Temps de lecture : 2 minutes

L’acte de décès de l’UMA

Temps de lecture : 2 minutes

Temps de lecture : 2 minutes

La tension diplomatique actuelle entre la Tunisie et le Maroc est vraisemblablement l’acte de décès officiel de l’Union du Maghreb Arabe (UMA-qui, au demeurant, était un mort-né dès sa création il y a plus de 30 ans). Les fonctionnaires du secrétariat de l’Union au quartier de l’Agdal à Rabat, peuvent d’ores et déjà faire leurs cartons. Ce qui est sûr, c’est que personne ne les regrettera côté marocain.

Tant que les généraux algériens étaient décidés à maintenir coûte que coûte le sponsoring au Polisario et à déstabiliser le Royaume, il ne fallait pas espérer grand-chose de l’UMA. Il n’y a qu’un petit cercle de personnalités «unionistes» qui continuaient à croire en cette Union en misant naïvement sur la bascule que provoquerait le départ à la retraite des officiers de la génération de la guerre de l’indépendance en Algérie. Rien de tel ne s’est produit. De toute évidence, la capacité de l’appareil militaire algérien à régénérer la haine envers le Maroc est restée intacte. Ce n’est pas une surprise pour les Marocains.

Ce qui l’est en revanche, c’est l’acte pour le moins inamical que vient de poser la Tunisie en accueillant le chef du Polisario avec un zèle protocolaire rarement vu, que même les plus fidèles soutiens de ces séparatistes n’ont jamais osé. Plus que l’invitation à la TICAD, c’est surtout cette démonstration (accueil du numéro un du Polisario au pied de l’avion par le président Kaïs Saeid) qui a choqué Rabat et l’opinion publique marocaine. On savait que les succès du Maroc en Afrique faisaient des jaloux, mais on était loin de s’imaginer que cela irait jusqu’à la trahison de la Tunisie.

Recommandé pour vous


Tunisie : abstention record aux élections sur fond de crises politique et économique

Tunisie : abstention record aux élections sur fond de crises politique et économique

Les Tunisiens, davantage préoccupés par les problèmes économiques, ont mass…

Le pape François arrive à Kinshasa, première étape de sa visite africaine

Le pape François arrive à Kinshasa, première étape de sa visite africaine

Le pape François est arrivé, ce mardi 31 janvier à Kinshasa, pour une visit…

Comment donner de la valeur ajoutée aux produits agricoles cultivés sur le continent ?

Comment donner de la valeur ajoutée aux produits agricole ?

L’agriculture est au cœur des économies africaines. Près de 60% de la popul…

Libye/Italie : accord "historique" entre Eni et la NOC dans le secteur gazier

Libye-Italie : accord « historique » entre Eni et la NOC dans le secteur gazier

Les patrons du géant italien des hydrocarbures Eni et de la Compagnie natio…

Mehdi Tazi photo

Axa Assistance Maroc tisse sa toile en Afrique, entretien avec Mehdi TAZI

Pourriez-vous présenter Axa Assistance Maroc et la logique de l’opération r…

Monument des martyrs, Ouagadougou, Burkina Faso

Burkina Faso : l’instabilité sociopolitique et l’insécurité grèvent la croissance

Avec la juxtaposition des chocs, les pays africains les plus diversifiés ré…