Aller au contenu principal

La presse arabophone du 15 août 2019

Vous pouvez retrouver diverses informations et nouvelles, dont "Des sociétés fictives ont remporté des appels d'offres publics", "Des agents d'autorité dans de mauvais draps", "Le Maroc devrait encore recourir au helding", "Attentats : Salah Abdeslam inculpé en Belgique", "Les autorités ferment deux restaurants à Jemaa El Fna à cause d'un dîner facturé à 5000 DH".

Par Hicham A., Publié le 15/08/2019 à 07:14, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

ASSABAH : Des sociétés fictives ont remporté des appels d'offres publics. Le journal rapporte que les audits des comptes de certaines entreprises publiques ont révélé l'existence de fausses factures présentées par des entreprises ayant remporté des appels d'offres publics. Les enquêtes menées sous la houlette de l'Inspection générale des finances et de la Direction générale des impôts ont montré l'existence de sociétés qui ont réussi à remporter des marchés publics alors qu'elles ne sont pas répertoriées dans la base de données du fisc.

 

Des agents d'autorité dans de mauvais draps. Le journal révèle que des agents d'autorité ont délivré des autorisations pour la construction de bidonvilles. Et d'ajouter que ces agents continuent de donner des autorisations, même après avoir été mutés.

 

 

AL-MASSAE : Le Maroc devrait encore recourir au helding. Le gouvernement recourra au Helding pour faire face aux fluctuations des prix du carburant, ainsi qu'en prévision des pires scénarios sur les marchés mondiaux. La décision est contenue dans la note d'orientation du Chef du Gouvernement concernant le projet de loi de finances 2020. Et d'ajouter que le budget alloué à la compensation atteindra 13,6 milliards de dirhams en 2020.

 

Al-AHDATH : Attentats : Salah Abdeslam inculpé en Belgique. La justice a annoncé, lundi, l'inculpation du Français Salah Abdeslam dans le dossier des attentats de Bruxelles. Ces attentats avait fait 32 morts et plus de 340 blessés.

 

Al-AKHBAR : Les autorités ferment deux restaurants à Jemaa El Fna à cause d'un dîner facturé à 5000 DH. Les autorités de la wilaya de Marrakech-Safi ont retiré les autorisations accordées à des restaurants de Jemaa El Fna. Ces restaurants avaient présenté à des touristes une facture de 5000 pour un dîner. Cette décision a été prise pour garder une bonne image de la ville de Marrakech en tant que ville touristique internationale.

 

⇒ Lire la version complète en arabe ⇐

 

Classes sociales : la dangereuse fracture

La haine des riches contre le mépris des pauvres. La société marocaine vit sous l’impulsion de dang...

Royaume-Uni : quelles sont les conditions pour s’y rendre depuis le Maroc ?

Alors que le monde continue de se déconfiner progressivement, de nombreuses personnes en profitent pour partir à l’étranger ou réserver des vacances, notamment au Royaume-Uni. Toutefois, ce pays est d...

Aïd Al-Adha : 5,8 millions de têtes d’ovins et de caprins identifiées

Dans le cadre des préparatifs de Aïd Al-Adha 1442, l’opération d’identification des bêtes se poursuit. En effet, la Fédération interprofessionnelle des viandes rouges (FIVIAR) et l’Association nationa...

Plus de 87% des eaux des plages marocaines conformes

Ce vendredi 18 juin, le département de l’Environnement du ministère de l’Énergie, des Mines et de l’Environnement a organisé une conférence de presse afin de présenter les résultats du rapport nationa...

Quel avenir pour la Radio au Maroc ? (avec Imad Kotbi)

Du jonglage au DJing en passant par la RNT, Imad nous fera voyager avec lui depuis ses débuts et sa formation, jusqu’à cette époque où la Radio évolue et ses méthodes aussi. Comment a-t-il débuté ? Qu...

Marhaba 2021 : quand le Maroc tend les bras à ses immigrés

Le Conseil de gouvernement a approuvé ce jeudi un projet de décret instituant « une indemnité de tr...