, discutent et accomplissent les missions qui leur sont dévolues. Plusieurs parlementaires passent inaperçus et leurs travaux parlementaires n’ont aucun impact sur le contrôle et la législation ». L’article qui considère le fléau de l’absentéisme comme « un mal chronique » estime que les partis politiques et les organisations concernées par les élections à la chambre des conseillers sont appelés à revoir le profil des candidats accrédités aux élections.



 



Pour sa part, Al Massae révèle que malgré leur absence, certains représentants de la nation continuent de percevoir une indemnité mensuelle de 30 000 dirhams. Le journal précise que certains d’entre eux, qui résident à l’étranger, profitent encore des avantages de leurs postes.



 



Deux articles du règlement intérieur interdisent les absences



Pour faire face à ce fléau qui nuit à l’image du parlement, Habib El Malki, président de la Chambre des représentants, avait auparavant adressé une correspondance aux chefs de groupes parlementaires. Dans cette missive, il les a exhortés à se conformer aux articles 105 et 106 du règlement intérieur de la Chambre des représentants. Il a également exigé qu’on lui remette à chaque séance, la liste complète des membres absents sans raison valable, au risque de se voir sanctionnés, rapportent nos confrères du Le360.



 



Pour rappel, l’article 105 du règlement intérieur oblige les membres des commissions permanentes à participer aux travaux parlementaires sauf quand la justification de l’absence est acceptée. L’article 106 évoque quant à lui les prélèvements sur les indemnités mensuelles, en fonction des jours manqués au parlement.



 



Malgré l’existence de ses articles dans le règlement intérieur, leur application n’a jamais été effectuée. Une chose est sûre, le bureau de la chambre des représentants devra faire preuve de beaucoup plus d’autorité s’il veut limiter les dégâts et réduire ce taux d’absence monstrueux.



Recommandé pour vous

Discours de la Marche Verte : la vision progressiste du Roi

Temps de lecture : 7 minutes Le 6 novembre 1975, Feu le roi Hassan II annonçait le départ de la plus grande marche pacifique de l’histoire. La Marche Verte à laquelle avaient part…

Santé : un bilan positif en 2021 et au 1er semestre de 2022

Temps de lecture : 7 minutes En dépit d’une conjoncture difficile, le ministre de la Santé et de la Protection sociale, Khalid Aït Taleb, a fait état, mercredi 2 novembre, d…

Vague rose en Amérique latine : le Maroc sur ses gardes

Temps de lecture : 5 minutes Retour inédit au sommet de l’État brésilien de Lula da Silva. Celui qui était président du Brésil entre 2003 et 2010 a fait son come-back après …

Ligue arabe : des tensions et des révélations

Temps de lecture : 6 minutes Les travaux du Sommet de Ligue arabe ont commencé ce 1ᵉʳ novembre et s’achèveront mercredi. Après une absence de trois ans, les chefs d’État et les re…

Carburants : hausse des prix, état du stock… le point sur la situation

Temps de lecture : 4 minutes Il semblerait que la situation n’est pas encore prête à s’améliorer de sitôt. Depuis le début de la guerre en Ukraine, en février dernier, les prix de…

Ligue arabe : les enjeux d’un Sommet boudé par des chefs d’État

Temps de lecture : 6 minutes Après Tunis en 2019, les membres de la Ligue arabe se réunissent pour la première fois depuis trois ans. Plusieurs points de discordes et l’absence de…

Flambée des prix : le ras-le-bol des Marocains

Temps de lecture : 4 minutes Les produits alimentaires et non alimentaires ont atteint des prix records cette année. Une flambée qui rogne le pouvoir d’achat des ménages au Maroc,…

Sommet arabe : tensions, renoncements et craintes d’échec

Temps de lecture : 5 minutes En prévision de la 31ᵉ session du Sommet arabe, prévue mardi et mercredi, les travaux de la réunion préparatoire des ministres des Affaires étrangères…

L’Initiative « 5+5 Défense » : un pont entre les deux rives de la Méditerranée

Temps de lecture : 6 minutes Le « Dialogue 5+5 » entre les deux rives de la Méditerranée, sur son volet défense, a réuni à Rabat les chefs d’État-Major des armées des 10 pays memb…

Sahara : le Conseil de sécurité réitère son soutien à l’initiative marocaine d’autonomie

Temps de lecture : 6 minutes Le Conseil de sécurité des Nations Unies a voté, jeudi 27 octobre, en faveur de la résolution 2654, renouvelant le mandat de la Mission des Nations un…

PLF 2023 : Akhannouch rencontre les partis d’opposition

Temps de lecture : 4 minutes Le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, a rencontré, mardi 25 octobre, les secrétaires généraux et représentants des principaux partis de l’oppositi…

Maroc-France : le blocage des visas se poursuit

Temps de lecture : 5 minutes Le problème de l’octroi des visas aux Marocains et les refus injustifiés continue de brouiller les relations entre Rabat et Paris. À la fin de 2021, l…