ONU : les catastrophes météorologiques et climatiques ont quintuplé en 50 ans

Temps de lecture : 3 minutes


COP 26 : pour les Africains, le compte n’y est pas

Temps de lecture : 3 minutes

Catégorie Afrique , Gros plan

Temps de lecture : 3 minutes

D’ici 2030, selon un rapport de l’ONU, 118 millions d’Africains seront menacés par les conséquences de la hausse des températures. Les inondations et les sécheresses qui sont devenues fréquentes sur le continent aggravent l’insécurité alimentaire et accélèrent l’exode rural. Pour les Africains, le sommet du climat qui s’est achevé ce samedi n’a pas permis de réelles avancées.

Temps de lecture : 3 minutes

Parallèlement aux travaux de la COP 26 à Glasgow se tenait au Cap en Afrique du Sud la semaine africaine de l’énergie. L’occasion pour les ministres africains de rappeler que la transition énergétique ne doit pas faire oublier les autres défis des économies africaines. «Nul doute que la transition énergétique va perturber les économies africaines et les producteurs de pétrole. Les effets de la transition allant des pertes de revenus au sous-investissement dans les hydrocarbures, ce que j’appelle la malédiction de la transition, feront en sorte que l’Afrique reste à la traîne du reste du monde. Le gaz naturel africain doit bénéficier du statut de carburant de transition pour une période plus longue afin de permettre l’utilisation des réserves de gaz lors du remplacement d’un carburant à plus forte intensité carbonique tel que le charbon. La transition ne doit pas être dissociée de la nécessité de lutter contre la pauvreté énergétique», a déclaré Mohammed Amin Adam, vice-ministre de l’énergie du Ghana.




Lire aussi : Sommet climat : l’Afrique va rappeler aux pollueurs leurs promesses




 



118 millions d’Africains menacés



Avec moins de 4% des émissions de gaz à effet de serre, l’Afrique subit de plein fouet les effets du dérèglement climatique. Les inondations et les sécheresses qui sont devenues fréquentes aggravent l’insécurité alimentaire et accélèrent l’exode rural. Selon un rapport de l’ONU, d’ici 2030, 118 millions d’africains seront menacés par les conséquences de la hausse des températures. Pour les Africains, le sommet du climat qui s’est achevé ce samedi n’a pas permis de réelles avancées notamment sur les aides en faveur des pays en développement. Responsables du réchauffement climatique, les pays développés s’étaient engagés lors de la COP 21 à Paris à verser 100 milliards de dollars par an pour aider les pays pauvres à faire face aux conséquences du dérèglement climatique et à s’adapter. Ces promesses sont restées sur le papier, sachant que l’inaction fait augmenter la facture. Les pays développés rejettent également tout mécanisme pour les pertes et dommages. Moins responsables du réchauffement climatique, les pays pauvres réclament une compensation financière pour les dommages subis.



Recommandé pour vous

Sahara : la Colombie rétablit ses relations diplomatiques avec le Polisario

Temps de lecture : 4 minutes

À peine investi ce dimanche 7 août, le président colombien de gauche radicale, Gustavo Pedro, a décidé de rétablir ses relations diplomatiques…

Inflation : pas de répit pour les banquiers centraux

Temps de lecture : 3 minutes

La vague continue de monter ! L’inflation continue de battre des records mois après mois dans plusieurs pays du continent. Au Maroc, les prix …

Egypte : La pression monte !

Temps de lecture : 4 minutes

Le chassé-croisé des dirigeants des puissances internationales en Afrique, surtout depuis le déclenchement de la guerre en Ukraine, suscite di…

Afrique : Emmanuel Macron déterminé à renforcer la présence de la France sur le continent

Temps de lecture : 6 minutes

La tournée africaine du président français a pris fin le jeudi 28 juillet en Guinée-Bissau, où il a rencontré son homologue Umaro Sissoco Emba…

Afrique : le choc des titans

Temps de lecture : 3 minutes

«Il est temps pour l’Afrique de jouer son rôle central et naturel sur la scène internationale», «l’avenir du monde dépend de l’Afrique»… Au so…

Afrique : la diversification des exportations, une arme contre les chocs

Temps de lecture : 3 minutes

L’Afrique abrite plusieurs des champions de la croissance au monde. Malgré la multiplication des chocs ces dernières années, certains pays aff…

Union africaine : après 20 ans d’existence, quid des réalisations et défis du bloc

Temps de lecture : 8 minutes

Créée en 2002 et comptant 55 nations parmi ses membres, l’Union africaine (UA) a succédé à l’Organisation de l’unité africaine (OUA), qui exis…

Matières premières : de l’inflation à la récession… les chocs s’enchaînent

Temps de lecture : 3 minutes

Début juin, S&P Global Ratings estimait, dans un rapport, que la hausse des prix des denrées alimentaires et les pénuries d’approvis…

Allocation DTS : les promesses tardent à se concrétiser

Temps de lecture : 5 minutes

Il y a pratiquement un an, le Conseil des gouverneurs du FMI approuvait la plus importante allocation générale de Droits de Tirage Spéciaux (D…

UEMOA : une croissance dynamique mais peu inclusive

Temps de lecture : 3 minutes

Il était dit que l’inflation serait un sujet majeur en 2022. Ya drap, comme on dirait en argot à Abidjan. La hausse des prix atteint 19% au Gh…

Economie africaine : Le secteur privé doit jouer un rôle moteur

Temps de lecture : 2 minutes

Pendant que les ministres des finances du Comité F15 de l’Union africaine étaient en conclave à Rabat en début de semaine, des chefs d’États e…

IDE mondiaux : l’Afrique tire son épingle

Temps de lecture : 3 minutes

Après l’effondrement (-35%) des flux d’investissement directs étrangers (IDE) dans le monde, provoqué par la pandémie, le rebond est tout auss…