Aller au contenu principal

Hirak : les militants de retour dans les rues en Algérie

Par Nora Jaafar, Publié le 10/03/2021 à 10:59, mis à jour le 10/03/2021 à 12:04          Temps de lecture 1 min.
Teaser Media
Hirak : les militants algériens sont de retour

Des centaines d’étudiants et de militants pour la démocratie ont manifesté ce mardi 9 mars à Alger, ressuscitant ainsi le mouvement de protestation du Hirak, après plusieurs mois de calme en raison des restrictions adoptées pour lutter contre la pandémie de la Covid-19. Les manifestants ont envahi les rues principales de la capitale algérienne pour atteindre la poste centrale. Ce site était un point de ralliement emblématique pour le mouvement Hirak qui a vu le jour en février 2019 et qui, en quelques semaines, a réussi à renverser l’ex-dirigeant Abdelaziz Bouteflika et à le forcer à abandonner sa candidature pour un cinquième mandat présidentiel.

Les manifestants ont scandé des slogans appelant à une "Algérie libre et démocratique", à un "État civil et non militaire" et ils ont hué le président actuel Abdelmadjid Tebboune. Leurs principales revendications sont le départ du "système", une justice indépendante et une presse libre qui puisse rapporter les ambitions et les attentes du peuple, et non les mensonges et les manipulations du système, martèle un militant. Ce mardi, une grande banderole soulevée par les étudiants disait : "Le régime est mort et un cadavre ne peut pas être ressuscité... Dégagez !". Par ailleurs, le Hirak exige une révision en profondeur du système du gouvernement et de la constitution en place depuis l’indépendance en 1962.

À quoi ressemble la guerre dans une société machiste ?

La guerre civile au Liberia, avec ses 250.000 morts de 1989 à 2003, est l’un des conflits les plus atroces du continent africain. Ce conflit a été marqué par des massacres perpétrés par des combattant...

Algérie : des arrestations avant le scrutin de samedi

L'opposant Karim Tabbou et les journalistes Ihsane El Kadi et Khalid Drareni, ont été interpelés, jeudi, par les services de sécurité algériens, ont annoncé plusieurs organisations de défense des droi...

Mali : la France amorce son désengagement

C'est une annonce qui était attendue : la France va se désengagement progressivement du Mali. Une annonce qui survient alors que le pays a connu un deuxième coup d'État en mois d'un an, qui a crispé l...

Burkina Faso : les terroristes multiplient les attaques meurtrières

Aux premières heures du samedi 5 juin, des terroristes ont tué au moins 160 civils, dont une vingta...

Augmentation de la violence au Nigeria, Twitter toujours suspendu

Jeudi dernier au Nigeria, au moins 88 villageois sont morts dans une attaque perpétrée par un groupe criminel lié à des terroristes. Ces attaques, dont certaines visent des écoliers, se multiplient da...

Nigeria : Twitter suspendu

Le gouvernement nigérian a annoncé vendredi dans un communiqué avoir suspendu les activités de Twitter, deux jours après la suppression par le réseau social d'un tweet du président Muhammadu Buhari. ...