Aller au contenu principal

La presse arabophone (hebdos) du 4 septembre 2021

Guerre électorale à Fès | Une campagne électorale sous le signe du digital | Le roi Mohammed VI installé depuis 9 mois dans sa ferme à Douiet | Qui est le perdant de la fin du gazoduc Maghreb-Europe ? | Les primes des qualifications de la coupe du monde du football | Le PJD, un parti islamiste stable

Par Arnaud Blasquez, Publié le 04/09/2021 à 08:59, mis à jour le 04/09/2021 à 09:02
         Temps de lecture 5 min.
Teaser Media
hebdos arabophones

Al Ousboue Assahafi : Guerre électorale à Fès. La ville de Fès connaît actuellement une véritable guerre électorale entre Hamid Chabat, membre du Front des forces démocratiques (FFD) et Driss El Azami El Idrissi du Parti de la justice et du développement (PJD). Les deux politiciens visent la mairie de la ville spirituelle et chacun y va de ses arguments. Alors que Hamid Chabat a décrié la mauvaise gestion de la ville par Driss El Azami, ce dernier a rappelé, chiffres à l’appui, qu’il a hérité d’une situation budgétaire catastrophique. Les dettes ont atteint la somme mirobolante de 1,9 milliard de dirhams, dont 65% de cette somme a été accumulée durant la période 2003-2015, lorsque Hamid Chabat était maire de Fès. El Yazami a précisé qu’il a pu rembourser un milliard de dirhams. Il a également indiqué que l’optimisation des dépenses a eu un impact positif sur le budget de la mairie. A titre d’exemple, le budget réservé aux hydrocarbures a baissé de moitié et les indemnités des membres du conseil communal et du maire ont été abaissées de 15%.

 

Attahadi : Une campagne électorale sous le signe du digital. La Covid-19 a bouleversé la campagne électorale de cette année. Les restrictions imposées par les autorités relatives notamment aux rassemblements publics, a poussé les partis politiques à s’adapter à cette situation inédite. Les principaux partis ont ainsi investi le digital en lançant leur campagne via des plateformes numériques, en particulier les réseaux sociaux comme Facebook. Attahadi détaille les lancements de cette campagne et les méthodes utilisées par chaque parti. Selon l’hebdomadaire, l’utilisation du digital dans le cadre de ces élections a eu un effet bénéfique au vu des réactions des Marocains aux différents contenus publiés sur les réseaux sociaux. Ceci ne fera qu’intéresser davantage la population à la politique pour laquelle beaucoup de Marocains expriment un désamour depuis plusieurs années.

 

Al Ayam : Le roi Mohammed VI installé depuis 9 mois dans sa ferme à Douiet. Une première. Le roi Mohammed VI a passé ses vacances d’été à Fès, alors qu’il était habitué à se rendre au nord du royaume depuis près de 10 ans. Le roi s’est installé depuis décembre 2020 dans sa ferme à Douiet, à quelques kilomètres de Fès, et il y est toujours, soit durant 9 mois. Une première pour le souverain. Pendant cette période, il a organisé la majorité de ses activités dans le palais royal de Fès d’où il s’est adressé à son peuple à l’occasion de la fête du Trône et de la Révolution du Roi et du Peuple.

 

Al Michaal : Qui est le perdant de la fin du gazoduc Maghreb-Europe ? La rupture du contrat de renouvellement du gazoduc Maghreb-Europe n’affectera pas le Maroc. La presse algérienne a déclaré que le Maroc sera considérablement lésé à cause de cette rupture car il ne bénéficiera plus des redevances payées par l’Algérie et du gaz fourni au Maroc. Or, ce que la presse algérienne a omis de rappeler, c’est que les quantités de gaz et les redevances sont très minimes, et ont représenté 56 millions de dollars en 2020. Par ailleurs, la capacité de transport du gazoduc Medgaz, par qui le gaz sera acheminé à l’Espagne, ne représente que la moitié de la capacité du gazoduc Maghreb-Europe, ce qui aura un impact sur la quantité livrée à l’Espagne.

 

Al Mountakhab : Les primes des qualifications de la coupe du monde du football. La Fédération royale marocaine de football (FRMF) a prévu des primes pour l’équipe nationale pour ses matchs de qualification à la Coupe du monde Qatar 2022. Si la sélection nationale gagne un match joué au Maroc, les joueurs remporteront une prime de 30.000 dirhams, celle-ci sera augmentée de 20.000 dirhams si le match est joué à l’extérieur. En cas d’égalité, une prime de 7.500 est prévue si le Maroc accueille et 20.000 dirhams si la sélection nationale joue à l’extérieur.

 

Al Anbaa Al Maghribiya : Le PJD, un parti islamiste stable. L’hebdomadaire revient dans un dossier sur l’expérience des gouvernements dirigés par des partis politiques d’obédience islamiste dans plusieurs pays arabes. Le printemps arabe a favorisé la montée des islamistes au pouvoir. Le Maroc n’a pas dérogé à cette règle. Le Parti de la justice et développement (PJD) a ainsi dirigé le gouvernement de 2011 à 2021, deux mandats où le parti islamiste a été confronté à plusieurs blocages et obstacles, mais il a pu trouver en l’institution monarchique une certaine protection qui lui a conféré une véritable stabilité. Mais ceci n’a pas été suffisant pour que le parti islamiste puisse réaliser son programme électoral, estime l’hebdomadaire, à cause de forces politiques qui ont mené la vie dure au PJD, souligne Al Anbaa Al Maghribiya.

La princesse Lalla Malika, tante du roi Mohammed VI, n’est plus

Le ministère de la Maison royale, du Protocole et de la Chancellerie annonce ce mardi 28 septembre que la Princesse Lalla Malika s’est éteinte aujourd'hui à Rabat à l’âge de 88 ans. Née à Rabat le 14 ...

La compagnie aérienne El Al maintient la suspension de ses vols Maroc-Israël

La compagnie aérienne israélienne El Al maintient depuis trois semaines la suspension de ses vols Tel-Aviv–Marrakech, moins de deux mois après avoir inauguré cette nouvelle liaison. Les vols, opérés à...

Covid-19 : des indicateurs rassurants avant la rentrée scolaire

À trois jours seulement de la rentrée scolaire, la situation épidémiologique s’est nettement amélio...

Le sucre est-il plus nocif pour la santé que le gras ?

Les effets nocifs d’une surconsommation de sucre et d’aliments gras sont bien connus. Deux médecins chercheurs jumeaux se sont toutefois concentrés sur l’évaluation de ces deux substances afin d’ident...

La France octroie moins de visas pour le Maroc, l'Algérie et la Tunisie... voici la raison !

La France a décidé ce mardi de durcir les conditions d’obtention de visas pour le Maroc, l’Algérie et la Tunisie. Le porte-parole du gouvernement français Gabriel Attal a annoncé dans une intervention...

Covid-19 : où et comment peuvent voyager les Marocains ?

Avec l’amélioration de la situation épidémiologique liée à la pandémie de la Covid-19, plusieurs pa...