Temps de lecture : 3 minutes

Accueil / Articles Afrique / Afrique / Nigeria : Boko Haram et Daech s’affrontent pour le contrôle du nord-est du pays

Nigeria : Boko Haram et Daech s’affrontent pour le contrôle du nord-est du pays

Temps de lecture : 3 minutes


Temps de lecture : 3 minutes

Pendant des années, le chef de Boko Haram, Abubakar Shekau, a dirigé le mouvement de rébellion nigérian, terrorisant les communautés locales par des attaques, des bombes et des enlèvements. Aujourd’hui, cette figure autrefois dominante semble avoir disparu après avoir été gravement blessée – ou peut-être tuée – la semaine dernière lors d’affrontements avec les milices de Daech. Ainsi, un changement imminent dans la dynamique de l’insurrection extrémiste du Nigeria, vieille de 12 ans, semble se développer.



Le groupe de Daech qui domine l’Afrique de l’Ouest (ISWAP) cible désormais les soldats de Boko Haram après avoir attaqué le bastion de Shekau dans la forêt de Sambisa, dans l’État de Borno, rapporte l’AFP en citant des sources locales et de sécurité. L’ISWAP a intensifié ses attaques contre les factions du mouvement rebelle, nommé son propre chef dans l’enclave de Shekau et exécuté 10 commandants qui avaient refusé de se rendre.



À mesure que cette milice absorbe les combattants et le territoire de Shekau, l’armée nigériane est de plus en plus confrontée à une force terroriste plus unifiée et plus dangereuse. Cependant, l’ISWAP pourrait également avoir du mal à contrôler ou à persuader les factions de Boko Haram fidèles à Shekau en dehors de Sambisa, notamment dans les zones frontalières. «Ce n’est peut-être pas fini, l’ISWAP devra soumettre ou convaincre ces camps pour (les) rallier à sa cause afin de consolider pleinement son contrôle», a précisé une source de sécurité à l’AFP.



Par ailleurs, selon les services de renseignement nigérian, Shekau a été gravement blessé après s’être tiré une balle la semaine dernière pour éviter d’être capturé par les combattants de Daech qui avaient envahi son enclave forestière. Deux sources de sécurité locales ont déclaré que, grièvement blessé, le leader de Boko Haram avait été évacué par ses hommes, tandis que la presse du pays a rapporté qu’il avait succombé à ses blessures, bien que son sort reste encore incertain.



À ce jour, ni l’ISWAP ni Boko Haram n’ont publié de déclarations à ce sujet et l’armée nigériane s’est contentée de dire qu’elle a ouvert une enquête à ce sujet, mais, quel que soit l’état de Abubakar Shekau, les combats entre factions rivales s’intensifient et s’enveniment.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire

Recommandé pour vous


Le Mali fait face à une pénurie de kérosène

Le Mali fait face à une pénurie de kérosène

Le Mali fait actuellement face à une pénurie de kérosène à l’aéroport inter…

Mali : après trois mois de suspension, la politique peut reprendre

Mali : après trois mois de suspension, la politique peut reprendre

Les autorités de la transition au Mali ont annoncé la reprise des activités…

Liquéfaction de gaz naturel : plusieurs pays africains dans le top 10 mondial

Liquéfaction de gaz naturel : plusieurs pays africains dans le top 10 mondial

L’union internationale du gaz (IGU) a indiqué dans son rapport que trois pa…

Aéroports tunisiens : 4,2 millions de passagers au 1er semestre 2024

Aéroports tunisiens : 4,2 millions de passagers au premier semestre 2024

L’Office de l'aviation civile et des aéroports de Tunisie (OACA) a annoncé …

Angola : croissance prévue à 3,4% en 2024 (Fitch Solutions)

Angola : croissance prévue à 3,4% en 2024 (Fitch Solutions)

Fitch Solutions a revu à la hausse ses prévisions de croissance économique …

Amadagana & Partners : un acteur clé du secteur juridique des affaires au Cameroun

Amadagana & Partners : un acteur clé du secteur juridique des affaires au Cameroun

Depuis sa création en 2019 par Lynda Amadagana, le cabinet Amadagana & …