Aller au contenu principal

Paris : deux sommets pour soutenir le Soudan et l’économie africaine

Par Nora Jaafar, Publié le 17/05/2021 à 16:48, mis à jour le 17/05/2021 à 20:07
         Temps de lecture 2 min.
Teaser Media
Paris : deux sommets pour soutenir le Soudan et l’économie africaine

Ce lundi 17 mai, le président français Emmanuel Macron accueille des dirigeants, des diplomates et des investisseurs africains lors d’un sommet visant à aider le Soudan à survivre aux répercussions du régime autoritaire de son ancien dirigeant, Omar Al-Béchir. Ainsi, plusieurs chefs d’État se réuniront à Paris pour discuter des investissements au Soudan et des moyens de réviser sa dette afin de soutenir le gouvernement du Premier ministre Abdalla Hamdok.

À la suite de cette rencontre, un sommet sur les économies africaines se tiendra demain dans la capitale française pour tenter de combler un déficit de financement de près de 300 milliards de dollars causé par la pandémie de la Covid-19.

Ces deux réunions, qui auront lieu dans un centre d’exposition temporaire près de la Tour Eiffel, seront l’occasion pour Macron de se présenter comme un acteur majeur en Afrique et d’étendre l’influence de son pays au-delà des régions francophones du continent. Ces rencontres marqueront toutes deux un retour aux rencontres de haut niveau en présentiel après plus d’un an de discussions par vidéoconférences.

Parmi les participants aux deux réunions figure le président rwandais Paul Kagame, Paris faisant pression pour une réconciliation avec Kigali après qu’un rapport historique ait mis en évidence les manquements de la France liés au génocide de 1994. Le président égyptien Abdel Fattah Al-Sisi devrait également participer aux deux jours de réunion. Il se rendra une nouvelle fois en France, son principal allié, après que sa visite d’État fin 2020 a mis en colère les défenseurs des droits de l’homme.

D’après le gouvernement français, l’objectif de ces sommets est de démontrer que les pays africains peuvent recevoir le soutien des États occidentaux s’ils embrassent la démocratie et tournent le dos à l’autoritarisme. «La transition soudanaise est considérée par nous -- mais aussi par l’ensemble de la communauté internationale -- comme un exemple de transition démocratique en Afrique et mérite à ce titre une attention particulière», a déclaré un responsable français à l’AFP.

Par ailleurs, la directrice du Fonds monétaire international (FMI), Kristalina Georgieva, sera présente lors de ces deux réunions, ainsi que de hauts diplomates européens, dont le ministre allemand des Affaires étrangères, Heiko Maas, et le responsable de la politique étrangère de l’Union européenne (UE), Josep Borrell.

Économies africaines : une crise de la dette en gestation ?

Le ratio Dette/PIB du continent a atteint son plus haut niveau depuis vingt-ans, relèvent les cabin...

Tunisie : vers un retour du pouvoir absolu d'un seul homme ?

Accusé par l'opposition de s'arroger des pouvoirs disproportionnés, le président tunisien Kaïs Saïed formalise son coup de force. Après la suspension des travaux du Parlement et la révocation du gouve...

Élections libyennes : Haftar suspend temporairement ses fonctions militaires

Le maréchal libyen, Khalifa Haftar a déclaré ce mercredi qu’il se retire temporairement de ses fonctions militaires. Il a désigné son chef d’état-major, Abdelrazzak Al-Nadhouri, comme son remplaçant à...

L'espace aérien algérien fermé à tous les avions marocains

L'Algérie a pris une nouvelle décision unilatérale concernant ses relations avec le Maroc. Alger a décidé mercredi la fermeture "immédiate" de son espace aérien à tous les avions civils et militaires ...

Le Maroc et l’Éthiopie signent un accord pour un nouveau projet de production d’engrais

Le groupe marocain OCP et le gouvernement éthiopien ont signé un accord de développement conjoint pour la construction d’une usine d’engrais en Éthiopie. Ce projet d’envergure nécessitera à terme un i...

Doing Business : le vrai, c’est le vécu des entreprises

L’édition 2020 sera donc la dernière de l’un des rapports phares de la Banque mondiale : Doing Busi...