Aller au contenu principal

La presse arabophone du 24 septembre 2019

Vous pouvez retrouver diverses informations et nouvelles, "Colère royale contre des responsables de la sécurité des palais", "Un nouveau mémorial de l'holocauste verra-t-il bientôt le jour ?", "Diplômes falsifiés : la PJ ouvre une enquête", "Du nouveau concernant l'affaire de -Madinat Badès-", "Des islamistes seraient derrière la campagne de boycott".

Par Hicham A., Publié le 24/09/2019 à 07:34, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

ASSABAH : Colère royale contre des responsables de la sécurité des palais. Le journal révèle que les éléments de la gendarmerie royale et ceux de la DGSN ont été bannis de la sécurité des palais royaux, dans les villes de Rabat, Salé et Témara, et ont été remplacé par des éléments des FAR et des forces auxiliaires. Et d'ajouter que des éléments des différents corps militaires ont été chargés de la sécurité des palais et résidences royales. Toutefois, le journal n'a pas expliqué les raisons de cette décision, et n'a pas précisé si c'est une décision définitive.

 

AKHBAR-AL-YAOUM : Un nouveau mémorial de l'holocauste verra-t-il bientôt le jour ? Après la démolition du mémorial de l'holocauste qu'il avait construit près de Marrakech, Oliver Bienkowski refait des siennes. Bienkowski a entamé les travaux de construction d'un nouveau mémorial de l'holocauste. Il a en effet publié sur sa page Facebook des photos des travaux de construction et a écrit: "Le Maroc a besoin d'un monument en mémoire aux milliers de juifs morts en construisant un chemin de fer traversant le Sahara marocain sous la houlette du gouvernement de Vichy".

 

AL-MASSAE : Diplômes falsifiés : la PJ ouvre une enquête. Le problème des faux diplômes universitaires persiste malgré les efforts des autorités. En effet, la PJ a découvert que des individus ont postulé au concours d'accès à la DGSN avec des diplômes falsifiés. Cette dernière a ouvert une enquête sous la supervision du parquet public compétent afin de déterminer les tenants et aboutissants de cette affaire.

 

AHDATH : Du nouveau concernant l'affaire de "Madinat Badès". Le tribunal de première instance chargé des crimes financiers, reprendra mardi 24 septembre un autre chapitre du procès des accusés dans l'affaire de "Madinat Badès". Ce procès a pris du temps en raison des absences fréquentes des principaux accusés souffrant de problèmes de santé. Notons que deux anciens responsables de la CGI, ainsi que plusieurs autres individus, sont accusés de constitution de bande criminelle, faux et usage de faux, et dilapidation des deniers publics.

 

AKHBAR : Des islamistes seraient à derrière la campagne de boycott. Une enquête réalisée par des médias français a révélé que la campagne de boycott, qui a été lancée en avril 2018 à l'encontre de trois entreprises marocaines était dirigée par des groupes islamistes déterminés à déstabiliser la monarchie chérifienne. Les dirigeants de cette campagne auraient également utilisé des bots et des spams pour arriver à leur fin, poursuit la même source.

 

 

⇒ Lire la version complète en arabe ⇐

 

Voici comment se rendre en Grèce depuis le Maroc

En 2020, très peu de vacanciers se sont risqués à voyager hors de leurs frontières pour les vacances d’été. Un an plus tard, alors que les campagnes de vaccination vont bon train, les pays européens s...

Santé : des agences régionales remplaceront les directions régionales

Dans son édition de ce jeudi 17 juin, le journal arabophone Al-Akhbar rapporte que Khalid Aït Taleb, ministre de la Santé, envisage de limoger tous les directeurs régionaux de la santé. Cette démarche...

En 20 ans, Wikipédia a révolutionné la diffusion du savoir

Une encyclopédie est un ouvrage qui tente de synthétiser les connaissances à un moment précis. Avant l’ère d’internet, ces fameuses encyclopédies faisaient parfois plusieurs volumes et coûtait une for...

Covid-19 : attention à la hausse des cas de contamination

Alors que le Maroc risque de voir sa campagne nationale de vaccination contre la Covid-19 suspendue...

Marhaba : première traversée Sète-Tanger Med

Ce mercredi soir, un bateau a quitté le port de Sète dans le sud-est de la France dans le cadre de l’opération Marhaba 2021, lancée suite aux instructions royales concernant l’accueil des Marocains ré...

RAM : lancement imminent de vols additionnels en provenance de huit villes européennes

Dans un message publié ce jeudi 17 juin sur son compte Twitter, la compagnie aérienne nationale Royal Air Maroc (RAM) a annoncé «le lancement imminent de vols additionnels» en provenance de huit ville...