Temps de lecture : 2 minutes

Hypocrisie

Temps de lecture : 2 minutes

Temps de lecture : 2 minutes

Le concert des critiques sur le Qatar, orchestré par des ayatollahs des droits de l’homme en Europe quelques jours avant le début de la Coupe du monde de football, relève de l’hypocrisie comme l’a rappelé le président de la Fifa, Gianni Infantino dans une conférence de presse. Il prêterait même à sourire.

Oui, le petit émirat du Golfe a beaucoup de choses à se reprocher sur la manière dont il traite des milliers de travailleurs immigrés qui font tourner son économie ou ceux qui ont construit les stades du mondial. Ce n’est pas un scoop, tout le monde était au courant du droit du travail qatari et des pratiques de certains entrepreneurs du bâtiment de ce pays envers leurs employés.

Il y a douze ans le Qatar a été désigné pour organiser la Coupe du monde de football 2022 dans les conditions que l’on sait. Étrangement, on n’avait pas entendu à l’époque tous ces donneurs des leçons que dénonce à juste titre, le patron de la Fifa. Sans doute parce qu’il ne fallait surtout pas fâcher un gros client de l’industrie militaire, un important investisseur dans l’hôtellerie et un soutien financier du foot européen, et pas que le PSG, contrairement aux apparences.

Gianni Infantino a raison de parler d’hypocrisie, de mépris et même, de racisme. Il a renvoyé tous ceux qui versent aujourd’hui des larmes de crocodile à leurs propres contradictions en rappelant comment il avait souffert tout petit, fils d’immigré italien en Suisse, de discrimination et d’humiliations.

Recommandé pour vous


Libye/Italie : accord "historique" entre Eni et la NOC dans le secteur gazier

Libye-Italie : accord « historique » entre Eni et la NOC dans le secteur gazier

Les patrons du géant italien des hydrocarbures Eni et de la Compagnie natio…

Mehdi Tazi photo

Axa Assistance Maroc tisse sa toile en Afrique, entretien avec Mehdi TAZI

Pourriez-vous présenter Axa Assistance Maroc et la logique de l’opération r…

Monument des martyrs, Ouagadougou, Burkina Faso

Burkina Faso : l’instabilité sociopolitique et l’insécurité grèvent la croissance

Avec la juxtaposition des chocs, les pays africains les plus diversifiés ré…

Macky Sall Dakar 2

Au secours, David Ricardo

Les dirigeants africains viennent de se réunir à Dakar pour un nième sommet…

Sommet Dakar 2 : l'Afrique obtient 30 milliards de dollars pour sa souveraineté alimentaire

Sommet Dakar 2 : l’Afrique obtient 30 milliards de dollars pour sa souveraineté alimentaire

Les travaux du Sommet Dakar 2 sur la souveraineté alimentaire, tenus à Diam…

Burkina Faso : des manifestations pour la "souveraineté" à Ouagadougou

Burkina Faso : des manifestations pour la « souveraineté » à Ouagadougou

Pour témoigner leur soutien aux autorités de la transition, des milliers de…