Aller au contenu principal

Variant Omicron : la reprise en otage ?

L’apparition de Omicron, le variant sud-africain a très rapidement entraîné l’isolement de la 2ème économie du continent et des États de l’Afrique Australe. Susceptible d’être plus contagieux et plus résilient aux vaccins, le nouveau variant du coronavirus a jeté un froid sur les places boursières mondiales en fin de semaine. Les investisseurs craignent un retour en arrière et une prise en otage de la reprise mondiale. Ce rebondissement rappelle que le monde ne retrouvera pas sa normalité d’avant crise tant que l’accès aux vaccins ne sera pas égal pour tous.

Par J.R.Y, Publié le 28/11/2021 à 21:10, mis à jour le 28/11/2021 à 21:16
         Temps de lecture 2 min.
Teaser Media
Omicron Afrique du Sud

Deux ans après les premiers cas du Covid 19 en Chine et plus de cinq millions de décès, le monde n’en a pas encore fini avec ce virus. L’Europe fait face à une reprise épidémique depuis plusieurs semaines. Mais aujourd’hui, c’est le variant Omicron qui sème la panique. Les États se barricadent à nouveau pour éviter la propagation de ce variant susceptible d’être plus contagieux et plus résilient aux vaccins. Le Maroc ou encore Israël sont allés plus loin en fermant complètement leurs frontières. «En raison de la propagation rapide du nouveau variant du virus de la Covid 19, notamment en Europe et en Afrique, et afin de préserver les acquis réalisés par le Maroc dans la lutte contre la pandémie et protéger la santé des citoyens, il a été décidé de suspendre tous les vols directs de passagers à destination du Royaume du Maroc, pour une durée de 2 semaines, à compter du lundi 29 novembre 2021», ont indiqué les autorités marocaines. L’aéronautique et le tourisme rentrent de nouveau dans une zone de turbulences, la énième au cours des derniers mois.

 

Une inquiétude mondiale

La découverte de ce nouveau variant a jeté un froid sur les places boursières mondiales en fin de semaine. Omicron fait craindre un scénario similaire à celui du printemps 2020. Les marchés anticipent donc le pire en attendant mieux. Selon les experts de l'OMS, les données préliminaires suggèrent que le variant Omicron présente "un risque accru de réinfection" par rapport aux autres variants dont le Delta, dominant et déjà très contagieux. Jamais un variant n'avait provoqué autant d'inquiétude dans le monde depuis l'émergence de Delta.

Identifié en Afrique du Sud où seulement 24% des habitants sont complètement vaccinés, Omicron a très rapidement entraîné l’isolement de la 2eme économie du continent et des États de l’Afrique Australe. Surtout, cette découverte rappelle que le monde ne retrouvera pas sa normalité d’avant crise tant que l’accès aux vaccins ne sera pas égal pour tous. Plus de la moitié de la population mondiale a déjà reçu une dose de vaccin avec de fortes disparités selon les régions. Le taux de vaccination dans les pays à faible revenu n’atteint guère 10% avec là aussi une situation hétérogène selon les pays.

Covid-19 : le Maroc rempli les objectifs des Nations Unies

Le Maroc fait partie des cinq pays africains ayant atteint l’objectif des Nations Unies qui consiste à vacciner 10% de la population contre le coronavirus avant fin septembre dernier et 40% avant la f...

Les campagnes de vaccinations ne décollent pas en Afrique

En Afrique, à peine 10% des adultes bénéficient aujourd’hui d’une couverture vaccinale contre la Covid-19, très loin de l’objectif officiellement fixé de 70%. Face à la lenteur des campagnes vaccinale...

CAN 2021 : le Sénégal l’équipe la plus chère, l’Algérie la plus populaire !

Parmi les 24 équipes engagées pour la CAN 2021 au Cameroun, une seule sera sacrée le 6 février. Une...

Soudan : démission du premier ministre suite à de violentes manifestations

Le premier ministre soudanais Abdalla Hamdok a démissionné ce dimanche. Cette décision est intervenue après que trois manifestants ont été tués par les forces de sécurité soudanaises lors de protestat...

La CAN, vraiment une valeur sûre pour le pays organisateur ?

Après plusieurs reports, le Cameroun organisera la CAN du 9 janvier au 6 février prochain. Pour le ...

Financement des infrastructures : l’amont, un maillon essentiel négligé

En 2018, pour la première fois, les investissements en infrastructures ont dépassé 100 milliards de...