Temps de lecture : 2 minutes

Accueil / Articles Afrique / Afrique / Économie / Tunisie : la loi de Finances 2023 suscite mécontentement et critiques

Tunisie : la loi de Finances 2023 suscite mécontentement et critiques

Temps de lecture : 2 minutes


Temps de lecture : 2 minutes

En Tunisie, le budget 2023 est à l’épreuve du mécontentement social, depuis sa promulgation le 23 décembre dernier. Avec des décisions qui touchent directement le quotidien des citoyens, comme l’augmentation des impôts, la nouvelle loi de Finances suscite une large polémique dans le pays.

Des représentants de la société civile estiment en effet que cette LF n’offre pas une vision réformatrice et n’apporte pas de solutions aux problèmes économiques et aux défis sociaux auxquels sont confrontés les Tunisiens.

Certes, la nouvelle loi des finances a décidé quelques aides pour les familles les plus nécessiteuses, mais elles ne suffisent pourtant pas à éteindre les critiques. C’est d’ailleurs au siège de la présidence à Carthage que les décisions ont été prises, en l’absence de Parlement.

Lire aussi : Tunisie : manifestations contre la politique de Kaïs Saïed 

Le budget exercice 2023 prévoit en effet une baisse du déficit budgétaire à 5,2% du PIB, grâce à une augmentation de recettes fiscales, avec comme mesure phare un impôt sur la fortune immobilière de 0,5%. Quant au montant du budget pour l’année 2023, il sera d’environ 22,4 milliards de dollars, contre 19,5 milliards de dollars.

Inflation galopante, infrastructures fragiles, effondrement du pouvoir d’achat…Les Tunisiens font désormais face à des préoccupations économiques qui pèsent de plus en plus lourd. Le budget 2023 vient donc s’ajouter à un contexte post-électoral déjà tendu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire

Recommandé pour vous


Le Burkina Faso criminalise les actes homosexuels

Le Burkina Faso criminalise les actes homosexuels

Les autorités de la transition burkinabés ont adopté un projet de loi qui p…

Nigeria : la corruption des fonctionnaires a baissé en 2023 (enquête)

Nigeria : la corruption des fonctionnaires a baissé en 2023 (Enquête)

Le Bureau national des statistiques du Nigéria a révélé à travers une enquê…

Elections générales au Rwanda : Paul Kagamé partit pour rester au pouvoir

Elections générales au Rwanda : Paul Kagame parti pour rester

Les Rwandais sont appelés aux urnes pour élire leur président de la Républi…

confédérantion états sahel

Coup de folie

Les juntes militaires du Niger, du Mali et du Burkina Faso ont confirmé ave…

Le président Kényan, William Ruto.

Kenya : William Ruto décrète la dissolution du gouvernement

Le président de la République du Kenya, William Ruto, a annoncé la dissolut…

Symposium économique africain : l’inflation, un mal qui gangrène l’économie africaine

Symposium économique africain : l’inflation, un mal qui gangrène l’économie africaine

Depuis la pandémie de la covid-19, l’économie du continent connait un essou…