Trois jours de deuil national au Mali © DR

Temps de lecture : 2 minutes


Mali : deuil national après les massacres de civils

Temps de lecture : 2 minutes

Catégorie Afrique , En Bref

Temps de lecture : 2 minutes

À la suite du massacre qui a eu lieu le week-end dernier au Mali, trois jours de deuil national ont été décrétés. Il s’agit d’un hommage aux victimes de l’un des pires drames qu’a connus le pays. Lors de ces attaques revendiquées par des terroristes affiliés à Al-Qaïda, plus de 130 civils ont été tués dans le centre de la république. Ces violences ont été perpétrées dans la nuit du 18 au 19 juin courant.

Les tueries ont été commises par des hommes armés à Diallassagou et dans deux localités environnantes du cercle de Bankass. C’est l’un des principaux foyers de troubles extrémistes, ensanglantant le Sahel depuis des années. Assimi Goïta, président du gouvernement de transition du Mali, a précisé que «les drapeaux seront mis en berne sur tous les bâtiments et édifices publics pendant toute la durée du deuil national à compter du mardi 21 juin courant».

Depuis 2012, le Mali a basculé dans l’insécurité, malgré la mobilisation et le déploiement de forces régionales et internationales. Une situation angoissante pour la population locale et les pays limitrophes également.

Mali, sahel, terrorisme

Recommandé pour vous

Sénégal : le grand retour de la Biennale de Dakar

Temps de lecture : 2 minutes

L’un des événements les plus importants dans le monde de l’art contemporain africain se tient actuellement dans la capitale sénégalaise. Après …

BAD : ouverture des assemblées annuelles au Ghana

Temps de lecture : 2 minutes

Accra, capitale du Ghana, accueille, ce mardi 24 mai, les assemblées annuelles de la Banque africaine de développement (BAD). Après deux ans en…