Temps de lecture : 3 minutes

Accueil / Articles Afrique / Afrique / Avis d'expert / Afrique : le choc des titans

Afrique : le choc des titans

Temps de lecture : 3 minutes


Temps de lecture : 3 minutes

Le sommet des affaires entre les États-Unis et les pays africains, qui s’est tenu la semaine dernière à Marrakech, précède un autre rendez-vous, cette fois-ci entre les chefs d’États sur les défis liés à la sécurité alimentaire, le changement climatique… Le conflit russo-ukrainien semble avoir fortement déstabilisé l’ordre international et l’Afrique pourrait devenir un théâtre de confrontation entre des puissances étrangères en quête de solidification de leurs alliances et d’extension de leur influence.

Temps de lecture : 3 minutes

«Il est temps pour l’Afrique de jouer son rôle central et naturel sur la scène internationale», «l’avenir du monde dépend de l’Afrique»… Au sommet des affaires États-Unis-Afrique, les responsables politiques et chefs d’entreprises africains ont mis en avant l’énorme potentialité du continent. L’Afrique se montre résiliente, malgré la multiplication des chocs. Certes, il y a encore beaucoup de travail mais c’est maintenant qu’il faut se positionner, conseille le président de la Banque africaine de développement aux investisseurs. Malgré les risques, ils restent moindres sur le continent comparés au risque de défaillance en Amérique latine et en Asie du Sud entre autres, rappelle le dirigeant.

Lire aussi : Afrique : la diversification des exportations, une arme contre les chocs

 

L’importance des financements extérieurs

Au cours des six dernières années, la BAD a engagé plus de 44 milliards de dollars dans les infrastructures du continent dans les secteurs des transports, de l’énergie, de l’eau et de l’assainissement… Cependant, le déficit de financement reste colossal et est estimé entre 68 à 108 milliards de dollars par an.

Grâce au Programme Prosper, les Etats-Unis ont renforcé leurs engagements vis-à-vis de l’Afrique. Depuis son lancement en 2019, le gouvernement américain a soutenu 800 accords de commerce et d’investissement bilatéraux dans 45 pays d’Afrique, pour une valeur estimée à 50 milliards de dollars. «Les États-Unis cherchent à catalyser des milliards de dollars en relations commerciales et en investissements, pour créer des emplois et bâtir une croissance économique inclusive et durable à travers le continent africain», a indiqué Alice Albright, PDG du Millennium Challenge Corporation (MCC).

Lire aussi : Matières premières : de l’inflation à la récession… les chocs s’enchaînent

 

Le terrain de jeu des alliances

Le sommet des affaires qui vient d’avoir lieu précède un autre rendez-vous, cette fois-ci entre les chefs d’États sur les défis liés à la sécurité alimentaire, le changement climatique…

Le conflit russo-ukrainien semble avoir fortement déstabilisé l’ordre international et l’Afrique pourrait devenir un théâtre de confrontation entre des puissances étrangères en quête de solidification de leurs alliances et d’extension de leur influence. «Les crises internationales de type guerre en Ukraine constituent des moments de rupture historique qui induisent des changements profonds de paradigmes, mais aussi de systèmes d’alliances et de capacités d’influence des acteurs. Elles produisent, à terme, une nouvelle configuration des rapports de force entre les puissances», relève Jamal Machrouh, Senior Fellow au Policy Center for the New South. Nous pensons que les États-Unis offrent un meilleur modèle mais nous ne demandons pas à nos partenaires africains de choisir, à indiqué un responsable américain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire

Recommandé pour vous


Orano : sa filiale d'uranium au Niger en « grande difficulté financière », des emplois menacés

Orano : la filiale d’uranium au Niger en «grande difficulté financière», des emplois menacés

La Somaïr, filiale d'Orano au Niger, fait face à de graves difficultés fina…

La création de la Confédération de l'AES au cœur du sommet de la Cédéao

La création de la Confédération de l’AES au cœur du sommet de la Cedeao

Entre 2022 et 2023, la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ou…

RDC: 22 militaires condamnés à mort pour fuite devant les rebelles du M23

RDC: 22 militaires condamnés à mort pour fuite devant les rebelles du M23

Vingt-deux militaires congolais risquent la peine de mort pour des accusati…

Crise Bénin-Niger: Comment une voie alternative passant par le Nigeria soulage les routiers

Bénin-Niger : comment une voie alternative passant par le Nigeria soulage les routiers ?

La frontière entre le Niger et le Bénin reste fermée, bloquée par des conta…

Niger: le départ des soldats américains de la base de Niamey est achevé (communiqué)

Niger : le départ des soldats américains de la base de Niamey est achevé

Les soldats américains, basés à Niamey, ont définitivement plié bagages. Il…

RDC : l'armée rwandaise soutient les rebelles du M23 dans leurs opérations

RDC : l’armée rwandaise soutient les rebelles du M23 dans leurs opérations

Selon les experts de l’Organisation des Nations unies, entre 3.000 et 4.000…