Aller au contenu principal

Espionnage économique où quand l’information devient stratégique

Pendant longtemps, l’espionnage économique concernait les industries de l’aéronautique et de la défense. Depuis une vingtaine d’années, il s’est propagé à tous les secteurs. Qu’importe le secteur d’activité, une entreprise peut être victime de fuites d’informations. Ces menaces ne concernent pas uniquement les grandes entreprises. Sous couvert de l’intelligence économique parfois, l’espionnage a pris une tournure industrielle.

Par Arnaud Blasquez, Publié le 25/07/2021 à 16:04, mis à jour le 25/07/2021 à 16:11
         Temps de lecture 2 min.
Teaser Media
Espionnage

L’affaire Pegasus est une histoire digne d’un roman d’espionnage. Mais, rien de bien nouveau au soleil. Tout le monde espionne tout le monde avec plus ou moins de finesse selon l’approche, relève un consultant en stratégie. Dans le domaine économique, des histoires de ce type, il y en a pléthore, les principaux partenaires pouvant aussi être de redoutables adversaires. Pendant longtemps, l’espionnage économique concernait les industries de l’aéronautique et de la défense. Il s’est depuis aujourd’hui propagé à tous les secteurs.

Qu’importe le secteur d’activité, une entreprise peut être victime de fuites d’informations. Ces menaces ne concernent pas uniquement les grands comptes. Les PME peuvent être ciblées lors d’une opération d’espionnage économique si elles sont sous-traitants et amenées à détenir des données confidentielles, rappelle PWC. L’une des plus célèbres affaires d’espionnage industriel concerne le Concorde. En 1965, le Soviétique Sergei Pavlov, directeur du bureau parisien d’Aeroflot, a été arrêté par la police française avec les plans détaillés des freins du train d’atterrissage dans ses bagages, puis a été expulsé. Considéré comme le copier-coller du Concorde, le Tupolev Tu-144 n’aura connu qu’une exploitation commerciale de trois ans, contre vingt-sept ans pour le Concorde.

Sous couvert de l’intelligence économique parfois, l’espionnage a pris une tournure industrielle. Cela résulte entre autres du changement des rapports économiques internationaux. L’information est donc plus que jamais un actif stratégique. Les modes opératoires des espions sont variés. Aujourd’hui, la technologie augmente leur force de frappe. Si la technologie permet aux organisations d’être plus agiles et performantes, elle les expose aussi aux cyberattaques. La menace ne concerne pas que les entreprises puisque les victimes de ces actes sont aussi des personnes physiques.

Cédéao : des sanctions individuelles contre les auteurs du putsch en Guinée

Ce jeudi 16 septembre, réunis à Accra, au Ghana, les membres de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (Cédéao) ont décidé de sanctionner les auteurs du coup d'État du putsch qui a...

Fathallah Sijilmassi nommé DG de la commission de l'UA

Le diplomate marocain Fathallah Sijilmassi a été nommé directeur général de la Commission africaine. C’est ce qu’a annoncé le site Elpah qui cite des sources internes à l’Union africaine. Au moment où...

Guinée : quelle transition après le coup d’État ?

Depuis qu’il a pris le pouvoir en Guinée, le colonel Mamady Doumbouya impose ses propres décisions et entame des négociations et des discussions à Conakry. Les partis politiques, les chefs religieux, ...

Terrorisme : les forces françaises éliminent de chef de Daech au Grand Sahara

Le président français Emmanuel Macron a déclaré dans la nuit du mercredi 15 au jeudi 16 septembre que les forces militaires françaises ont tué l’extrémiste Adnan Abou Walid Al-Sahraoui, chef de Daech ...

Ce qu'il faut savoir sur les consultations pour former le gouvernement

Dans ce podcast, Medi1 évoque les premières consultations pour former le gouvernement marocain et les différents scénarios possibles. Dans la seconde partie du podcast, un tour d'horizon sur la situat...

Maroc-Rwanda : deux nouveaux accords sanitaires

C'est une première dans le cadre de la coopération maroco-rwandaise. Deux accords hospitaliers ont été signés mardi à Kigali entre le Centre hospitalier universitaire (CHU) Ibn Sina et deux centres ho...