Aller au contenu principal

Tchad : la junte refuse de négocier avec les rebelles

Par Khansaa Bahra, Publié le 26/04/2021 à 13:15, mis à jour le 26/04/2021 à 15:00          Temps de lecture 1 min.
Teaser Media
Le général Azem Bermandoa Agouna, porte-parole de l'armée tchadienne, au centre, annonce la mort du président tchadien Idriss Déby Itno, à la télévision d'État mardi 20 avril 2021 © Tele Tchad via AP

Ce dimanche 25 avril au Tchad, les militaires qui ont pris pouvoir après la mort du président Idriss Déby ont annoncé leur refus d’entamer des négociations avec les rebelles du Front pour l’alternance et la concorde (FACT). Ceci intervient un jour après que ces derniers s’étaient pourtant dits ouverts à un cessez-le-feu. En effet, le chef des rebelles a affirmé être en faveur d’une solution politique.

Notons que depuis deux semaines, les rebelles mènent une offensive contre le régime. Ils sont accusés par l’armée d’avoir tué le chef de l’État Idriss Déby Itno. Ainsi, dans une déclaration à la télévision d’État Télé Tchad, Azem Bermandoa Agouna, le porte-parole du Conseil militaire de transition (CMT), a annoncé les intentions des militaires de lutter contre la rébellion. «L’heure n’est ni à la médiation ni à la négociation avec des hors-la-loi», a-t-il ajouté. Il a demandé au Niger voisin de les aider à «capturer» le chef rebelle du FACT, Mahamat Mahadi Ali.

À quoi ressemble la guerre dans une société machiste ?

La guerre civile au Liberia, avec ses 250.000 morts de 1989 à 2003, est l’un des conflits les plus atroces du continent africain. Ce conflit a été marqué par des massacres perpétrés par des combattant...

Algérie : des arrestations avant le scrutin de samedi

L'opposant Karim Tabbou et les journalistes Ihsane El Kadi et Khalid Drareni, ont été interpelés, jeudi, par les services de sécurité algériens, ont annoncé plusieurs organisations de défense des droi...

Mali : la France amorce son désengagement

C'est une annonce qui était attendue : la France va se désengagement progressivement du Mali. Une annonce qui survient alors que le pays a connu un deuxième coup d'État en mois d'un an, qui a crispé l...

Burkina Faso : les terroristes multiplient les attaques meurtrières

Aux premières heures du samedi 5 juin, des terroristes ont tué au moins 160 civils, dont une vingta...

Augmentation de la violence au Nigeria, Twitter toujours suspendu

Jeudi dernier au Nigeria, au moins 88 villageois sont morts dans une attaque perpétrée par un groupe criminel lié à des terroristes. Ces attaques, dont certaines visent des écoliers, se multiplient da...

Nigeria : Twitter suspendu

Le gouvernement nigérian a annoncé vendredi dans un communiqué avoir suspendu les activités de Twitter, deux jours après la suppression par le réseau social d'un tweet du président Muhammadu Buhari. ...