niger

Temps de lecture : 2 minutes

Niger : nouveau massacre de civils

Temps de lecture : 2 minutes

Temps de lecture : 2 minutes

Les groupes terroristes continuent de sévir impunément au Niger. Au moins 37 civils, dont une dizaine de femmes et d’enfants, ont été tués lundi dans l’Ouest du pays lors de l’attaque par des terroristes présumés d’un village de la région de Tillabéri proche du Mali.



Un journaliste de la région a décrit cette attaque « comme très sanglante ». «Ils ont trouvé les victimes dans leurs champs et ils ont tiré sur tout ce qui bougeait», a-t-il affirmé.



Depuis le début de l’année, des terroristes présumés multiplient les assauts sanglants contre des civils dans le département de Banibangou, une zone enclavée dans le nord-est de la région de Tillabéri, située dans la zone dite des « trois frontières » entre Niger, Burkina Faso et Mali.



Cette zone est le théâtre depuis des années d’actions sanglantes de groupes liés à Al Qaïda et à Daech commises contre des civils et des militaires.



Depuis le début de la saison des pluies en juin, les attaques visent surtout des civils travaillant dans les champs.



Le 9 août, « des individus armés » avaient attaqué « des populations travaillant dans un champ » du village de Falanzandan, dans le même département de Banibangou, tuant 15 personnes et en blessant deux autres, selon le ministère nigérien de l’Intérieur.



Human Rights Watch (HRW) a estimé la semaine dernière à plus de 420 le nombre de civils tués depuis le début de l’année dans l’ouest du Niger dans des attaques menées par des groupes terroristes, qui ont également contraint des dizaines de milliers de personnes à fuir de chez eux.


Recommandé pour vous


Kenya : poursuite des opérations de sauvetage après l’effondrement d’un immeuble

Un immeuble résidentiel en construction s’est effondré mardi dernier dans l…

FIFA-UNESCO : une formation au football pour les enfants ivoiriens

Les enfants des écoles primaires de la capitale commerciale ivoirienne, Abi…

Conflit du Tigré : première sortie d’Abiy Ahmed depuis la signature de la trêve

Le premier ministre éthiopien, Abiy Ahmed, s’est engagé mardi à appliquer l…

Ghana : le président ghanéen limoge le secrétaire d’État aux Finances

Le président ghanéen, Nana Akufo-Addo, a limogé Charles Adu Boahen, secréta…

Climat : le dialogue de sourds

Avec la crise de l’énergie, les centrales à charbon ont repris du service e…

Cache-misère

La Coupe du monde de football, dont le coup d’envoi sera donné dimanche pro…