Aller au contenu principal

Le Maroc offre son aide à la Tunisie, débordée par la crise sanitaire

Par Khansaa Bahra, Publié le 13/07/2021 à 23:19, mis à jour le 13/07/2021 à 23:27
         Temps de lecture 1 min.
Teaser Media
 Une Tunisienne âgée infectée par le Covid-19 reçoit de l'oxygène à l'hôpital Ibn al-Jazzar à Kairouan, en Tunisie, le 4 juillet 2021 © AFP

Dans un communiqué, le ministère des Affaires étrangères a indiqué que le roi Mohammed VI a donné ses instructions «pour l’envoi d’une aide médicale d’urgence» à la Tunisie. Ce don, qui sera acheminé par les avions des Forces royales Air, est composé de deux unités de réanimation complètes et autonomes, dotées d’une capacité totale de 100 lits, 100 respirateurs et deux générateurs d’oxygène d’une capacité de 33 m3/heure chacun.

Cette aide «s’inscrit dans le cadre des liens de solidarité active entre le Royaume du Maroc et la République tunisienne, ainsi que de la fraternité authentique qui unit les deux peuples frères». Elle intervient suite à l’aggravation de la situation épidémiologique en Tunisie, qui a le taux de mortalité «le plus élevé» du monde arabe, selon l'Organisation mondiale de la Santé (OMS).

Lire aussi : Covid-19 : la Tunisie affiche le taux de décès le plus élevé du monde arabe

Au-delà de l’effet statistique, «la situation sanitaire est grave et tous les indicateurs sont au rouge». Cette recrudescence «extrêmement préoccupante» est attribuée à la propagation du virus ainsi que son variant Delta dans tout le pays. De plus, le pays où seulement 5,3% de la population est complètement vaccinée connaît une saturation des hôpitaux avec une pénurie d’oxygène.

Débordée par l’explosion des cas de la Covid-19, la Tunisie compte désormais sur l’aide internationale pour faire face à la crise sanitaire. Les appels aux dons pour venir en aide aux hôpitaux se multiplient depuis ce pays voisin, en proie à un «effondrement» de son système sanitaire, terme employé par la porte-parole du ministère tunisien de la Santé.

Fathallah Sijilmassi nommé DG de la commission de l'UA

Le diplomate marocain Fathallah Sijilmassi a été nommé directeur général de la Commission africaine. C’est ce qu’a annoncé le site Elpah qui cite des sources internes à l’Union africaine. Au moment où...

Guinée : quelle transition après le coup d’État ?

Depuis qu’il a pris le pouvoir en Guinée, le colonel Mamady Doumbouya impose ses propres décisions et entame des négociations et des discussions à Conakry. Les partis politiques, les chefs religieux, ...

Terrorisme : les forces françaises éliminent de chef de Daech au Grand Sahara

Le président français Emmanuel Macron a déclaré dans la nuit du mercredi 15 au jeudi 16 septembre que les forces militaires françaises ont tué l’extrémiste Adnan Abou Walid Al-Sahraoui, chef de Daech ...

Ce qu'il faut savoir sur les consultations pour former le gouvernement

Dans ce podcast, Medi1 évoque les premières consultations pour former le gouvernement marocain et les différents scénarios possibles. Dans la seconde partie du podcast, un tour d'horizon sur la situat...

Maroc-Rwanda : deux nouveaux accords sanitaires

C'est une première dans le cadre de la coopération maroco-rwandaise. Deux accords hospitaliers ont été signés mardi à Kigali entre le Centre hospitalier universitaire (CHU) Ibn Sina et deux centres ho...

Deux routiers marocains tués au Mali

La dégradation de la situation sécuritaire fait deux nouvelles victimes. Deux camionneurs marocains ont été tués par des assaillants non identifiés à plusieurs centaines de kilomètres au nord de Bamak...