Aller au contenu principal

La presse arabophone du 25 juillet 2019

Vous pouvez retrouver diverses informations et nouvelles, dont "228.000 Marocains interdits d'accès à l'UE en 2018", "Le PJD a pris le contrôle de 24 villes", "70.000 comptes ouverts jusqu'à présent", "Des médicaments pour nourrissons disparaissent des pharmacies", "Large mouvement de mutations dans les rangs de la gendarmerie royale", "Les tribunaux obligent l'Etat à payer 32 millions de dirhams".

Par Arnaud Blasquez, Publié le 24/07/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

AKHBAR-AL-YOUM : 228.000 Marocains interdits d'accès à l'UE en 2018. 228.000 Marocains ont été interdits d'accès au territoire de l'Union Européenne en 2018. Au total, 471.000 individus de différentes nationalités ont été interdits d'accès au territoire de l'UE en 2018.


 

ASSABAH : Le PJD a pris le contrôle de 24 villes. Le journal annonce qu'une pétition a été adressée au cabinet royal, aux secrétaires généraux des partis politiques et au ministère de l'intérieur pour dénoncer des pratiques du PJD. En effet, le parti aurait pris le contrôle des mosquée de 24 villes, en nommant des membres et sympathisants du MUR à la tête de plusieurs délégations provinciales des affaires islamiques.


Banques participatives: 70.000 comptes ouverts jusqu'à présent. Le nombre de comptes bancaires ouverts par les banques participatives a atteint 70.000 comptes à fin juin 2019, a révélé Bank Al-Maghrib (BAM) dans la 15ème édition de son rapport annuel sur la supervision bancaire. Par ailleurs, les dépôts des clients atteignent 1.7 milliard de dirhams.

 

AL-MASSAE : Des médicaments pour nourrissons disparaissent des pharmacies. Des médicaments pour bébé ont disparu des pharmacies. Ces médicaments, qui sont prescrits pour les nourrissons qui ont des problèmes respiratoires, ne sont plus importés par les laboratoires pharmaceutiques, en raison de la faible demande et de leurs prix trop bas.


Large mouvement de mutations dans les rangs de la gendarmerie royale. La haute direction de la Gendarmerie royale se prépare à lancer un mouvement de mutations et d'affectations large qui devrait affecter les dirigeants régionaux et chefs de compagnies dans diverses régions du Royaume. Cette opération devrait commencer après la fête du trône. L'État Major a également entrepris des remaniements importants au sein du corps des gendarmes affectés dans les provinces du sud.

 

AL-AHDATH-AL-MAGHRIBIA : Les tribunaux obligent l'Etat à payer 32 millions de dirhams.. Le ministre de la justice, Mohamed Aujar, a révélé que les tribunaux marocains ont condamné l'Etat à verser des amendes totales estimées à 32 millions de dirhams en 2019. Le chiffre enregistrant durant les trois dernières années est de l'ordre de 95 millions de dirhams. Dans le cadre de ces affaires, l'Etat a payé 21 millions de dirhams en 2018.

 

⇒ Lire la version complète en arabe ⇐

Maintien du couvre-feu pendant les deux jours de l’Aïd

Réuni ce mercredi 12 mai, le Conseil du gouvernement a décidé de maintenir les restrictions sanitaires imposées durant le ramadan durant les deux prochains jours de l’Aïd, annonce un communiqué. Ces m...

Comment vivrons-nous dans 20 ans ?

Consommation, transport, santé, politique... Marc-Olivier Padis, directeur des études du Think tank Terra Nova, imagine notre quotidien dans 20 ans. Que sera notre monde de vie dans deux décennies ? L...

Ouverture exceptionnelle et gratuite des musées de la FNM le 18 mai

Le 18 mai, le monde célèbrera la journée internationale des musées. À l’occasion de ce rendez-vous culturel international, la Fondation nationale des Musées (FNM) fête cette année les musées sous le s...

Covid-19 : la vaccination prend un nouvel élan

Après quelques semaines difficiles, le rythme de la vaccination a repris de plus belle au Maroc. Pl...

Aïd Al-Fitr : le Maroc observera le croissant de lune ce mercredi

Ce mardi 11 mai, le ministère marocain des Affaires islamiques a annoncé que l’observation du croissant de lune pour l’Aïd Al-Fitr se fera ce mercredi 12 mai. Cette démarche vise à déterminer la date ...

Le véganisme, le blues post-partum et la liberté d’expression au Maroc

Dans ce podcast de "Binatna Talks", trois sujets liés au Maroc d’aujourd’hui sont abordés : le véganisme, le blues post-partum et la liberté d’expression. Ainsi, les intervenants analysent l’impact du...