Aller au contenu principal

Terrorisme : les forces françaises éliminent de chef de Daech au Grand Sahara

Par Nora Jaafar, Publié le 16/09/2021 à 09:58, mis à jour le 16/09/2021 à 15:57
         Temps de lecture 2 min.
Teaser Media
Terrorisme : les forces françaises éliminent de chef de Daech au Grand Sahara

Le président français Emmanuel Macron a déclaré dans la nuit du mercredi 15 au jeudi 16 septembre que les forces militaires françaises ont tué l’extrémiste Adnan Abou Walid Al-Sahraoui, chef de Daech au Grand Sahara (DGS). «Il s’agit d’un nouveau succès majeur dans le combat que nous menons contre les groupes terroristes au Sahel», a-t-il précisé dans un tweet, sans divulguer le lieu de l’opération.

Sahraoui était le chef historique de Daech dans la région du Sahel en Afrique de l’Ouest, où ses mercenaires ont ciblé des soldats américains dans une attaque meurtrière en 2017, a indiqué le bureau du président de l’hexagone. En août 2020, il avait en plus personnellement ordonné l’assassinat de six volontaires français et de leur chauffeur nigérien, ajoute la même source.

En juillet dernier, Macron avait souligné que la France commencerait bientôt à remodeler sa force dans le Sahel, où elle a été en première ligne de la lutte contre les terroristes, et qu’elle finirait par réduire de moitié sa présence militaire.

Par ailleurs, le DGS est accusé de la plupart des attaques terroristes qui ont eu et ont lieu dans la région du Mali, du Niger et du Burkina Faso. La zone des "trois frontières", point chaud, est fréquemment visée par Daech et le Groupe pour le soutien de l’islam et des musulmans (GSIM), affilié à Al-Qaïda. Le nord du Mali est tombé sous le contrôle des extrémistes en 2012 avant que ces derniers ne soient chassés des villes en 2013 suite à une intervention militaire de la France. Cependant, le pays en question, une nation appauvrie et enclavée abritant au moins 20 groupes ethniques, continue de lutter contre les attaques extrémistes et les violences intercommunautaires, qui se propagent souvent aux pays voisins.

Tunisie : le président révoque le passeport de son prédécesseur

Le président tunisien Kais Saïed a décidé de retirer le passeport diplomatique de son prédécesseur, Moncef Marzouki. Il a déclaré que ce dernier «figure parmi les ennemis de la Tunisie et il n’est pas...

Algérie : un garde-frontière algérien tué près de la frontière marocaine

Ce jeudi 14 octobre, le ministère algérien de la Défense a annoncé que, lors d’une mission de reconnaissance, dans l’ouest de l’Algérie, une bombe artisanale a explosé au passage d’une patrouille de g...

Algérie-France : les tensions se poursuivent

La crise actuelle entre la France et l’Algérie a débuté après des propos tenus début octobre par le président Emmanuel Macron dans la presse française, accusant Alger de maintenir un système «politico...

Tunisie : un nouveau gouvernement a été nommé par le président

La télévision d’État tunisienne a diffusé ce lundi 11 octobre la cérémonie de prestation de serment du nouveau cabinet du pays dirigé par Najla Bouden, la toute première femme Première ministre de Tun...

France-Mali : la crise est-elle profonde ?

Comme avec l’Algérie, les tensions montent entre la France et le Mali. Cette escalade intervient en raison (aussi) des propos du président Emmanuel Macron à l’encontre de la junte militaire au pouvoir...

L’Algérie ferme son espace aérien aux avions militaires français

Selon l’état-major français, l’Algérie a fermé ce dimanche 3 octobre son espace aérien aux avions de l’armée française. Ces derniers utilisent cette route pour se rendre dans la région du Sahel, où la...