Temps de lecture : 3 minutes

Accueil / Articles Afrique / Afrique / Politique / Le Japon va réclamer un siège pour l’Afrique au Conseil de sécurité de l’ONU

Le Japon va réclamer un siège pour l’Afrique au Conseil de sécurité de l’ONU

Temps de lecture : 3 minutes


Temps de lecture : 3 minutes

Le Japon va faire pression pour qu’un siège soit accordé à l’Afrique aux Nations unies, et ce, en usant de sa place au Conseil de sécurité de l’organisation mondiale (CSNU).

«Le Japon réaffirme sa détermination à réparer l’injustice historique à l’égard de l’Afrique, qui n’est pas représentée par un siège permanent au Conseil de sécurité», a déclaré le premier ministre Fumio Kishida lors de la Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique, qui s’est tenue dimanche à Tunis (Tunisie).

«Pour que les Nations unies œuvrent efficacement en faveur de la paix et de la stabilité, il est urgent de renforcer les Nations unies dans leur ensemble par une réforme du Conseil de sécurité», a-t-il indiqué. Il a aussi affirmé que l’ONU est désormais confrontée à «un moment de vérité».

En juin, le Japon a été l’un des cinq pays élus pour occuper un siège non permanent au CSNU pour les années 2023 et 2024. Ce Conseil est composé de 15 membres, dont cinq sont permanents et disposent d’un droit de veto : les États-Unis, la Russie, la Chine, la France et le Royaume-Uni. Les dix autres postes sont pourvus par des pays pour des mandats de deux ans, dont cinq sont annoncés chaque année.

S’exprimant en direct par vidéo depuis Tokyo après avoir été testé positif à la Covid-19, Kishida a réitéré l’engagement de son pays à investir quelque 30 milliards de dollars en Afrique au cours des trois prochaines années. Aussi, il s’est engagé à débloquer des budgets plus modestes pour la sécurité alimentaire du continent en coordination avec la Banque africaine de développement.

Selon le premier ministre japonais, le Japon compte nommer un envoyé spécial dans la Corne de l’Afrique. Ladite région souffre depuis cinq années consécutives d’une grave sécheresse. D’ailleurs, l’agence onusienne de la météorologie a mis en garde la semaine dernière contre une «catastrophe humanitaire sans précédent» dans cette partie de l’Afrique.

Par ailleurs, Fumio Kishida a indiqué que son pays injecterait 8,3 millions de dollars dans la zone tri-frontalière Liptako-Gourma, entre le Mali, le Niger et le Burkina Faso, ravagée par des attaques de groupes armés et de terroristes ces dernières années. Ce soutien vise à «développer une bonne coopération entre les habitants et les autorités locales» et à contribuer à l’amélioration des services administratifs pour les cinq millions d’habitants de cette zone, a-t-il précisé.

Le dirigeant japonais a également promis une aide pour la formation de policiers et le soutien à des élections «justes et transparentes» sur tout le continent, affirmant que le Japon appuie l’État de droit en Afrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire

Recommandé pour vous


Orano : sa filiale d'uranium au Niger en « grande difficulté financière », des emplois menacés

Orano : la filiale d’uranium au Niger en «grande difficulté financière», des emplois menacés

La Somaïr, filiale d'Orano au Niger, fait face à de graves difficultés fina…

La création de la Confédération de l'AES au cœur du sommet de la Cédéao

La création de la Confédération de l’AES au cœur du sommet de la Cedeao

Entre 2022 et 2023, la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ou…

RDC: 22 militaires condamnés à mort pour fuite devant les rebelles du M23

RDC: 22 militaires condamnés à mort pour fuite devant les rebelles du M23

Vingt-deux militaires congolais risquent la peine de mort pour des accusati…

Crise Bénin-Niger: Comment une voie alternative passant par le Nigeria soulage les routiers

Bénin-Niger : comment une voie alternative passant par le Nigeria soulage les routiers ?

La frontière entre le Niger et le Bénin reste fermée, bloquée par des conta…

Niger: le départ des soldats américains de la base de Niamey est achevé (communiqué)

Niger : le départ des soldats américains de la base de Niamey est achevé

Les soldats américains, basés à Niamey, ont définitivement plié bagages. Il…

RDC : l'armée rwandaise soutient les rebelles du M23 dans leurs opérations

RDC : l’armée rwandaise soutient les rebelles du M23 dans leurs opérations

Selon les experts de l’Organisation des Nations unies, entre 3.000 et 4.000…