Aller au contenu principal

Tunisie : un nouveau gouvernement a été nommé par le président

Par Nora Jaafar, Publié le 11/10/2021 à 16:18, mis à jour le 11/10/2021 à 16:25
         Temps de lecture 2 min.
Teaser Media
Tunisie : un nouveau gouvernement a été nommé par le président

La télévision d’État tunisienne a diffusé ce lundi 11 octobre la cérémonie de prestation de serment du nouveau cabinet du pays dirigé par Najla Bouden, la toute première femme Première ministre de Tunisie. Dans son premier discours depuis sa nomination, Bouden a déclaré que «la lutte contre la corruption sera l’objectif le plus important» du nouveau gouvernement. Elle a également promis de «relever le niveau de vie» des Tunisiens et de «restaurer leur confiance dans l’État».

Cependant, après avoir considérablement réduit les pouvoirs de son bureau, le président tunisien Kais Saïed sera techniquement à la tête de la nouvelle administration. Rappelons que le 25 juillet dernier, Saied a limogé l’ancien Premier ministre, suspendu le Parlement et s’est octroyé des pouvoirs judiciaires dans des mesures que les opposants ont qualifiées de "coups d’État". Jouissant d’une très longue expérience en tant que juriste, ce dernier a critiqué à plusieurs reprises la constitution adoptée par la Tunisie en 2014, qui a instauré un système parlementaire et présidentiel mixte, trois ans après la révolution qui a renversé le dictateur Zine El Abidine Ben Ali.

Après son "coup d’État", le président a nommé Bouden, une géologue, au poste de Premiere ministre le 29 septembre, plus de deux mois après avoir limogé l’administration de Hichem Mechichi et supprimé l’immunité des législateurs. Dans un discours prononcé à l’issue de la cérémonie de ce lundi, Saied a réaffirmé que ses mesures étaient constitutionnelles compte tenu du «péril imminent» auquel la Tunisie est confrontée. Il a assuré avoir agi pour «sauver l’État tunisien des griffes de ceux qui rôdent dans le pays et à l’étranger, et de ceux qui considèrent leur fonction comme un butin ou un moyen de piller les fonds publics». Il a ainsi promis que ces décisions serviront à «nettoyer le système judiciaire».

Chine-Afrique : des relations déséquilibrées

Alors que le huitième Forum sur la coopération sino-africaine s'est ouvert à Dakar, l'enjeu est de retravailler une relation aux intérêts divergents et complémentaires. La Chine, qui est devenue le pr...

La BAD débat autour de la résilience au Sahel

La Banque africaine de développement (BAD) organise en visioconférence les 29 et 30 novembre courant, un forum de partage des innovations et de bonnes pratiques de résilience au Sahel. Selon un commun...

Covid-19 : la Chine promet un milliard de doses de vaccins à l’Afrique

Le président chinois, Xi Jinping, a affirmé, ce lundi, que son pays fournira un milliard de doses de vaccins supplémentaires contre la Covid-19, tout en saluant l'esprit d'amitié et de coopération sin...

Variant Omicron : la reprise en otage ?

L’apparition de Omicron, le variant sud-africain a très rapidement entraîné l’isolement de la 2ème ...

Soudan : coup de théâtre politique et grogne croissante de la population

En vertu d’un accord signé dimanche 21 novembre avec les militaires, Abdallah Hamdok, dirigera un gouvernement civil composé de technocrates pendant une période de transition. Ce nouvel accord avec...

Commerce intra-africain : du concret à Durban

La 2e édition de la Foire commerciale intra-africaine, tenue du 15 au 21 novembre 2021 à Durban en ...