Aller au contenu principal

Tunisie : le parti Ennahda appelle au dialogue

Par Nora Jaafar, Publié le 27/07/2021 à 17:06, mis à jour le 27/07/2021 à 18:08
         Temps de lecture 2 min.
Teaser Media
Tunisie : le parti Ennahda appelle au dialogue

Dans un communiqué publié ce mardi 27 juillet, le parti tunisien Ennahda a réaffirmé qu’il considère les dernières décisions présidentielles de suspendre le Parlement et de limoger le Premier ministre comme "anticonstitutionnelles", mais a adopté une approche plus conciliante, appelant le Chef d’État à revenir sur ces mesures. Le parti a exhorté le président Kais Saied à convoquer de nouvelles élections législatives et présidentielles.

La Tunisie, présentée comme un exemple de réussite des révolutions du printemps arabe de 2010, est confrontée à une profonde instabilité politique après que le président a décidé de suspendre le Parlement pendant 30 jours et de licencier Hichem Mechichi, le Chef de gouvernement, dans un contexte de hausse des cas de contamination à la Covid-19 et d’effondrement économique. Lundi soir, Mechichi a annoncé qu’il remettrait ses responsabilités à la personne choisie par le président «pour éviter tout nouveau blocage à un moment où le pays a besoin d’unir ses forces pour sortir de cette situation de crise».

Pour rappel, les décisions de Saied sont intervenues après des manifestations antigouvernementales qui ont eu lieu dans tout le pays. Ces protestations ont dénoncé la mauvaise gestion de la crise du nouveau coronavirus par le gouvernement, mais aussi la stagnation économique du pays, l’augmentation du coût de la vie et la frustration suscitée par une classe politique en proie à des luttes internes. Notons que les mesures prises par Kais Saied ont été accueillies avec joie, et des dizaines de milliers de Tunisiens sont descendus dans les rues pour les célébrer. Les drapeaux du parti Ennahda ont été brûlés et les bureaux du parti ont été pris pour cible dans certaines régions du pays.

Économies africaines : une crise de la dette en gestation ?

Le ratio Dette/PIB du continent a atteint son plus haut niveau depuis vingt-ans, relèvent les cabin...

Tunisie : vers un retour du pouvoir absolu d'un seul homme ?

Accusé par l'opposition de s'arroger des pouvoirs disproportionnés, le président tunisien Kaïs Saïed formalise son coup de force. Après la suspension des travaux du Parlement et la révocation du gouve...

Élections libyennes : Haftar suspend temporairement ses fonctions militaires

Le maréchal libyen, Khalifa Haftar a déclaré ce mercredi qu’il se retire temporairement de ses fonctions militaires. Il a désigné son chef d’état-major, Abdelrazzak Al-Nadhouri, comme son remplaçant à...

L'espace aérien algérien fermé à tous les avions marocains

L'Algérie a pris une nouvelle décision unilatérale concernant ses relations avec le Maroc. Alger a décidé mercredi la fermeture "immédiate" de son espace aérien à tous les avions civils et militaires ...

Le Maroc et l’Éthiopie signent un accord pour un nouveau projet de production d’engrais

Le groupe marocain OCP et le gouvernement éthiopien ont signé un accord de développement conjoint pour la construction d’une usine d’engrais en Éthiopie. Ce projet d’envergure nécessitera à terme un i...

Doing Business : le vrai, c’est le vécu des entreprises

L’édition 2020 sera donc la dernière de l’un des rapports phares de la Banque mondiale : Doing Busi...