Aller au contenu principal

La France suspend ses opérations militaires conjointes avec les forces maliennes

Par Khansaa Bahra, Publié le 04/06/2021 à 10:56, mis à jour le 04/06/2021 à 16:29
         Temps de lecture 1 min.
Teaser Media
Chars français quittant la ville de Gao (Mali) lors de l’opération Gustav, le 6 avril 2013 © AFP

Ce jeudi 3 juin, la France «a décidé de suspendre les opérations militaires conjointes avec les forces maliennes». Ceci intervient après le récent coup d’État du 24 mai. Selon le ministère des Armées, la force française Barkhane, forte de 5.100 militaires impliqués dans la lutte antiterroriste au Sahel, continuera d’opérer au Mali, mais pour l’heure en solo. Cette «décision sera réévaluée dans les prochains jours», ont précisé les autorités françaises.

Lire aussi : Mali : le nouveau "coup d’état" provoque de multiples condamnations

À travers cette décision, la France vise à faire pression sur la junte pour qu’elle rétablisse un gouvernement civil. Après le nouveau putsch militaire survenu à Bamako en mai, le deuxième en neuf mois, les diplomates internationaux étaient en action pour contrer ce qui s’apparente à un deuxième coup d’État en neuf mois au Mali. Ce coup de force, énième soubresaut de l’histoire contemporaine malienne, est un «coup d’État dans le coup d’État», a lancé le président français Emmanuel Macron. L’Union africaine (UA) a annoncé qu’elle suspend le Mali avec effet immédiat, et ce, après une suspension similaire annoncée le dimanche 30 mai par la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (Cédéao).

Lire aussi : Après la Cédéao, l’Union africaine suspend à son tour le Mali

Côte d'Ivoire : Laurent Gbagbo crée un nouveau parti politique

C’est ce week-end que Laurent Gbagbo lance son nouveau parti. Que vous inspire le retour de l’ancien président sur la scène politique ivoirienne ? Un nouveau parti pour quoi faire ? Laurent Gbagbo ser...

Tunisie : le président révoque le passeport de son prédécesseur

Le président tunisien Kais Saïed a décidé de retirer le passeport diplomatique de son prédécesseur, Moncef Marzouki. Il a déclaré que ce dernier «figure parmi les ennemis de la Tunisie et il n’est pas...

Algérie : un garde-frontière algérien tué près de la frontière marocaine

Ce jeudi 14 octobre, le ministère algérien de la Défense a annoncé que, lors d’une mission de reconnaissance, dans l’ouest de l’Algérie, une bombe artisanale a explosé au passage d’une patrouille de g...

Algérie-France : les tensions se poursuivent

La crise actuelle entre la France et l’Algérie a débuté après des propos tenus début octobre par le président Emmanuel Macron dans la presse française, accusant Alger de maintenir un système «politico...

Tunisie : un nouveau gouvernement a été nommé par le président

La télévision d’État tunisienne a diffusé ce lundi 11 octobre la cérémonie de prestation de serment du nouveau cabinet du pays dirigé par Najla Bouden, la toute première femme Première ministre de Tun...

France-Mali : la crise est-elle profonde ?

Comme avec l’Algérie, les tensions montent entre la France et le Mali. Cette escalade intervient en raison (aussi) des propos du président Emmanuel Macron à l’encontre de la junte militaire au pouvoir...