Temps de lecture : 2 minutes

Accueil / Articles Afrique / Afrique / Politique / Angola : une élection sous hautes tensions

Angola : une élection sous hautes tensions

Temps de lecture : 2 minutes


Temps de lecture : 2 minutes

Les Angolais se dirigent ce 24 août vers les bureaux de vote pour élire leur prochain président. La course s’annonce très serrée, alors que la principale coalition d’opposition affiche de grandes chances de victoire. C’est une première pour l’Union nationale pour l’indépendance totale de l’Angola (UNITA), soutenue par des millions de jeunes en colère qui étaient laissés pour compte, malgré l’essor pétrolier du pays.

Le parti au pouvoir, le Mouvement populaire de libération de l’Angola (MPLA), reste favori, malgré la montée en force de l’UNITA. Si cette dernière venait à remporter ce scrutin, elle pourrait modifier la dynamique des relations internationales du pays, voire même opter pour des liens beaucoup moins amicaux avec la Russie. Dirigée par Adalberto Costa Junior, l’opposition avait d’ailleurs condamné « l’invasion de l’Ukraine par la Russie ». Et Costa Junior s’est également rendu à Bruxelles et à Washington pour conclure des partenariats avec d’autres pays occidentaux, et ce, avant les élections.

Il faut préciser que depuis son indépendance du Portugal en 1975, l’Angola est gouverné par le MPLA, dirigé depuis 2017 par le président Jaoa Lourenco. Mais le sondage Afrobaromètre de mai dernier a montré que la coalition d’opposition de l’UNITA a augmenté sa notoriété à 22%, contre 13% en 2019.

Dans un contexte tendu à l’approche des élections présidentielles et parlementaires, la formation de Costa Junior a exhorté les électeurs à rester près des bureaux de vote après le scrutin afin de réduire les risques de fraude.

Selon les analystes, les règles modifiées de comptage des voix pourraient retarder les résultats officiels de plusieurs jours. Un retard qui pourrait exacerber les tensions entre les partisans des deux parties et entrainer des violences ou des affrontements avec les agents de l’ordre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire

Recommandé pour vous


Le Mali fait face à une pénurie de kérosène

Le Mali fait face à une pénurie de kérosène

Le Mali fait actuellement face à une pénurie de kérosène à l’aéroport inter…

Mali : après trois mois de suspension, la politique peut reprendre

Mali : après trois mois de suspension, la politique peut reprendre

Les autorités de la transition au Mali ont annoncé la reprise des activités…

Liquéfaction de gaz naturel : plusieurs pays africains dans le top 10 mondial

Liquéfaction de gaz naturel : plusieurs pays africains dans le top 10 mondial

L’union internationale du gaz (IGU) a indiqué dans son rapport que trois pa…

Aéroports tunisiens : 4,2 millions de passagers au 1er semestre 2024

Aéroports tunisiens : 4,2 millions de passagers au premier semestre 2024

L’Office de l'aviation civile et des aéroports de Tunisie (OACA) a annoncé …

Angola : croissance prévue à 3,4% en 2024 (Fitch Solutions)

Angola : croissance prévue à 3,4% en 2024 (Fitch Solutions)

Fitch Solutions a revu à la hausse ses prévisions de croissance économique …

Amadagana & Partners : un acteur clé du secteur juridique des affaires au Cameroun

Amadagana & Partners : un acteur clé du secteur juridique des affaires au Cameroun

Depuis sa création en 2019 par Lynda Amadagana, le cabinet Amadagana & …