Temps de lecture : 2 minutes

Accueil / Articles Afrique / Afrique / Diplomatie / Algérie-France : vers un avenir meilleur

Algérie-France : vers un avenir meilleur

Temps de lecture : 2 minutes


Temps de lecture : 2 minutes

Le président français Emmanuel Macron a souligné ce jeudi : «Nous (France et l’Algérie, NDLR) avons un passé commun complexe et douloureux. Et il nous a parfois empêchés de regarder l’avenir». Cette déclaration a ainsi marqué le début de sa visite de trois jours en Algérie.

Le traumatisme de la domination coloniale française et l’amère guerre d’indépendance qui y a pris fin en 1962 ont hanté les relations entre les deux pays depuis des décennies. À côté de son homologue français, le président algérien, Abdelmadjid Tebboune, a pour sa part déclaré : «Nous espérons que cette visite ouvrira de nouvelles perspectives de partenariat et de coopération avec la France».

Après le déclenchement de la guerre en Ukraine, les liens avec l’Algérie sont devenus plus importants pour la France en raison de l’augmentation de la demande de l’Europe en gaz naturel et de la montée en flèche de la migration à travers la Méditerranée.

De son côté, l’Algérie cherche à tirer parti de la hausse des prix de l’énergie pour attirer de nouveaux investissements européens.

Avant sa rencontre avec Tebboune, Macron a visité un monument dédié aux Algériens tués pendant la guerre et y a déposé une gerbe. Il a annoncé que les deux gouvernements allaient créer un comité conjoint d’historiens pour étudier les archives de l’époque coloniale.

Il faut préciser que le dirigeant français cherche depuis longtemps à tourner la page avec l’Algérie et en 2017, il a qualifié de «crime contre l’humanité» les actions de son pays pendant la guerre de 1954-62 qui a tué des centaines de milliers d’Algériens.

Cette déclaration, politiquement controversée en France, lui a valu une certaine popularité en Algérie, surtout parmi les jeunes Algériens. D’ailleurs, Emmanuel Macron compte profiter de ce nouveau déplacement pour s’adresser à la jeunesse algérienne en se rendant sur des sites consacrés à la culture des jeunes, notamment le breakdance et la musique pop nord-africaine « raï ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire

Recommandé pour vous


Nigeria : la justice condamne le gouvernement à divulguer son accord avec X

Nigeria : la justice condamne le gouvernement à divulguer son accord avec le réseau social X

Le juge Nnamdi Dimgba de la Haute cour fédérale de Lagos a ordonné à l’anci…

Rwanda : à plus de 99%, Paul Kagame est reconduit pour un quatrième mandat

Rwanda : avec plus de 99%, Paul Kagame est reconduit pour un quatrième mandat

Le résultat était attendu, il est désormais officiel : le président rwandai…

Le Burkina Faso criminalise les actes homosexuels

Le Burkina Faso criminalise les actes homosexuels

Les autorités de la transition burkinabés ont adopté un projet de loi qui p…

Nigeria : la corruption des fonctionnaires a baissé en 2023 (enquête)

Nigeria : la corruption des fonctionnaires a baissé en 2023 (Enquête)

Le Bureau national des statistiques du Nigéria a révélé à travers une enquê…

Elections générales au Rwanda : Paul Kagamé partit pour rester au pouvoir

Elections générales au Rwanda : Paul Kagame parti pour rester

Les Rwandais sont appelés aux urnes pour élire leur président de la Républi…

confédérantion états sahel

Coup de folie

Les juntes militaires du Niger, du Mali et du Burkina Faso ont confirmé ave…