Aller au contenu principal

Législatives en Algérie : le principal parti islamiste revendique la victoire

Par Khansaa Bahra, Publié le 14/06/2021 à 10:20, mis à jour le 14/06/2021 à 16:00          Temps de lecture 1 min.
Teaser Media
Abderrazak Makri, président du Mouvement de la société pour la paix (MSP), principal parti islamiste en Algérie, lors d'une conférence de presse à Alger, le 29 septembre 2019 © AFP

Ce dimanche 13 juin, moins de 24 heures après la fermeture des bureaux de vote, le Mouvement de la société pour la paix (MSP) a revendiqué la victoire des élections législatives anticipées en Algérie. Dans l’attente de la publication des premiers résultats, le principal parti islamiste a affirmé qu’il arrivait en tête dans la majorité des préfectures et à l’étranger. Les résultats officiels pourraient ne pas être annoncés avant plusieurs jours.

Notons que ces législatives ont été marquées par un très fort taux d’abstention. Ce nouveau signe de désintérêt de la population intervient après le boycott du scrutin par le mouvement contestataire du Hirak et une partie de l’opposition. Évoquant un dépouillement «compliqué», l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE) avait fait savoir samedi que les résultats officiels pourraient ne pas être annoncés avant plusieurs jours. Dans un communiqué, cité dimanche soir par plusieurs médias, l’ANIE a réfuté les déclarations «infondées» du MSP, sans nommer le parti islamiste. De son côté, ce parti conservateur, considéré comme modéré, a publié un communiqué mettant «en garde contre les nombreuses tentatives de modifier les résultats du scrutin comme cela se faisait avant».

Tunisie : le PDG de la chaîne nationale démis de ses fonctions

Trois jours après avoir gelé les travaux du Parlement et limogé le chef du gouvernement Hichem Mechichi, le président tunisien Kaïs Saïed a exprimé son attachement aux libertés publiques. Lire au...

Tunisie : la démocratie menacée

Face à une situation politico-économique incertaine et à une crise sanitaire sans précédent, la Tun...

Côte d’Ivoire : retrouvailles de Gbagbo et Ouattara

Ce mardi 27 juillet à Abidjan, le chef de l’État ivoirien Alassane Ouattara a reçu son prédécesseur Laurent Gbagbo au palais présidentiel. Ce rendez-vous symbolique est censé incarner leur réconciliat...

Tunisie : le parti Ennahda appelle au dialogue

Dans un communiqué publié ce mardi 27 juillet, le parti tunisien Ennahda a réaffirmé qu’il considère les dernières décisions présidentielles de suspendre le Parlement et de limoger le Premier ministre...

Tunisie : le ras-le-bol du peuple et de son président

Le président Kais Saied a annoncé ce dimanche 25 juillet le limogeage du Premier ministre Hichem Mechichi. Il a déclaré qu’il assumerait l’autorité exécutive avec l’aide d’un nouveau Chef de gouvernem...

Espionnage économique où quand l’information devient stratégique

Pendant longtemps, l’espionnage économique concernait les industries de l’aéronautique et de la déf...