Qatar : les petites mains de l’émirat

Temps de lecture : 2 minutes

Qatar : les petites mains de l’émirat

Temps de lecture : 2 minutes

Temps de lecture : 2 minutes

En novembre, le Qatar accueillera la coupe du monde de football. Pour ce tournoi, le richissime émirat n’a pas lésiné sur les moyens : six stades flambant neufs, des hôtels, un métro et des routes… pour un budget total de plus de 180 milliards d‘euros. Mais quel est le sort des milliers de travailleurs migrants sans qui rien n’aurait été possible ?

Souvent exploités, ils ont tout quitté à la recherche d’une vie meilleure et pour subvenir aux besoins de leur famille. Salaires impayés, passeports confisqués, conditions de travail extrêmes qui ont causé la mort de plusieurs milliers d’entre eux… voici la réalité dans laquelle certains se retrouvent piégés.

Au Qatar, les étrangers représentent 90% de la population. Le pays est totalement dépendant de ces petites mains venues pour la plupart des pays d’Afrique et d’Asie. Face à la pression internationale, le Qatar a promulgué d’importantes réformes de son droit du travail mais les répercussions sur le terrain sembleraient encore insuffisantes.

Chloé Domat et Ram Pateriya ont plongé dans la vie de ces étrangers qui font vivre le Qatar. Mise en lumière du quotidien de ceux pour qui le rêve s’est transformé en cauchemar ainsi que celui d’autres, qui ont trouvé à Doha des opportunités d’ascension sociale impossibles dans leur pays d’origine.

Recommandé pour vous


Mondial 2022 : nul blanc entre le Maroc et la Croatie à la mi-temps

Le premier match des Lions de l'Atlas en Coupe du monde 2022 se tient ce me…

Mondial 2022 : les Bleus s’offrent l’Australie mais perdent Lucas Hernandez

La France, championne du monde en titre, a réussi son entrée dans le Mondia…

Mondial 2022 : que vaut la Croatie, premier adversaire du Maroc ?

Le groupe F du Maroc lance demain sa Coupe du monde. Le premier match de ce…

Préparation au Mondial 2022 : quel bilan pour le Maroc ?

Ce n'est pas une Coupe du monde comme les autres qui se tient au Qatar. Pla…