Temps de lecture : 4 minutes


À Ksar El-Kébir, une liesse populaire accueille Hakimi en héros

Temps de lecture : 4 minutes

Catégorie Société, Sport , La sélection vidéos

Temps de lecture : 4 minutes

Accompagné de sa famille (notamment sa mère, son frère et son agent), le Lion de l’Atlas, qui a brillé avec l’équipe nationale à Qatar, a été accueilli ce mardi 10 janvier, à Ksar El-Kébir, ville natale de sa mère, en reconnaissance de ses exploits.

C’est au stade municipal de la ville, inauguré en octobre 2021 et qui porte désormais le nom d’Achraf Hakimi, qu’environ 9.000 d’habitants de la ville et fans venus d’autres régions du Maroc ont répondu présent à l’hommage organisé par le conseil communal, qui aura duré trois heures.

L’artiste Mokhtar Ghailane a décoré les murailles du stade de plusieurs fresques immortalisant les moments marquants de l’interaction de l’international marocain avec sa mère lors du Mondial Qatar 2022.

Des manifestations sportives ont été organisées avec la participation d’athlètes et d’équipes d’arts martiaux. Un match de football s’est déroulé entre d’anciennes stars marocaines, parmi lesquelles l’ancien international Jaouad Zaïri et l’entraîneur Rachid Taoussi et d’anciens footballeurs des clubs de Ksar El-Kébir.

Dans une déclaration à la presse, Achraf Hakimi a exprimé sa joie d’être parmi le public et supporters marocains dans la ville de Ksar El Kébir, avec laquelle il a des souvenirs et où il a passé des moments de son enfance

«Je suis heureux d’être ici. Merci Ksar El-Kébir pour l’accueil (…) Je vous aime. Dima Maghrib», a déclaré le joueur du Paris Saint-Germain au milieu des applaudissements chaleureux du public, notant qu’il continuera avec les Lions de l’Atlas à travailler pour de prochaines réalisations qui réjouissent le public.

 

«Siiiir Siiiiir Siiiir»

Le conseil communal de la ville avait annoncé que l’organisation de cette cérémonie, premier hommage du genre, vient dans la continuité des célébrations de l’exploit historique des Lions de l’Atlas, première équipe arabe et musulmane à atteindre les demi-finales de la Coupe du monde.

Mais la mauvaise préparation et l’organisation «approximative et brouillon» de cet événement ont, selon des confrères, gâché ce qui devait être une fête très attendue par les «Kesraouis», et censée donner une autre image de cette ville du Nord du Royaume.

Hespress rapporte en effet que le non-respect des horaires communiqués, le manque d’effectifs sécuritaires et l’absence de communication ont terni l’accueil réservé à Achraf Hakimi.

Le média rapporte de plus qu’aucun espace dédié n’a été consacré aux journalistes. «Tantôt on leur demandait de se mettre d’un côté, tantôt de l’autre, car Hakimi arrive dans quelques instants, ces quelques instants qui ont finalement duré 3h sous le soleil tapant de Ksar El-Kébir».

Les agents de sécurité mobilisés à l’occasion ont vite été débordés. «Déchaîné, le public voulait suivre son champion à l’intérieur du stade, ce qui a contraint les autorités à fermer les portes, bloquant par là même, plusieurs journalistes à l’extérieur, et donc dans l’impossibilité de faire leur travail», détaille la même source.

Bien que content de voir l’international marocain, le public était très contrarié par les responsables. Et il ne l’aurait pas caché ! … Les Kesraouis n’ont pas manqué de passer quelques messages, profitant du chaos qui a marqué cette organisation «désorganisée».

Hespress note qu’ayant apparemment des comptes à régler avec les responsables de la ville, les habitants ont longuement hué l’un des dirigeants de la ville qui tentait de prendre la parole. «Chouha, Chouha, Chouha» a remplacé le «Siiiir Siiiir Siiiir» réservé à Hakimi.

Le frère «aux anges»

Au micro de Le360sport, Nabil Hakimi, frère d’Achraf, a exprimé sa gratitude après l’accueil triomphal qui leur a été réservé.

«Cet accueil était vraiment incroyable. Tout le monde est très heureux après les performances d’Achraf. Ils nous ont réjouis lors de cette Coupe du Monde», a déclaré le jeune homme avant d’ajouter «c’est mon frère, mon sang. Nous avons assisté à chaque étape de sa vie. Nous l’avons toujours soutenu et nous lutterons toujours à ses côtés».

CAN 2025 : tensions entre le Maroc et l’Algérie, quelles conséquences sur leur candidature ?

CAN 2025 : tensions entre le Maroc et l’Algérie, quelles conséquences sur leur candidature ?

Alors que le Maroc avait finalement accepté de participer au CHAN 2023, l’Algérie n'a jamais délivré l'autorisation de décoller à l'avion devant transporter les Lions de l'Atlas. O…
La Curva Sud répond au petit-fils de Mandela

La Curva Sud répond au petit-fils de Mandela

Lorsqu’il s'agit de la question du Sahara, les supporters rajaouis n'hésitent pas à monter au créneau ! «Petit Mandela, le seul territoire africain qui reste encore colonisé est Or…
Infantino et Motsepe au Maroc pour le Mondialito, les U23 privés de CHAN

Infantino et Motsepe au Maroc pour le Mondialito, les U23 privés de CHAN

Les présidents de la Fédération internationale de football association (FIFA), Gianni Infantino, et de la Confédération africaine de football (CAF), Patrice Motsepe, sont arrivés c…
Golden Globes 2023, une cérémonie en quête de rédemption

Golden Globes 2023, une cérémonie en quête de rédemption

Après une édition sans public ni retransmission, les Golden Globes ont fait leur grand retour à la télévision américaine mardi, avec l'espoir de tourner la page des scandales qui o…
Indignée, Manal Benchlikha ne passera plus par la France pour avoir un visa Schengen

Indignée, Manal Benchlikha ne passera plus par la France pour avoir un visa Schengen

Malgré l’annonce faite, en décembre dernier, par la ministre des Affaires étrangères française Catherine Colonna d’un retour à la normale en matière d’octroi des visas, les restric…
Entre compétition et devoir de mémoire, un premier tournoi d’échecs réussi pour les ingénieurs

Entre compétition et devoir de mémoire, un premier tournoi d’échecs réussi pour les ingénieurs

La première édition du tournoi international d’échecs, initié par l'Association des Ingénieurs de l’École Hassania Travaux Publics (AIEHTP), s’est clos ce dimanche 8 janvier, au te…
Concours du barreau : Ouahbi entre le marteau et l’enclume

Concours des avocats : après la polémique, Ouahbi fait son mea-culpa

S’il aurait pu éteindre la polémique autour d’un éventuel favoritisme lors du concours d’accès à la profession d’avocat, Abdellatif Ouahbi n’a réussi, dimanche dernier, qu'à en cré…
NBA : Hakimi et Mbappé ovationnés à Brooklyn

NBA : Hakimi et Mbappé ovationnés à Brooklyn

Leur popularité n’est plus à prouver. Après la défaite du PSG face à Lens (1-3), Achraf Hakimi et Kylian Mbappé se sont envolés à New York où ils ont assisté à la rencontre opposan…